À Propos

Christophe Boutin est un politologue français et professeur de droit public à l’université de Caen-Normandie, il a notamment  publié Les grand discours du XXe siècle (Flammarion 2009)  et co-dirigé Le dictionnaire du conservatisme (Cerf 2017).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore

Emmanuel Macron s'est exprimé hier soir devant 200 députés et sénateurs de la majorité, dans un contexte marqué par les conflits internes. Il a affirmé que "ce qui est mortel en politique, c'est la division."
17/09/2019 - 08h43
6 4
Les temps sont durs

La dure rentrée de François Bayrou

Le président du Modem était entendu ce mercredi par les policiers sur des emplois présumés fictifs au Parlement européen. Indépendamment du front judiciaire, ce sont surtout son poids et son avenir politique qui semblent aujourd’hui fragilisés.
12/09/2019 - 08h28
11 9
A la Pyrrhus

Emmanuel Macron « maillot jaune » de l’année politique ? Et s’il n’y avait surtout aucun vrai gagnant ?

Lors d'un dîner organisé mardi soir à l'Elysée en compagnie de ses ministres et de leurs conjoints, Emmanuel Macron a filé la métaphore sportive pour résumer l'année écoulée : "On a commencé l'année avec les Gilets jaunes et on l'a fini avec le maillot jaune".
25/07/2019 - 08h42
32 8
Méditerranée

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

Carola Rackete, la capitaine du navire Sea Watch, a été arrêtée pour avoir accosté de force, à Lampedusa, pour y faire débarquer des migrants. Elle a été convoquée ce jeudi par des procureurs de Sicile. Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini est fermement opposé à la stratégie des ONG. A travers cette crise, deux visions s'opposent (l'illibéralisme nationaliste de Matteo Salvini et l'autoritarisme des militants).
19/07/2019 - 09h24
67 37
SOS Respect

Édouard Philippe et les municipales : le premier Ministre bénéficie-t-il vraiment du respect dû à sa fonction dans la macronie ?

Le Premier ministre Edouard Philippe s'est récemment agacé du choix de candidats LREM face aux candidats de droite qu'il a rallié au parti du Président. Le signe d'un malaise interne ou des limites de l'ouverture du mouvement d'Emmanuel Macron vers la droite ?
05/07/2019 - 07h27
3 5
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours