À Propos

Christophe Blot est économiste au sein du Centre de recherche en économie de Sciences Po, au Département analyse et prévision.

Ses spécialités sont le commerce extérieur, les crises financières et les politiques monétaires.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Et moi, et moi, et moi
Anatomie de la croissance allemande : pourquoi Berlin continue de n’en faire qu’à sa tête dans une Europe convalescente
Si l'Allemagne reste un moteur pour la zone euro, la nature même de sa croissance et la non-utilisation de ses importantes marges budgétaires posent question au niveau européen. Alors que les dirigeants allemands rechignent à suivre les demandes de relance émanant de la BCE, du FMI et de la Commission européenne, les Allemands pourraient bien être, à terme, les premiers à le regretter.
25/08/2016 - 06h45
00
Idée reçue
L'Europe bat des records avec sa balance commerciale et il n’y a aucune raison de s’en réjouir
Alors que la balance courante de l'Union européenne atteint des sommets inégalés ces derniers temps à en croire les derniers chiffres d'Eurostat, la vitalité de cet indicateur ne signifie aucunement une économie florissante.
29/07/2016 - 13h10
01
Voyants rouges
Le monde face à la menace d’une nouvelle crise globale : pourquoi notre économie pourrait avoir (encore) plus de mal à s'en remettre cette fois-ci
Alors que la finance mondiale présente actuellement certains signes inquiétants, le spectre d'une nouvelle crise après celle de 2008 plane de nouveau sur les places financières. Or, les conséquences pourraient être bien plus graves cette fois, alors que nos économies sont encore convalescentes.
07/07/2016 - 12h42
03
Relance ou réduction des déficits ?
Avis aux amateurs de rigueur : les bons élèves de l'Europe du nord en matière de déficits sont loin d'être les meilleurs en matière de croissance
Si l'Allemagne occupe la place de moteur de la croissance de l'économie européenne, le défaut d'investissement du pays participe à retarder la relance dans la zone euro... De même que l'objectif de réduction des déficits qui interdit toute relance budgétaire.
04/05/2016 - 10h44
00
Question de point de vue
Pourquoi l’OCDE s’arrache les cheveux sur l’excédent public allemand pendant que Berlin s’en félicite
L'OCDE estime que l'économie allemande risque de souffrir à long terme d'une faiblesse de la productivité et du vieillissement de la population. De plus, les prévisions de croissance outre-Rhin ont été revues à la baisse, passant de 1.8% du PIB à 1.3%.
08/04/2016 - 22h31
00
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours