En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

03.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

04.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

07.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 13 min 19 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Bananas (&Kings)" de Julie Timmerman au Théâtre de la Reine blanche : une pièce courageuse et engagée, qui nous adresse un avertissement sans frais

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen : spécial rentrée littéraire, un avant-poste confiné en territoire hostile. Le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 2 heures 17 sec
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La Chine plus forte que le Covid. La France et les autres, au garde-à-vous

il y a 2 heures 26 min
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 3 heures 50 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 4 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 5 heures 28 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 6 heures 3 min
décryptage > Justice
Horizons et moyens limités

Insécurité : pourquoi les ministères régaliens sont condamnés à l’esbroufe

il y a 6 heures 38 min
décryptage > Santé
Avec parcimonie

Pourquoi reprendre le sport trop vite n’est pas une bonne idée quand on a eu la Covid-19

il y a 7 heures 12 min
pépites > Société
Annonces
Emmanuel Macron présentera sa stratégie de lutte contre les "séparatismes" le 2 octobre prochain
il y a 1 heure 16 min
pépites > International
Argent sale
« FinCEN Files » : l'argent sale et les grandes banques mondiales
il y a 1 heure 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Détour" de Luce D'Eramo : survivre et revenir de l’enfer, un témoignage poignant, un livre rare

il y a 2 heures 9 min
pépites > Social
Paradoxe
La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté
il y a 2 heures 46 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 4 heures 17 min
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Religion
Quand faut y aller, il y va très fort

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

il y a 7 heures 7 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Le Sénat veut empêcher les sociétés d’autoroutes d’augmenter les tarifs pour compenser l’effondrement des recettes liées au Covid-19

il y a 7 heures 18 min
© GREG WOOD / AFP
Certains sujets interprètent leurs visions en fonction de leur vécu et de la pression médiatique...
© GREG WOOD / AFP
Certains sujets interprètent leurs visions en fonction de leur vécu et de la pression médiatique...
Mais si, je vous jure !

Faut-il être dérangé pour croire aux extraterrestres et aux fantômes ? Les scientifiques expliquent que non

Publié le 02 mars 2014
Certaines visions ou hallucinations peuvent s'expliquer par des troubles du sommeil, comme la paralysie du sommeil, ou la prise de substances illicites.
Yves Dauvilliers
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Dauvilliers est responsable de l’Unité du Sommeil, Département de Neurologie du CHRU de Montpellier. Il fait également partie de l'unité de l'INSERM U1061 et est coordinateur national des centres de référence narcolepsie et Hypersomnie...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Certaines visions ou hallucinations peuvent s'expliquer par des troubles du sommeil, comme la paralysie du sommeil, ou la prise de substances illicites.

Atlantico : Certains relatent avoir vu des Ovnis, ou des fantômes. D'autres prétendent avoir été enlevés par des extraterrestres dans leur sommeil. Au-delà de leur caractère loufoque, quelles sont les explications scientifiques à ces "visions" ? Quels mécanismes neurologiques sont alors à l'œuvre ?

Yves Dauvilliers : Le contenu des rêves est propre à chacun, en fonction de son expérience, de son environnement et de sa personnalité. Les hallucinations au cours du sommeil sont des manifestations fréquentes qui correspondent de 5 à 20% de la population générale, en fonction de leur fréquence et intensité. Les hallucinations peuvent se rencontrer au moment de l’endormissement - elles sont alors appelées hallucinations hypnagogiques - ou au moment du réveil, où on les appelle hypnopompiques.

L’origine de ces hallucinations pendant le sommeil reste mystérieuse mais s’apparente au domaine du rêve. Ces activités oniriques présentes au moment de la transition veille-sommeil ou sommeil-veille seraient vécus par le cerveau encore partiellement éveillé et donc conscient comme des phénomènes hallucinatoires. Ces hallucinations peuvent être d’ordre différent : visuelles, auditives, olfactives et cénesthésiques. Par exemple, certaines hallucinations sont très fréquentes comme l’impression de tomber dans un gouffre à l’endormissement ou une vision kaléidoscopique à la fermeture des yeux au coucher.

