À Propos

Stéphane Courtois est un historien et universitaire.

Il est directeur de recherche au CNRS (Université de Paris X), professeur à l'Institut Catholique d'Études Supérieures (ICES) de La Roche-sur-Yon, spécialiste de l'histoire des mouvances et des régimes communistes.

On lui doit notamment Le bolchevisme à la française (Fayard - 2010).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
La (relative) disparition
Qui est Karlie (...Marx) ? La France communiste zombie
Le PCF a progressivement perdu le soutien des classes populaires et s’est électoralement effondré. Pourtant, il subsiste une réelle empreinte, une influence certaine, sur nos décideurs politiques, notre système économique et sociétal, et notre Histoire.
19/06/2015 - 16h37
015
Has been
Lutte des classes : quand les appartenances sociales sont battues à plate couture par les appartenances nationales, voire ethniques, dans l’Europe d’aujourd’hui
Si la lutte des classes existe encore aujourd'hui, elle ne se fait guère sur la question des rapports économiques de production. Le besoin de protection est plus recherché au sein de l'Etat-nation que dans la lutte sociale pour plus d'égalité.
21/02/2015 - 00h09
00
Droite plurielle ?
L’UMP déchirée face à la menace FN : le parti a-t-il des leçons à tirer du programme commun PS-PC de 1972 ?
Les résultats des élections partielles dans le Doubs ont obligé l'UMP à envisager une alliance avec le FN. Une situation qui n'est pas sans rappeler le Programme commun, permettant à François Mitterrand de siphonner un Parti communiste "anti-républicain".
06/02/2015 - 12h32
019
Vieux démons
25 ans après la chute de Ceausescu, ce qui reste de la Securitate dans la société roumaine
Il y a 25 ans le dictateur roumain et son épouse étaient exécutés en place publique alors que de toutes parts le bloc soviétique s'effondrait. Ce que l'on sait moins, c'est que le service de police de l'époque était à la manœuvre, pour assurer sa propre survie. Et ça a marché.
22/12/2014 - 10h14
22
Mao, sors de ce corps
Quand le retour en force du mot réactionnaire trahit les fantasmes de la gauche de rejouer symboliquement la Terreur
De nombreuses personnalités politiques de gauche se sont remises à utiliser abondamment le mot "réactionnaire" pour désigner les gens qui ne sont pas d'accord avec les projets du gouvernement en matière sociétale.
06/02/2014 - 09h13
031
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours