À Propos

Guillaume de Prémare est délégué général d'Ichtus, et ancien président de La manif pour tous. Twitter @g2premare

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Tout ça pour ça
Mariage pour tous, deux ans après, un flop social : les leçons du bilan chiffré
Le mariage gay n’a pas la cote chez les homosexuels. Selon l’institut national de la statistique et des études économiques (Insee), le nombre de mariages homosexuels a globalement décru passant de 10 522 mariages de personnes de même sexe en 2014 à 8000 en 2015.
26/01/2016 - 16h11
022
Et pendant ce temps-là
11 janvier, 4 mois plus tard : mauvais diagnostics + mauvaises réponses = les 10 défis essentiels auxquels la France n’a absolument pas su répondre
Déjà quatre mois se sont déroulés depuis les attentats commis par des terroristes islamistes français sur le sol national, et la marche républicaine qui a suivi. Beaucoup de questions ont été soulevées, qui encore aujourd'hui n'ont pas obtenu de réponse satisfaisante.
15/05/2015 - 17h40
012
D'un fondamentalisme à l'autre
Psychorigides de la République : comment vouloir totalement effacer de l'espace public "les distinctions d'origine, de race, de religion" nous a condamné à la myopie et aux impasses intellectuelles
Depuis la Révolution française, le modèle républicain consiste à ne pas considérer les différences religieuses de ses citoyens. Une approche qui depuis les années 1970 montre des fissures aujourd'hui mises en exergue par les attentats de début janvier.
24/01/2015 - 10h08
05
Tué dans l'oeuf
7 millions d’exemplaires de Charlie vendus et après… ? Comment la France est en train de totalement rater la transformation de l’élan de la grande marche républicaine
A la mobilisation spontanée contre le terrorisme est venu s'ajouter le slogan "Je suis Charlie", qui a entretenu le flou sur le sens exact à donner à la marche républicaine du 11 janvier.
20/01/2015 - 09h30
042
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours