À Propos

Titulaire d'un DEA d'histoire moderne (Paris IV Sorbonne), où il a travaillé sur l'émergence de la diplomatie en Europe occidentale à l'époque moderne, Jean-Thomas Lesueur est délégué général de l'Institut Thomas More

 

D’abord directeur des Études, il est devenu Délégué général en 2007. Ses travaux portent sur les questions politiques liées aux enjeux institutionnels et identitaires européens et l'analyse de la vie politique française.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Droite courbe

La droite plombée par sa névrose Sens Commun

Laurent Wauquiez a rappelé à l'ordre Sens Commun, jeune courant au sein de LR issu de la Manif pour tous. Très influent depuis lors notamment pendant la campagne présidentielle, il est le symbole d'une droite qui n'en finit plus de se chercher.
13/10/2017 - 07h38
0 28
Mise en garde

Ce à quoi pourrait mener la nostalgie des juppéistes pendant un quinquennat Fillon

En l'absence d'une candidature indépendante de François Bayrou et face à François Fillon qui semble représenter le choix de la raison mais pas celui du cœur, les "Juppéistes" risquent bien de se retrouver sans candidat pour les représenter.
24/02/2017 - 12h13
0 5
Politique

Le grand schisme : la campagne présidentielle est-elle en train d’accoucher de deux droites irréconciliables (et non, on ne parle pas de rivalités personnelles) ?

Plusieurs sujets de civilisation, comme l'identité, l'immigration ou le rapport à la mondialisation, renforcent fortement aujourd'hui les divergences au sein de la droite française, menaçant ainsi son apparente unité en vue de la présidentielle de 2017.
18/11/2016 - 13h45
0 37
L'arbre et la forêt

Le "social-libéralisme" cache mal l'autoritarisme social de la gauche

On nous promettait de "nouvelles libertés", on reçoit de nouveaux coups de bâtons. Seuls sont surpris ceux qui croient aux mirages. Le "social-libéralisme" de certains, largement fabriqué et illusoire, cache mal l’autoritarisme social de toute la gauche.
18/04/2016 - 08h41
0 1
Info Atlantico

Pulsions de vote révolutionnaire pour 2017 : près d'un Français sur 4 prêt à voter pour un candidat pour lequel il ne vote pas habituellement (y compris pour provoquer un grand chamboulement)

Notre dernier sondage IFOP-Atlantico révèle que près du quart des Français sont prêts à voter pour un candidat pour lequel ils ne votent pas habituellement.
22/04/2016 - 16h33
0 23
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours