À Propos

Eric Delcroix est conférencier et consultant, spécialiste du web 2.0, des réseaux sociaux et de l'identité numérique. Il a notamment participé à l'ouvrage Les réseaux sociaux sont-ils nos amis ?, paru en juin 2012. Il est créateur du site Génération Z.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Black Mirror
Non, les écrans ne sont pas un démon absolu pour les enfants : voilà ce que révèlent les dernières études sur le sujet
La relation entre les enfants et les écrans est un sujet qui préoccupe de plus en plus les parents considérant la précocité croissante du premier contact avec le virtuel.
07/01/2019 - 08h09
90
La Guerre d'égo
Pourquoi il ne faut pas attendre l’adolescence pour donner à ses enfants une bonne éducation sur leur image corporelle à l’âge de Snapchat ou Instagram
Une étude parue sur le site web Mashable parle de l'image qu'ont d'eux même les enfants à l'heure de Snapchat. Elle dresse un bilan inquiétant sur la comparaison permanente avec les autres et le fait que les jeunes ont une image d'eux-même qui est "désaxée"
17/12/2018 - 08h16
110
Réseaux sociaux
Vous êtes vous déjà demandé ce que vous souhaitiez pour votre vie en ligne après votre mort ? Les solutions et les usages s’installent
Raconter sa vie sur les réseaux sociaux est une chose, prévoir ce que deviendront vos comptes après votre décès en est une autre.
03/12/2018 - 07h35
50
Espion à domicile
Facebook entend utiliser les caméras de son enceinte connectée Portal pour sélectionner les publicités à montrer à ses utilisateurs : jusqu’où accepteront-ils ses intrusions ?
Failles de sécurité, scandale Cambridge Analytica... Le lien entre Facebook et ses utilisateurs semblent érodé depuis quelques mois.
19/10/2018 - 07h59
00
Google +, c’est fini
Mega failles de sécurité : peut-on raisonnablement faire confiance aux géants de la Tech pour protéger nos données ?
Ce lundi, le Wall Street Journal révélait qu'un bug au sein du réseau social Google + avait exposé au moins 500 000 comptes d'utilisateurs à la fuite de leurs données personnelles pendant deux à trois ans. Effrayé de l'outrage public suscité par le scandale Facebook-Cambridge Analytica, Google a fait en mars dernier le choix coupable de ne pas révéler cette faille technique.
10/10/2018 - 12h11
00
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours