À Propos

François de Closets mène, depuis une trentaine d’années, une double carrière de journaliste et d’écrivain. En 1965, il rejoint le Journal télévisé et devient le spécialiste des questions spatiales et scientifique. En 1978, il crée sur TF1 le magazine économique L’Enjeu, avec Emmanuel de la Taille et Alain Weiller ; en 1987, il lance, avec Richard Michel et Jean-Marie Perthuis, Médiations, un magazine de société. En 1992, il rejoint le service public pour concevoir des émissions consacrées à la science et à la santé. Ce sont notamment Savoir Plus Santé, avec Martine Allain-Regnault et Les grandes énigmes de la science, avec Roland Portiche, émission dont il a été pendant quinze ans le producteur et le présentateur. Depuis 2006, il est chroniqueur à La Chaîne parlementaire et a repris ses activités d’éditorialiste. C’est en 1968, après avoir été exclu de l’ORTF, que François de Closets commence sa carrière d’écrivain. Il connaît son premier succès avec Le Bonheur en plus (1974). Après le succès mémorable deToujours Plus ! (1982), François de Closets s’attaque aux sujets les plus divers, et ses essais, toujours dérangeants, recueillent de grands succès auprès du public. Tous ensemble (1985) met en cause le monde syndical. La Grande Manip (1990) fustige l’hypocrisie du discours politique. Tant et plus ( 1992) dénonce le gaspillage de l’argent public. Le Bonheur d’apprendre (1996) plaide pour un renouveau pédagogique. Le Compte à rebours (1998) annonce les crises à venir de la France. L’Imposture informatique (2000), en collaboration avec Bruno Lussato, s’attaque aux dérives de la micro-informatique. La Dernière Liberté (2001) demande que soit reconnu à chacun le droit de choisir sa fin de vie.
   Ne dites pas à Dieu ce qu’il doit faire (2004) revisite la biographie d’Albert Einstein. Plus encore ! (Fayard/Plon) confronte la grille de lecture de Toujours plus ! à la France des années 2000. Son dernier livre, Le Divorce français, est publié aux éditions Fayard en 2008.. Il a écrit récemment "L'échéance : Français, vous n'avez encore rien vu" ( Fayard - 2011) avec Irène Inchauspé.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bonnes feuilles

Les calvinistes ne se reconnaissent pas plus dans le terrorisme religieux du XVIème siècle que les catholiques dans l'Inquisition

A la fois sévère et sinistre, réfléchie et prophétique, la figure de Calvin divise, notamment auprès des historiens du protestantisme. Son héritage est pourtant indéniable, comme en témoignent les 80 millions de protestants se réclamant aujourd'hui de confession calviniste. Extrait de "Ils ont écrit ton nom, Liberté" de François de Closets, aux éditions Fayard. Extrait 2/2
23/05/2016 - 11h13
0 2
Bonnes feuilles

Les Français, ces enfants gâtés à qui il ne reste qu'une liberté à conquérir : leur mort !

Extrait de "Ils ont écrit ton nom Liberté" de François de Closets, aux éditions Fayard. Extrait 1/2
23/05/2016 - 11h13
0 2
Aux urnes !

Le référendum, seul moyen de dépasser les blocages français ?

Nicolas Sarkozy a, lors de son interview sur le plateau du 20 heures de France 2 ce dimanche 21 septembre, estimé qu'il était "temps de réintroduire le référendum". Un outil à double-tranchant...
23/09/2014 - 11h51
0 9
Les nouveaux chiots de garde

Les journalistes à gauche toute : "Peu importe... s'ils savent faire preuve d'esprit critique"

Deux écoles de journalisme ont organisé une simulation de vote pour la présidentielle en interne. Résultat : la gauche en est sortie très largement majoritaire, avec, dans l'un des cas, zéro vote en faveur d'un candidat de droite.
14/04/2012 - 11h13
0 22
Un grand coup dans les urnes !

Le référendum, seul moyen de réformer une France bloquée ?

Bien souvent entretenue dans une vision idéologique déconnectée de la réalité, la France est difficile à réformer. Mais pour le polémiste François de Closets, le recours au référendum est une arme à double tranchant...
10/02/2012 - 05h27
0 34
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours