À Propos
Coralie Delaume, 37 ans, est diplômée de l’Institut d’études politiques de Grenoble. En 2011, elle ouvre un blog, « L’arène nue », sur lequel elle s’attache à commenter régulièrement l’actualité politique.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : l’homme qui rêvait de refonder l’Europe

Coralie Delaume et David Cayla publient "10+1 questions sur l’Union européenne" aux éditions Michalon. Ils abordent les enjeux des élections européennes, se demandent pourquoi tant de pays européens sont tentés par le populisme, s’interrogent sur le couple franco-allemand et analysent la vision de l’Europe d’Emmanuel Macron notamment. Extrait 2/2.
07/04/2019 - 09h05
5 3
Bonnes feuilles

L’Europe est-elle vraiment dirigée par le couple franco-allemand ?

Coralie Delaume et David Cayla publient "10+1 questions sur l’Union européenne" aux éditions Michalon. Ils abordent les enjeux des élections européennes, se demandent pourquoi tant de pays européens sont tentés par le populisme, s’interrogent sur le couple franco-allemand et analysent la vision de l’Europe d’Emmanuel Macron notamment. Extrait 1/2.
06/04/2019 - 10h20
6 2
Couple déséquilibré

Coralie Delaume : « Les élites françaises ont un rapport maladif à l’Allemagne qui, pour sa part, ne cesse de germaniser toujours plus l’Europe »

Tandis que les élites françaises souffrent d'un puissant complexe d'infériorité vis à vis du « modèle allemand », et l'utilisent uniquement comme un facteur extérieur propre à discipliner la France, les Allemands profitent à plein d'une Union européenne taillée sur mesure pour satisfaire son industrie.
21/10/2018 - 10h09
2 0
Bonnes feuilles

Est-ce vraiment l'Allemagne qui paie ou sont-ce les Européens qui paient (parfois) pour l'Allemagne ?

Épuisés par la rigueur économique, de plus en plus défiants vis-à-vis de la construction européenne, les États ne comptent plus sur leurs dirigeants pour tâcher d’en infléchir le cours. Dès lors, ils pourraient bien être tentés d’y mettre un terme brutal, en recourant à des partis politiques pour lesquels "la Paix" est très loin d’être inscrite au frontispice de leur édifice programmatique. Extrait de "Europe, les États désunis", de Coralie Delaume, aux éditions Michalon (2/2).
30/03/2014 - 09h39
0 4
Bonnes feuilles

Le pacte commercial transatlantique, dernier avatar d’un économicisme myope

Épuisés par la rigueur économique, de plus en plus défiants vis-à-vis de la construction européenne, les États ne comptent plus sur leurs dirigeants pour tâcher d’en infléchir le cours. Dès lors, ils pourraient bien être tentés d’y mettre un terme brutal, en recourant à des partis politiques pour lesquels "la Paix" est très loin d’être inscrite au frontispice de leur édifice programmatique. Extrait de "Europe, les États désunis", de Coralie Delaume, aux éditions Michalon (1/2).
29/03/2014 - 10h50
0 1
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours