À Propos

Rachida Dati est une femme politique française.

Porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de la campagne de 2007, elle occupe la fonction de ministre de la Justice au sein des gouvernements François Fillon I et Fillon II jusqu'au 23 juin 2009.

Elle est également maire du 7e arrondissement de Paris depuis le 29 mars 2008 et députée européenne depuis le 14 juillet 2009.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hidalgexit

Gestion de la Ville de Paris : je veux que les Parisiens en aient pour leur argent !

La maire du 7ème arrondissement publie en exclusivité une tribune sur la dégradation des conditions de vie des parisiens.
17/12/2019 - 10h48
13 9
Bonnes feuilles

Les enjeux du combat pour Paris : réenchanter la ville de toutes les promesses et de tous les espoirs qui est malheureusement devenue celle de tous les problèmes et de toutes les déceptions

Rachida Dati publie "La confiscation du pouvoir" aux éditions Plon. Rachida Dati évoque l'adversité mais aussi la bienveillance de ceux qui l'ont épaulée. Elle s'appuie sur son expérience pour nourrir une réflexion et ouvrir des horizons qui l'amènent à présenter sa candidature à la mairie de Paris. Extrait 2/2.
01/12/2019 - 09h12
2 0
Bonnes feuilles

Les ravages de la politique de ghettoïsation sur les zones grises d’insécurité

Rachida Dati publie "La confiscation du pouvoir" aux éditions Plon. Rachida Dati évoque l'adversité mais aussi la bienveillance de ceux qui l'ont épaulée. Elle s'appuie sur son expérience pour nourrir une réflexion et ouvrir des horizons qui l'amènent à présenter sa candidature à la mairie de Paris. Extrait 1/2.
30/11/2019 - 09h50
0 0
Tribune

Paris : réparer les fragilités

A la veille des prochaines élections municipales, il est temps de sortir des clichés d’un Paris festif et privilégié. Paris est devenue une ville fragile pour laquelle il est urgent d’agir. Une tribune de Rachida Dati.
01/09/2019 - 09h03
14 11
Droite unie ?

Rachida Dati : "N'en déplaise à certains médias et aux socialistes, être de droite n'est pas un délit !"

L'ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin ou l'ex-ministre des Sports Chantal Jouanno ont tour à tour exprimé des réticences à l'égard de la stratégie de campagne "trop droitière" de Nicolas Sarkozy. A quelques jours de l'échéance présidentielle, la majorité est-elle en train d'imploser avant même le second tour ?
29/04/2012 - 19h42
0 30
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours