À Propos

Christophe Bouillaud est professeur de sciences politiques à l’Institut d’études politiques de Grenoble depuis 1999. Il est spécialiste à la fois de la vie politique italienne, et de la vie politique européenne, en particulier sous l’angle des partis.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Exclusif
Et la majorité au sein du Parlement européen serait détenue par… ? Le sondage européen sur les différentes dynamiques électorales à l’oeuvre au sein de l’UE
Au lendemain des élections européennes, l'hémicycle devrait être assez diversifié, selon notre sondage, avec trois blocs s'imposant : le PPE (droite), le bloc social démocrate, et l’ALDE dans lequel les macronistes pourraient siéger.
23/03/2019 - 10h38
42
Quelque chose à déclarer ?
Opacité démocratique : mais pourquoi la France a-t-elle demandé à Bruxelles de repousser les négociations commerciales avec les Etats-Unis après les élections européennes ?
Selon les informations du Financial Times, Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangère, du gouvernement d'Edouard Philippe, aurait demandé à ses pairs européens le report des négociations commerciales avec les Etats-Unis, à une date post-électorale.
19/03/2019 - 08h10
230
Poker menteur
Et le sujet fantôme de la campagne des européennes est…
Les tractations commerciales UE - États-Unis mettent le couple franco-allemand sous pression sans que Paris ni Berlin ne semblent avoir très envie de faire état de leurs intérêts et stratégies divergentes.
11/03/2019 - 07h30
245
Campagne d'Italie
Avec son entretien à la télévision italienne, Emmanuel Macron lance mollement sa campagne en Europe et tente de rassembler les europhiles
L’interview d’Emmanuel Macron par Fabio Fazio, animateur de l’émission dominicale, Che Tempo Che Fa, de la première chaîne de la télévision publique italienne (RAI), ne restera sans doute pas dans les annales.
04/03/2019 - 09h24
53
Union européenne
Europe à la Draghi : le sauveur de l’euro a une idée très politique pour consolider l’Union
Dans un discours prononcé à Bologne le 22 février dernier, sous l'intitulé "Souveraineté dans un monde globalisé" Mario Draghi s'est prononcé en faveur d'un transfert de pouvoir exécutif au profit des institutions, tout en pointant l'inefficacité d'une approche basée sur les gouvernements et le respect de la règle.
01/03/2019 - 07h18
85
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours