À Propos

Emmanuel Combe est vice-président de l'Autorité de la concurrence et professeur affilié à ESCP-Europe. Il est également professeur des universités.

Spécialiste des questions de concurrence et de stratégie d’entreprise, il a publié de nombreux articles et ouvrages, notamment sur le modèle low cost (Le low cost, éditions La Découverte 2011). Il tient à jour un site Internet sur la concurrence.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Sombres conséquences
Quand le FN veut réglementer le prix du pain
Dans une tribune intitulée 'La grande illusion : le programme du FN sur le "pouvoir d’achat"', Emmanuel Combe revient sur les propositions du parti frontiste de réglementer les prix des produits de base et d’augmenter administrativement les salaires. Des mesures qui seraient contre-productives et surtout désastreuses pour l'économie du pays.
13/07/2015 - 10h48
014
Fausse bonne idée
Pourquoi le "protectionnisme intelligent" est une imposture
Un protectionnisme "intelligent" et capable de redresser l'industrie française : c'est ce que promet le Front National. Mais ses arguments reposent sur des constats factuels erronés et sur le postulat d'une absence de réaction de nos partenaires commerciaux.
30/03/2015 - 07h07
017
Vanity is vanity
Quelles perspectives pour le luxe français ?
Selon le cabinet de conseil Bain & Company, entre 1995 et 2025 le marché mondial des produits de luxe devrait être multiplié par cinq. La France, dont certaines entreprises du secteur ont récemment connu un ralentissement, profite-t-elle comme il se doit de cette manne ?
21/05/2013 - 12h21
01
Dans les nuages
Air France raillé par Ryanair pour son réveil tardif dans le low-cost : le champion français a-t-il tout compris ?
Michael O'Leary, le directeur général de Ryanair a déclaré "qu'Air France n'a pas la culture du low cost. D'ailleurs 49 euros n'est pas du low cost !"
21/01/2013 - 14h13
02
Petite entreprise deviendra grande
Pourquoi les entreprises françaises ne parviennent-elles pas à grossir ?
Près de 550 000 entreprises ont été créées en 2012 selon l'Insee. Mais en axant sa politique sur les grands groupes, la France pénalise les petites sociétés qui ne parviennent pas à grossir comme en Allemagne ou en Italie.
15/01/2013 - 10h52
09
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours