À Propos

Sophie de Menthon était l'une des personnalités qualifiées membre du Conseil économique, social et environnemental (2010-2015).

Chef d’entreprise, elle s’est toujours investie dans la vie associative, pour promouvoir l’entreprise privée. A 21 ans, elle crée sa première entreprise de marketing téléphonique « Multilignes Conseil », qu’elle présidera jusqu’en 2004. En 1995, elle prend la présidence d’ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance), où elle initie la réconciliation des Français avec l’entreprise en créant, en 2003, la « Fête des Entreprises », sur le thème : « J’aime ma boîte ! », qui se renouvelle chaque année au mois d’octobre.

En 2007, elle a été admise dans la réserve citoyenne avec le grade de Colonel et rattachée au corps des Officiers de la Gendarmerie Nationale. En 2010, elle fut nommée par le Président de la République au Conseil Economique, Social et Environnemental, au titre de personnalité qualifiée, pour un mandat de 5 ans.

 

Sophie de Menthon intervient régulièrement sur Sud Radio dans l'émission « Débat d’Experts ».

Dans la collection. « Le monde d'aujourd'hui expliqué aux enfants », aux Editions Gallimard Jeunesse, qu’elle fonde avec sa fille Alexia Delrieu, elles écrivent en tandem et ont publié une quinzaine d’ouvrages.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
N'ayez pas peur !

Mais quand arrêtera-t-on de nous plonger dans l’angoisse permanente ?

La peur n'a jamais protégé de rien, elle anéantit, elle annihile notre résistance, paralyse notre liberté individuelle, nuit à notre jugement et nous fait perdre tout bon sens ...
28/04/2020 - 12h11
13 4
Consommation sans plaisir

La nouvelle mort du petit commerce ?

Sophie de Menthon, présidente d'Ethic, revient sur les nouvelles pratiques des consommateurs et sur les difficultés des petits commerces face à la concurrence d'Amazon notamment.
14/02/2020 - 12h58
6 1
Inhumains à tous les étages

Pire que le couac gouvernemental (pourtant désolant), la soif inaltérable de couac des commentateurs?

Le rejet par l'Assemblée nationale d'une mesure faisant passer le congé des salariés et des salariées de 5 à 12 jours en cas de décès d'un enfant a suscité un éclatement. Emmanuel Macron a dû en appeler à "l'humanité" du gouvernement. Retour sur ce couac.
04/02/2020 - 12h51
4 4
Evasion

Ghosn with the wind

Carlos Gohsn, le patron déchu de Renault et Nissan, a quitté mardi le Japon, où il était assigné à résidence en raison d'accusations de malversations financières, dans des circonstances encore mystérieuses.
02/01/2020 - 10h33
3 14
Médecins imaginaires ?

Arrêts maladie : les médecins imaginaires

Cette grève qui n'en finit pas a des conséquences qui vont au-delà des enjeux dits "légitimes".
29/12/2019 - 10h30
67 13
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours