À Propos

Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.

Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l'équivalent de droite aux Gracques qui s'étaient lancés lors de la campagne présidentielle de 2007 en signant un appel à une alliance PS-UDF. Les Arvernes, eux, souhaitent agir contre le déni de réalité dans lequel s'enferment trop souvent les élites françaises.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Fausse bonne idée
Taxe GAFA : usine à gaz fiscale, erreur économique, mauvais coup pour les consommateurs
Bruno Le Maire a présenté la semaine dernière le projet de loi visant à taxer les grandes entreprises du numérique. Ce ne sont pas les bénéfices qui sont taxés mais bien le chiffre d'affaires.
11/03/2019 - 07h32
167
souricière
Fiscalité : le gouvernement pris au piège de l'étau fiscal auquel il a contribué
Le gouvernement ne cesse de s'enfermer dans un redoutable piège fiscal qui mine les Français.
05/03/2019 - 10h03
1169
Responsable
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
La nomination d'Alain Juppé au Conseil Constitutionnel est l’aboutissement d’une carrière politique débutée dans le gaullisme flamboyant du Jacques Chirac souverainiste de l’appel de Cochin, qui se termine dans la trahison de tous ses premiers engagements, le fédéralisme européiste et le mépris arrogant des classes populaires.
16/02/2019 - 10h41
15121
Commission européenne
Paris proteste sur Alstom-Siemens : entre europhiles ou euroheurtés, mais où en est le gouvernement sur l’Europe ?
Comme prévu la Commission européenne a rejeté le projet de fusion entre Alstom et Siemens.
07/02/2019 - 07h46
32
Déconnecté
Pourquoi les confidences d’Emmanuel Macron montrent qu’il n’a toujours pas véritablement compris la nature de la crise des Gilets jaunes
Lors de ses confidences aux journalistes, Emmanuel Macron a annoncé qu'il avait entamé une conversion personnelle et que sa compréhension du pays était en quelque sorte enrichie par le fait que ses 18 premiers mois de mandats l'aient scarifié. Mais la rupture entre le président et les Gilets jaunes est plus béante que jamais.
02/02/2019 - 10h11
6522
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours