À Propos
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Questions pour un champion
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
Après son marathon en Normandie, Emmanuel Macron s’est révélé brillant dans sa capacité à donner des myriades de réponses aux maires d’Occitanie. Si le gain politique immédiat est incontestable, voilà pourquoi la répétition forcenée de l’exercice pourrait se retourner contre lui.
19/01/2019 - 10h22
127
Piste rouge
Et maintenant ils l'empêchent d’aller au ski… pourquoi les conseillers d’Emmanuel Macron ne comprennent vraiment rien aux problèmes politiques du président
Des proches du chef de l'Etat ont conseillé à Emmanuel Macron de ne pas se rendre au ski cette année car, en pleine crise des Gilets jaunes, l'image que renverrait un président descendant les pistes ne serait pas bonne.
27/12/2018 - 07h34
334
Gaulois réfractaires
Mea culpa présidentiel : Emmanuel Macron peut-il espérer changer l’image qu’ont désormais de lui les Français ?
Habitué des petites phrases et des déclarations polémiques, telle celle sur les "Gaulois réfractaires au changement", le président de la République a changé de stratégie ces derniers jours. "Aidez-moi, j’ai besoin de vous, journalistes, population, élus", pour expliquer l’action de l’exécutif, a-t-il lancé jeudi depuis les Antilles.
01/10/2018 - 10h51
00
Couac
Macron, son entourage et la com’ : puni par là où il avait excellé ?
Faut-il (déjà) enterrer les grandes heures de la communication présidentielle ? Alors qu'il s'était fait connaître comme un communicant hors-pair, il semblerait qu'Emmanuel Macron soit d'ores et déjà dépassé par les événements. Pour Arnaud Benedetti, la gestion par l'Elysée de l'affaire Benalla, ce garde du corps du président qui a tabassé un manifestant, est calamiteuse.
20/07/2018 - 10h43
016
Bonnes feuilles
Le régime de Vichy et l'antisémitisme racontés par le secrétaire particulier de Pétain
Paul Racine entre en 1941 au secrétariat particulier du chef de l'État français. Il s'y occupe, entre autres, des prisonniers de guerre. Quatre années durant, il vivra au rythme des intrigues, des conflits, des soubresauts de Vichy. Il y partagera le quotidien de Pétain et y croisera toutes les figures de la collaboration, de Laval à Darlan. Premier extrait de l'ouvrage de Paul Racine et d'Arnaud Benedetti "J'ai servi Petain" aux éditions du Cherche-Midi (2014) - (2/2).
16/01/2015 - 11h20
00
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours