À Propos

Claire Meljac, psychologue, docteur en Psychologie, eut la chance durant ses études de bénéficier de l'enseignement de Jean Piaget. C'est ce qui explique, en partie, son intérêt pour un secteur longtemps négligé par les psychologues : celui de l'apprentissage des mathématiques et des obstacles parfois rencontrés par les apprenants (enfants ou adultes). Sa thèse publiée sous le titre « Décrire, Agir et Compter », aux Presses Universitaires de France en 1979, et l'instrument psychologique qui en résulta (UDN 80, puis UDN-II) développent ce thème. Depuis lors, elle a présenté de nombreuses études consacrées à ce même sujet, seule ou en collaboration avec les meilleurs chercheurs. Elle a aussi animé plusieurs colloques ou formations traitant de l'acquisition des connaissances (calcul et lecture) ainsi que des théories pouvant en rendre compte. Elle conduit actuellement des recherches dans le cadre de l'Unité de Psycho-Pathologie de l'Enfant et de l'Adolescent, à l'Hôpital Sainte-Anne, à Paris.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Casse-têtes

Multiplication des tests de QI : comment "l'enfant surdoué" est devenu la (mauvaise) réponse à tous les comportements à problème des élèves pour éviter de les gronder

Le tout nouveau test permettant d'évaluer le QI (quotient intellectuel) des enfants, appelé "WISC-V", vient de sortir. Pour le meilleur... ou pour le pire.
06/10/2016 - 11h22
10
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours