À Propos

Irène Margaritis, Professeur des Universités, est diplômée d’un Doctorat ès Sciences de l’Université d’Aix Marseille II.

Elle a été Maître de Conférences de 1995 à 2002 à l’Université René Descartes (Paris V), puis à l’Université de Nice Sophia-Antipolis.

En qualité d’enseignant-chercheur, Irène Margaritis a centré ses  recherches sur les réponses adaptatives des systèmes antioxydants, modulés par les apports alimentaires et l’activité physique, étant elle-même sportive de niveau élevé : ski-alpinisme en très hautes altitudes, membre de nombreuses expéditions en environnements extrêmes pour National Geographic Society notamment.

Auteur d’un grand nombre de publications dans des revues internationales à comités de lecture en nutrition humaine, ainsi que d’ouvrages destinés aux médecins et étudiants.

Membre d’un laboratoire de recherche mixte du CNRS (UMR), diplômée, en 2001 de l’Habilitation à Diriger les Recherches de l’Ecole Doctorale de pharmacologie et biologie moléculaire de l’Université Nice Sophia-Antipolis, elle a été nommée Professeur des Universités en 2002.

Elle a été Doyen de la Faculté des Sciences du Sport de l’Université Nice Sophia-Antipolis de 2000 à 2006.

Irène Margaritis a été experte du Comité d’Experts Spécialisés en nutrition humaine de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) de 2000 à 2006, puis, plus récemment, de groupes d’experts à l’Efsa (Autorité européenne de sécurité sanitaire des aliments).

Irène Margaritis, est aujourd’hui chef de l’Unité d’évaluation des risques nutritionnels à l’Anses (depuis 2006, initialement Afssa).

Crédit photo « Anses/B.Holsnyder ».

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le plein d'énergie... et de problèmes

Boissons énergisantes : un problème de santé publique largement sous-estimé

Alors que les boissons énergisantes ont longtemps été interdites, la France a finalement accepté leur commercialisation en 2008, malgré les études alarmantes à leur égard. Focus sur les tenants et les aboutissants d'un produit plus dangereux qu'on ne le croit.
24/01/2014 - 09h17
0 2
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours