À Propos

Laetitia Strauch-Bonart est essayiste et chercheur en histoire. ​Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure d'Ulm et de Sciences-Po Paris, actuellement en PhD en histoire à la Queen Mary University de Londres, elle est également contributrice au Point et au magazine britannique StandpointSon dernier livre, Vous avez dit conservateur?, est paru en mars 2016 aux éditions du Cerf. 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Ce n'est qu'un au revoir..."
Dans la tête des Français de droite (mais pas que) : comment la France moderne issue de mai 1968 a été remplacée depuis belle lurette
Le premier tour de la primaire semble avoir révélé que l'électorat de droite considère le changement du côté du conservatisme, et non pas du progressisme associé à la notion de modernité héritée de mai 68.
25/11/2016 - 18h10
013
Bonnes feuilles
Cachez ce conservatisme que je ne saurais voir : pourquoi le plus grand tort de la droite a été d’abandonner le thème de la nation
Le conservateur, en France, est comme l’enfer : c’est l’autre, et plus encore, un autre qui suscite l’incrédulité, provoque la dérision et soulève le cœur. Autant son contraire, le progressiste, est auréolé de toutes les vertus, autant lui est suspecté de tous les vices. Extrait de "Vous avez dit conservateur ?" de Laetitia Strauch-Bonart éditions du Cerf 2/2
27/03/2016 - 09h58
010
Philosophie
Pourquoi il n’y aura sans doute jamais de parti conservateur en France (et c’est bien dommage)
A l'occasion de la parution de son essai "Vous avez dit conservateur ? " (ed du Cerf), l'universitaire Laetitia Strauch-Bonart nous livre sa vision de la philosophie conservatrice et de ce que pourrait être un parti conservateur "à la française".
26/03/2016 - 10h45
03
Bonnes feuilles
Comment le salutaire tollé provoqué par les “ABCD de l’égalité” a prouvé que le conservatisme est (aussi) un libéralisme
Le conservateur, en France, est comme l’enfer : c’est l’autre, et plus encore un autre qui suscite l’incrédulité, provoque la dérision et soulève le coeur. Autant son contraire, le progressiste, est auréolé de toutes les vertus, autant lui est suspecté de tous les vices. Extrait de "Vous avez dit conservateur ?" de Laetitia Strauch-Bonart éditions du Cerf 1/2
26/03/2016 - 09h11
04
Info Atlantico
"Libérale réformatrice" contre "identitaire sécuritaire", ces deux droites qui ont de moins en moins de choses à se dire (et qui oublient la petite dernière en embuscade, celle d’un renouveau maurassien ?)
Dans un sondage exclusif IFOP pour Atlantico, les électeurs de droite disent accorder une importance toute particulière à la sécurité et la libéralisation de l'économie. Un constat qui illustre une fois de plus l'émergence de deux droites en France, l'une plus sécuritaire et identitaire, l'autre davantage libérale et réformatrice.
25/03/2016 - 14h44
010
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours