À Propos

Jean-Marc Fedida est avocat au barreau de Paris. Egalement essayiste, il est l'auteur de Impasses de Grenelle : De la perversité écologiste (Editions Ramsay, 2008).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
JUSTICE

Mais pourquoi est-il si difficile de porter plainte en France ?

Derrière la question de la mesure de la violence s’en cache une autre tout aussi explosive : le non respect récurrent de l’obligation légale qu’ont policiers ou gendarmes d’enregistrer les plaintes de victimes de faits de délinquance
31/08/2020 - 08h41
14 7
Bonnes feuilles

L'affaire Maurras ou une "criminelle façon d'aimer la France"

Le procès de Charles Maurras, écrivain et intellectuel d’extrême droite jugé pour collaboration, se tient en 1945, devant la Haute Cour de Justice de Lyon. Lorsqu'on lui donne la parole, Maurras va se perdre dans des labyrinthites inextricables pour expliquer "son amour pour la France". Extrait de "L'affaire Maurras" publié aux éditions L'âge d'Homme (2/2).
01/02/2015 - 09h10
0 0
Bonnes feuilles

Pétain, Montoire, collaboration : comment Maurras s'est attelé à défendre l'indéfendable

En 1944, Charles Maurras est arrêté pour avoir "entretenu des intelligences avec l'ennemi" et soutenu le régime de Vichy. Sommé de s'expliquer, l’écrivain et intellectuel d’extrême droite fait l'apologie du maréchal Pétain. Extrait de "L'affaire Maurras", de Jean-Marc Fédida, publié aux éditions L'âge d'Homme (1/2).
31/01/2015 - 09h03
0 0
Libérons les prisons

Circulaire pénale de Taubira : plutôt que de vider les prisons, pourquoi ne pas en construire des privées ?

La ministre de la Justice veut mettre fin au "tout carcéral" pour désengorger les prisons françaises. Un moyen pour elle de montrer sa différence avec la politique de répression du précédent gouvernement. Mais d'autres solutions existent.
15/09/2012 - 09h57
0 11
Une règle en or

L'inscription de la règle d’or dans la Constitution ne changera rien aux déficits de la France

Le Conseil constitutionnel a estimé qu'il n'y aurait pas besoin de révisions constitutionnelles pour adopter la règle d'or, une mesure qui limite le "déficit structurel" à 0,5% du PIB.
11/08/2012 - 08h38
0 10
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours