À Propos

Hugues Serraf est journaliste et écrivain.

Il a dirigé le pôle de presse automobile du groupe Bertelsmann Information Professionnelle, avant de développer les sites Internet de l’hebdomadaire spécialisé L’argus et de lancer l'hebdomadaire pour tablettes de Slate.fr.

Il est notamment l'auteur du Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), de Les docks de Marseille (L'Aube, 2017), de Ils sont fous ces juifs (Éditions du Moment, 2012), de L'anti-manuel du cycliste urbain (Berg, 2010) et de Petites exceptions françaises (Albin Michel, 2008).

Ses derniers romans : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019, Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Fusions-acquisitions
Une green card pour les greenlandais ?
Si j’étais Groenlandais, je ne trouverais pas la proposition de Trump si grotesque...
25 août 2019
11 7
Zone Franche
Balance ton port : les Marseillais veulent-ils couler leurs gros bateaux ?
Il fut un temps où Marseille était un port d’envergure mondiale dont les Marseillais étaient fiers. C’est fini tout ça.
18/08/2019 - 09h49
Le Dimanche 18 août 2019
5 11
Zone Franche
Attentat de la rue des Rosiers : un quart de siècle plus tard, la rose mitterrandienne pique encore
Sous Mitterrand, on n’hésitait pas à faire de la France un refuge pour terroristes en échange d’une trêve dans leur programme d’attentats. On espère que la doctrine a changé (mais c’est peut-être juste de la naïveté).
11/08/2019 - 10h01
18 7
Zone Franche
Aoûtiens, partez tranquille, la France en sera exactement au même point à votre retour !
Revenu d'un long voyage, je retrouve la France exactement comme je l'ai laissée : des cagoulés qui foutent le feu à un centre-ville et se prennent le chou avec des CRS le samedi et des experts qui commentent sur BFM TV. Ça ne m'avait pas manqué.
04/08/2019 - 09h46
22 8
Zone Franche
Politesse et courtoisie : le "Bonjour !" de la discorde
Les Français se sont débrouillés pour transformer une formule de politesse en déclaration de guerre passive-agressive. C'est très gilet jaune.
05/05/2019 - 09h50
Le Dimanche 5 mai 2019
21 15
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours