À Propos

André Nieoullon est Professeur de Neurosciences à l'Université d'Aix-Marseille, membre de la Society for Neurosciences US et membre de la Société française des Neurosciences dont il a été le Président. Il a également dirigé pendant plus de vingt années un laboratoire de recherche du CNRS-Université d'Aix-Marseille. Spécialiste de la physiopathologie des maladies neurodégénératives et en particulier de la maladie de Parkinson, il est l'auteur de plus de 200 publications internationales du domaine. Il a été Président du Conseil scientifique de France-Parkinson, puis de celui de la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC), après avoir été membre du Conseil scientifique de l'ARAPI, une association de familles de patients souffrant d'autisme. André Nieoullon a publié en français un ouvrage de référence sur les Neurosciences traduit de l'américain "Neurosciences, à la découverte du cerveau", dont la 4ième édition en cours de préparation est prévue pour 2016.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Progrès
Des scientifiques mettent au point un traitement buvable qui pourrait stopper Alzheimer et même permettre de retrouver la mémoire
Une étude menée par des chercheurs de l'université de Yale a donné des résultats surprenants dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer.
04/01/2019 - 11h55
560
Le sport, c'est la santé
Journée mondiale de la maladie de Parkinson : s’il n’existe toujours aucun traitement, voilà comment l’exercice physique peut vraiment aider ceux qui en sont atteint
Une étude relayée par le "New York Times" évoque les bienfaits de l'exercice physique pour les patients atteints de la maladie de Parkinson. Dans les stades précoces de la maladie notamment, l'activité pourrait retarder son développement.
11/04/2018 - 11h01
00
Cause à effet
Double peine ? Ces études qui montrent que la pauvreté affecte les capacités de raisonnement
Selon une enquête menée par la BBC, la pauvreté aurait une influence sur le fonctionnement du cerveau. Bien sûr, pas question de dire "plus on est pauvre, plus on est bête". L'investigation menée par la rubrique The Inquiry explique que l'impact de la précarité sur des individus est une question complexe, dont la réponse dépasse les simple problématiques de notre société, ou même la génétique.
02/06/2017 - 19h30
04
Remember...
Ce que deviennent nos souvenirs quand on n’en a plus besoin
La mémoire nous semble toujours très sélective : alors que l'on se souvient à vie de comment faire du vélo, nous avons des difficultés à nous remémorer des informations apprises à l'école. Si la mémoire à long terme semble illimitée, le plus compliqué est d’accéder à des souvenirs écrasés et brouillés par l'enregistrement de nouvelles choses.
26/01/2015 - 08h46
01
Docteur Jekyll
Pourquoi la science perd de plus en plus la tête et tend à prouver tout et son contraire
Selon une récente étude parue dans le BMJ, la tonalité sensationnaliste observé dans les articles scientifiques de la presse grand public découleraient des département de communication, modelant les résultats pour s'assurer une certaine visibilité. Une attitude qui révèle que la recherche scientifique est de plus en plus soumise aux impératifs de rentabilité, et d'influence sur l'opinion, quitte à contredire des confrères.
26/12/2014 - 12h49
00
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours