À Propos

Dominique Laurier est épidémiologiste, et chef de laboratoire à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Vent mauvais

Tchernobyl, 30 ans après : ce qu’on sait vraiment des conséquences de la catastrophe nucléaire sur la santé des Français (et ce qu’on ne saura sans doute jamais)

C'est dans la nuit du 25 au 26 avril 1986 que l'un des quatre réacteurs de la centrale explose. Si des retombées radioactives ont bien été enregistrées en France, leurs quantités sont insuffisantes pour que le risque de cancer de la thyroïde soit observable.
26/04/2016 - 08h44
0 1
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours