À Propos

Haut fonctionnaire au Ministère de la Culture,  interlocuteur d’André Malraux, d’Elie Wiesel, d’ Emmanuel Lévinas, il fut aussi l’ami et le confident de Geneviève de Gaulle-Anthonioz avec laquelle il écrivit un livre d’entretiens (publié en 1998 aux éditions Dervy) ici reproduit, actualisé et augmenté d’un bref essai : La traversée du Bien.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bonnes feuilles

Dialogues avec Geneviève de Gaulle Anthonioz : les raisons de son engagement contre la grande pauvreté

Rappelons que, déportée à Ravensbrück à la suite d’une dénonciation (elle fut torturée par la Gestapo et la bande de Bonny et Lafon), elle s’y lia d’amitié avec Germaine Tillion et fut "épargnée" car Himmler voulait en faire une "monnaie d’échange" à un moment où de Gaulle prenait la tête de la France Libre. A la Libération, cette femme intransigeante (le premier volume des Mémoires du Général de Gaulle lui est dédié) s’engagea dans un nouveau combat, contre la misère. Elle fut ainsi à l’origine de la fameuse loi de 1958 , dite "loi contre la grande pauvreté". Extrait de "Dialogues avec Geneviève de Gaulle Anthonioz", de Michaël de Saint-Chéron, publié chez grasset (2/2).
15/06/2015 - 17h05
0 0
Bonnes feuilles

Dialogues avec Geneviève de Gaulle Anthonioz : emprisonnée et monnayée par Himmler

Rappelons que, déportée à Ravensbrück à la suite d’une dénonciation (elle fut torturée par la Gestapo et la bande de Bonny et Lafon), elle s’y lia d’amitié avec Germaine Tillion et fut "épargnée" car Himmler voulait en faire une "monnaie d’échange" à un moment où de Gaulle prenait la tête de la France Libre. A la Libération, cette femme intransigeante (le premier volume des Mémoires du Général de Gaulle lui est dédié) s’engagea dans un nouveau combat, contre la misère. Elle fut ainsi à l’origine de la fameuse loi de 1958 , dite "loi contre la grande pauvreté". Extrait de "Dialogues avec Geneviève de Gaulle Anthonioz", de Michaël de Saint-Chéron, publié chez grasset (1/2).
15/06/2015 - 17h06
0 2
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours