À Propos

Éric Verhaeghe ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et fondateur du cabinet Parménide. Il est aussi l'auteur de Jusqu'ici tout va bien (éditions Jacob-Duvernet, 2011), Au coeur du MEDEF : Chronique d'une fin annoncée, (Jacob-Duvernet, septembre 2011) et de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : lecourrierdesstrateges.fr

Diplômé de l'ENA (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un DEA d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Crash marketing

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Il n’y aura plus de publicité pour le Nutella durant l’émission d’Eric Zemmour. Officiellement, la marque veut éviter que son image ne soit associée à la réputation sulfureuse du polémiste.
09/10/2019 - 09h22
36 13
Politique migratoire

Débat sur l’immigration : un consternant surplace collectif

Le débat sur l'immigration s'est tenu hier dans l'après-midi à l'Assemblée nationale. L'occasion pour le gouvernement d'esquisser une politique migratoire notamment marquée par l'ouverture sur la question des quotas.
08/10/2019 - 08h44
6 13
Déni du réel

Massacre à la Préfecture de Police : le vertige face à l’ampleur des fautes accumulées par les autorités

S'il est encore trop tôt pour tirer des conclusions sur les motivations de l'auteur de l'attaque au couteau à la préfecture de police, le profil du suspect, converti à l'islam et semble-t-il signalé à sa hiérarchie pour radicalisation, pousse à envisager la thèse terroriste.
05/10/2019 - 10h00
133 27
Réforme

Retraites : les sous-titres d'un débat

Face à 500 personnes jeudi à Rodez, en Aveyron, le président de la République Emmanuel Macron a défendu son projet de réforme des retraites. Eric Verhaeghe et Edouard Husson livrent leur analyse pour Atlantico sur l'intervention du chef de l'Etat.
04/10/2019 - 09h29
11 4
Marche de la colère

Mais comment expliquer que policiers, médecins ou enseignants soient à bout de souffle alors qu’il n’y a jamais eu autant de fonctionnaires en France ?

Les policiers étaient mobilisés mardi pour la marche de la colère. Les chiffres montrent qu'il n'y a jamais eu autant de fonctionnaires. Certains sont épuisés alors que d'autres bénéficient d'un contexte plus favorable. La mauvaise gestion de l'Etat est-elle la seule explication à cette situation ?
03/10/2019 - 09h43
10 13
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours