En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
ça vient d'être publié
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 7 heures 52 min
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 9 heures 29 min
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 11 heures 3 sec
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 13 heures 8 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 15 heures 22 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 16 heures 14 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 16 heures 57 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 1 jour 2 heures
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 1 jour 3 heures
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 8 heures 36 min
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 10 heures 16 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 11 heures 24 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 13 heures 59 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 15 heures 7 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 17 heures 7 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 1 jour 2 heures
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 1 jour 3 heures
Quand le bâtiment va...

Logement : Manuel Valls annonce des mesures pour relancer le secteur

Publié le 25 juin 2014
François Hollande avait promis la construction de 500 000 logements par an. On en est très loin. De ce fait, le Premier ministre passe à l'action et minimise l'effet de la loi ALUR sur les mauvais résultats actuels.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande avait promis la construction de 500 000 logements par an. On en est très loin. De ce fait, le Premier ministre passe à l'action et minimise l'effet de la loi ALUR sur les mauvais résultats actuels.

Relancer le secteur du logement. Telle était la volonté de François Hollande lors de sa campgne électorale de 2012. Le président voulait construire 500 000 logements par an. Mais depuis son accession au pouvoir la réalité est toute autre et le gouvernement a officiellement renoncé à cet objectif. Pour autant, il n'entend pas baisser les bras dans ce domaine. Ainsi, Manuel Valls va annoncer ce mercredi des mesures en faveur du secteur comme par exemple l'élargissement du prêt à taux zéro (PTZ).

Dans une interview au Parisien, le Premier ministre affiche de nouvelles ambitions. "Dans beaucoup de villes, se loger est devenu un vrai casse-tête. Louer ou acheter est devenu très difficile. Je veux donc enclencher un cercle vertueux : aider les Français concrètement à accéder à un logement, et relancer un secteur déterminant pour la croissance et l'emploi" dit-il. Mais il n'y aura pas pour autant de recul sur la loi Duflot qui n'est pas responsable, selon lui, d'une situation qui dure "depuis des années". Valls est clair : il n'y aura pas de "détricotage" de la loi ALUR. "Il faut entendre les retours du terrain. Il s'est créé un climat de crainte autour de la loi Alur avant même qu'elle ne s'applique. Je veux délivrer un message de confiance. J'attends ensuite que tout le monde joue le jeu" affirme le Premier ministre.

Alors quelles vont être les nouvelles mesures pour relancer le secteur ? "Nous voulons d'abord favoriser l'accession à la propriété en élargissant l'accès au prêt à taux zéro. Davantage de ménages doivent pouvoir en bénéficier. Ces prêts seront disponibles auprès des banques en octobre 2014. (...) Par ailleurs, normalement réservé à l'acquisition d'un logement neuf, le prêt à taux zéro sera élargi à l'achat d'un logement ancien dans certains centres-bourgs en zone rurale, sous réserve d'y réaliser des travaux. Nous allons également développer l'investissement locatif dans les villes où les loyers sont chers" annonce-t-il. 

Manuel Valls va aussi réduire les normes de construction. "D'autres suivront. Je veux donner une impulsion forte" ajoute-t-il. Il promet également des mesures pour libérer plus rapidement des terrains constructibles, en particulier en Ile-de-France. Enfin, il écarte un retour en arrière sur l'encadrement des loyers, pour lequel les décrets d'application n'ont pas encore été pris, mais promet d'agir dans "un souci d'équilibre" entre protection du locataire et rentabilité pour les bailleurs et investisseurs. Une réunion avec les professionnels du secteur va être programmée dans les prochains jours.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
FIGAROCB
- 25/06/2014 - 18:44
LE SECTEUR DU BATIMENT !
Encore un secteur économique tout encadré, de plus en plus, surtout depuis que la "miss" des verts d'extrème gauche est passé par là !
Comme dans beaucoup de secteur, il faut redonner de l'air à nos entreprises et à nos concitoyens pour qu'ils puissent faire évoluer dans le bon sens ce secteur : moins il y aura de règlementation, plus l'économie, d'une manière générale d'ailleurs, fonctionnera mieux.
Par contre, cela, les socialo- communistes ne savent pas faire : ils veulent tout régenter : on voit bien où cela nous mêne : dans le mur !!
soude jean michel
- 25/06/2014 - 16:57
logement
Ce n'était pas la peine de payer pendant deux ans une ministre et s apercevoir ensuite qu'elle avait plombé le secteur!! incompétence?