En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

03.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

06.

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

07.

Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 1 heure 39 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 1 heure 51 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 2 heures 51 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 3 heures 58 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 5 heures 18 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 5 heures 40 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 5 heures 43 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Atlantico business
Mauvais arguments

La 5G se déploie mais beaucoup d’édiles locaux la refusent au prix de l’isolement qu’ils reprocheront ensuite à l’Etat

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Nouveau monde
Concurrence déloyale

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 1 heure 43 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 2 heures 20 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 3 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 4 heures 48 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 5 heures 25 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 5 heures 43 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 5 heures 43 min
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 5 heures 43 min
© REUTERS/Thomas Pete
© REUTERS/Thomas Pete
Fermeté

Ukraine : Hollande et Merkel menacent la Russie et jugent "illégaux" les référendums à l’Est

Publié le 10 mai 2014
Les deux dirigeants européens ont prévenu samedi Moscou qu'ils tireraient les "conséquences appropriées" d'un échec des élections présidentielles prévues le 25 mai.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les deux dirigeants européens ont prévenu samedi Moscou qu'ils tireraient les "conséquences appropriées" d'un échec des élections présidentielles prévues le 25 mai.

"Les référendums planifiés dans plusieurs villes dans l'est de l'Ukraine sont illégaux." La chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande se sont montrés fermes ce samedi dans une déclaration commune diffusée à Stralsund, dans le nord de l'Allemagne, lors d'une réunion informelle.

Une prise de position qui intervient alors que les séparatistes pro-russes de cette région ont décidé de maintenir le projet de référendum sur l'indépendance prévu dimanche dans l'est de l'Ukraine. Et ce malgré la demande de report faite par le président russe Vladimir Poutine. Ce dernier a lui-même provoqué vendredi la colère de Kiev en se rendant en Crimée pour la première fois depuis l'annexion de la péninsule en mars par la Russie. A Sébastopol, le président russe a estimé que ce rattachement avait été un acte de "fidélité à la vérité historique". Soulignant que la Russie respectait les droits et les intérêts des autres pays, il a déclaré qu'elle attendait le respect de ses propres "intérêts légitimes".

Ce samedi, dans leur déclaration commune, François Hollande et Angela Merkel ont aussi haussé le ton vis-à-vis de Moscou. Ils ont en effet prévenu la Russie qu'ils tireraient les "conséquences appropriées" d'un échec des élections présidentielles prévues le 25 mai en Ukraine, un scrutin dont l'importance est jugée "capitale" par Paris et Berlin.

"Un échec à la tenue des élections présidentielles internationalement reconnues déstabiliserait encore plus le pays. La France et l'Allemagne estiment que dans ce cas les conséquences appropriées devraient être tirées, comme envisagé par le Conseil européen du 6 mars", est-il écrit dans le texte franco-allemand diffusé à la fin de leur rencontre. De plus, les deux dirigeants ont demandé à Moscou une réduction "visible" des troupes russes à la frontière ukrainienne. "Les forces russes stationnées à proximité de la frontière ukrainienne doivent réduire de manière visible leur posture d'alerte.

Ils ont également affirmé que Kiev doit "s'abstenir" de conduire des actions offensives avant les élections."Les forces de sécurité ukrainiennes devraient s'abstenir de conduire des actions offensives avant les élections; l'usage légitime de la force pour protéger les personnes et les infrastructures doit être proportionné", ont-ils estimé. Reste à savoir si l’avertissement sera entendu.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cronos
- 11/05/2014 - 10:49
Oupssssssss
Des mercenaires américains présents en Ukraine...Environ 400 mercenaires d'une entreprise américaine opérent en Ukraine aux côtés des soldats et de la police ukrainienne dans des opérations contre les séparatistes pro-russes, affirme le journal allemand Bild am Sonntag. Selon des informations, basées sur des communications radio entre des centres de commandement de l'armée russe, interceptées par l'agence de surveillance américaine NSA et transmises ensuite aux services secrets allemands (BND), les mercenaires américains coordonnent et dirigent des opérations de guerilla contre les séparatistes pro-russes autour de l'enclave de Sloviansk...Ces 400 mercenaires travaillent pour Academi, plus connu sous son ancien nom de Blackwater..(Le Figaro)...Voilà la soupe servie par les USA pour protéger les nazis qu'ils ont installé en Ukraine...C'est qui qui fout la merde dans le monde..?
walküre
- 11/05/2014 - 10:38
Il est évident que l'Europe
n'aime pas le référendum en général. Surtout quand ça n'émane pas de sa technocratie.
Jacquet
- 11/05/2014 - 10:34
Les référendums
@mich2pains
Dans les années 1990 , en toute discrétion nous avons " restitué " aux Italiens une portion de territoire que le traité suivant ce référendum nous avait attribué ( en haute Tinée )