À Propos

Naëm Bestandji est militant laïque et féministe. Il a longtemps travaillé dans le domaine socio-culturel auprès des enfants et adolescents des quartiers populaires, où il a été très tôt confronté à la montée de l'intégrisme religieux.

Son blog : https://naembestandji.blogspot.fr/

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Intolérance
"Collabeur", "bougnoule", "arabe de service" : le racisme intracommunautaire décomplexé
"Collabeur", "bougnoule", "arabe de service" sont quelques exemples d'anathèmes racistes lancés contre des Français d'origine maghrébine (musulmans ou pas) par les ultras identitaires musulmans. Leur conception du monde, de la "race" et de la religion les positionne à l'extrême droite de l'échiquier politique. Ces insultes, contre ceux qu'ils perçoivent comme des traîtres, en sont une des formes d'expression.
11/01/2019 - 10h04
223
Naturel
Pourquoi la science dément la vision de ceux qui pensent qu’un racisme anti-blanc ne peut pas exister
Le racisme est autant le produit de constructions sociales que de la biologie et de l’évolution. Considérer qu'il ne saurait être autre chose qu’une construction sociale et culturelle, c’est s’interdire de pouvoir y apporter de véritables solutions, faute d’en comprendre les motivations.
30/09/2018 - 18h32
00
En creux
Quand la nécessaire lutte contre le racisme et l’antisémitisme en ligne penche dangereusement vers le rétablissement du blasphème
Karim Amellal a été chargé par le président de la République de mener une mission dédiée à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur internet. Mais en observant son angle d'approche, on s'aperçoit que la lutte contre la cyberhaine est aussi le moyen de créer un délit de blasphème envers l'islam, sans le dire.
22/06/2018 - 07h50
01
La France des choix
Medine au Bataclan : pourquoi il ne faut pas interdire le concert du rappeur prédicateur islamiste
Le militant islamiste Médine a fait du rap son support de prédication politico-religieux. Depuis que son passage au Bataclan a été annoncé, de nombreux articles ont apporté tous les éléments qui montrent sa radicalité religieuse et politique.
14/06/2018 - 08h52
09
Amitiés dangereuses
Conseil de la ville : ce que la nomination de personnalités comme Yassine Bellatar révèle d’Emmanuel Macron
Yassine Belattar, animateur télé et humoriste, a été nommé par l’Élysée membre du « Conseil présidentiel des villes », instance créée par Emmanuel Macron avec laquelle il présente ce mardi des mesures pour les quartiers en difficulté. Le Conseil présidentiel des villes, dont l’objectif est de « rassembler des personnes issues des quartiers populaires, de tout âge, de tout profil et animées par un engagement et reconnues pour leur expertise » compte 25 membres "chargés de nourrir la réflexion du président de la République sur la politique de la ville".
23/05/2018 - 16h03
012
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours