En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Pas d'avancées
Grève à la SNCF : les prévisions pour ce 5e jour de grève, des autocollants "Priorité exams" distribués en gare
Publié le 15 juin 2014
Le trafic est toujours perturbé et le syndicat SUD-Rail a annoncé une reconduction de la grève jusqu'à lundi "dans la plupart des cas".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le trafic est toujours perturbé et le syndicat SUD-Rail a annoncé une reconduction de la grève jusqu'à lundi "dans la plupart des cas".

Le mouvement de grève à la SNCF entame son 5e jour consécutif de grève entraînant de nouvelles perturbations. Selon la SNCF, les conditions de circulation sont de 6 TGV sur dix sur l'axe Est, un sur deux sur les axes Atlantique et Nord, quatre sur dix pour le sud-est et pour les liaisons province-province. Concernant les trains Intercités, quatre sur dix circulent en moyenne et le trafic des TER est de quatre trains sur dix en moyenne. En Ile-de-France, il est limité à un TER sur trois en moyenne. Sur Lyria, un train sur deux circulera vers l'Italie et vers l'Espagne un sur trois Rien à signaler, en revanche, sur Eurostar et Thalys.

La mauvaise nouvelle pour les utilisateurs est que le mouvement devrait se poursuivre lundi. Ce samedi la fédération SUD-Rail, a signalé une reconduction du mouvement "dans la plupart des cas jusqu'à lundi". Pour rappel, la grève est dirigée contre le projet de loi sur la réforme ferroviaire, qui doit être présenté au parlement ce mardi. Le gouvernement a exclu tout report du débat parlementaire et ses dernières concessions sur le projet de loi n'ont pas convaincu la CGT qui réclame une autre réforme du système ferroviaire. 

Des autocollants "priorité Exams" distribués aux candidats

Pour rassurer les candidats au bacs ou à d'autres examens, la compagnie ferroviaire a mis en place "SNCF assistance exams" pour les lycéens qui doivent prendre le train. Ce plan d'urgence, réalisé avec le soutien de l'Éducation nationale prévoit des trains du matin garantis avec l'horaire d'arrivée pour le début des épreuves, une couverture conduite/accompagnement assurée et des trains prioritaires en circulation, des circulations surveillées et une ponctualité surveillées pour ces trains (en cas de retard, les candidats bénéficient d'une garantie de passage des épreuves), un accueil dédié par des volontaires d'information dans chaque gare desservant un centre d'examen, une information sur le dispositif dans l'ensemble des canaux d'information de l'entreprise et directement auprès des rectorats et des abonnés scolaires/étudiants.

Par ailleurs, plus de 150.000 autocollants "Priorité Exams" seront distribués en gare aux candidats au baccalauréat et aux examens. Ils ont pour but de permettre aux lycéens d'être identifiés par les autres voyageurs pour qu'ils puissent - potentiellement - leur laisser la priorité dans les trains. Ce badge est également mis à disposition sur les réseaux sociaux et les sites web SNCF.

Le gouvernement reste ferme

Le ministre du Budget, Michel Sapin, a estimé dimanche, au 5e jour de grève à la SNCF, qu'il n'y avait "aucune raison" de reporter la réforme ferroviaire, et appelé à la fin d'un mouvement qui selon lui "n'a pas de sens", lors d'une interview sur Europe 1.

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmpbea
- 15/06/2014 - 13:53
Une goutte d'eau....
Et le Bouffi se noie......minable et pitoyable....
vangog
- 15/06/2014 - 13:33
Imaginons ce que sera cette grève,
lorsque le peuple de France aura mis à bas la dictature gauchiste et imposé la fin des privilèges et des régimes spéciaux, incluant ceux de la SNCF!...
Seule solution:
Imposer le pluralisme syndical qui n'existe pas et retirer aux syndicats leurs financements publics avec l'argent des con-tribuables, ce qui leur permet d'amasser des trésors de guerre susceptibles de maintenir plusieurs semaines de grèves consécutives et qui, en tout état de cause, ne seront jamais amputés, puisque les jours de grève seront payés, quoi qu'il arrive...
Mais cela permettrait de démocratiser l'accès des salariés lucides et non pollués par l'idéologie gauchiste aux syndicats et d'en faire de vrais syndicats représentatifs et modernes...un départ vers plus de Liberté et de dialogue? Moins de chantage ultra-gauchiste?...