Les paralysies du sommeil correspondent à l’irruption de l’absence du tonus musculaire liée au sommeil paradoxal (=sommeil du rêve) pendant la veille. Le sujet est éveillé, conscient et ne peut bouger. A cela s’associent souvent des hallucinations correspondant à la thématique du rêve lui-même. Ce  phénomène peut être effrayant, surtout lors des premiers épisodes, car le sujet ne sait comment sortir de cette paralysie… Il ne peut communiquer car il ne peut ni parler ni bouger… Mais il s’en sort en se réveillant globalement souvent  grâce à l’aide d’un tiers, ou en se rendormant physiologiquement.

Les faux souvenirs sont des phénomènes bien différents qui peuvent se rencontrer hors du sommeil et parfois lors de phénomènes épileptiques surtout d’origine cérébrale temporale.

Mais comment expliquer que ces personnes se disent persuadées d'avoir réellement vu des extraterrestres ou des fantômes ? Notre cerveau peut-il nous tromper à ce point ?

Ces hallucinations peuvent survenir chez le sujet normal quand elles sont peu fréquentes et souvent peu élaborées. Elles peuvent survenir de façon isolée, mais aussi se rencontrer dans des cadres pathologiques comme la dépression, l’anxiété, les maladies du sommeil comme la narcolepsie, les maladies neurologiques neurodégénératives mais aussi en cas de prise de psychotropes ou de substances illicites.

Toutefois, les sujets au réveil doivent critiquer ces phénomènes hallucinatoires pour les considérer comme faisant partie du domaine du rêve et pas du réel.

Il faut ainsi bien individualiser ces phénomènes hallucinatoires liés au sommeil de ceux rencontrés en veille, que l’on voit souvent dans des maladies psychotiques telles que la schizophrénie. Chez ces patients psychotiques, il n’y a pas de critique des hallucinations qui sont donc considérées comme bien réelles et donc parfois handicapantes voire terrifiantes.

Comme déjà mentionné, Il faut aussi se méfier des troubles de la personnalité sous-jacente,  des croyances exacerbées, ou du coté médiatique au premier plan des révélations rapportées. En effet, les sujets qui rapportent ce genre de phénomène ne le décrivent qu'exceptionnellement au cours du sommeil uniquement.

Ces sujets veulent y croire et s'en persuadent... Et décrivent aussi des phénomènes de type illusion et pas que des hallucinations... La différence est que dans l'illusion la réalité est modifiée, avec une interprétation d'une vision réelle qui se trouve devant le sujet lui même. Dans l’hallucination, il n'y a pas de vision particulière devant le sujet : le sujet "invente"  l'ensemble du phénomène via l'activation de régions cérébrales ciblées et de mécanismes bien différents en fonction de la cause (schizophrénie, épilepsie, activité onirique, prise de toxique, etc.).

En dehors des troubles du sommeil, comment notre cerveau peut-il nous jouer des tours au point de croire avoir croisé des extraterrestres ou des fantômes ?

Encore une fois, le plus important est de savoir si le sujet critique ces phénomènes hallucinatoires, s'ils surviennent bien pendant le sommeil et s'ils sont jugés a postériori comme irréel car faisant partie du domaine de l’onirisme.

Si ces hallucinations sont fréquentes, surviennent en veille et ne sont pas critiqués voire même qu’elles donnent un sens à la vie du sujet, il peut alors s'agir des conséquences d'une prise de substance, d'une maladie mentale telle la schizophrénie ou d'une maladie neurologique neurodégénérative, ou de crises épileptiques surtout d’origine temporale.

Pour finir, la thématique des fantômes et extraterrestres reste toutefois extrêmement rarement rencontrée dans les phénomènes hallucinatoires liés au sommeil, surtout quand cette thématique est unique et récurrente. Il faut aussi se méfier de troubles de la personnalité sous-jacente,  de croyance exacerbée, ou du coté médiatique au premier plan des révélations rapportées.

Vous expliquez que les personnes doivent pouvoir critiquer ces phénomènes hallucinatoires. Est-ce à dire que ceux qui restent intimement persuadés de leur réalité ont un trouble mental sérieux ? Quel genre de trouble ? Comment cela peut-il s'expliquer ?

En l'absence de critique de ces phénomènes, Il faut en effet  se méfier de troubles de la personnalité sous-jacente,  mais aussi parfois de croyances exacerbées en dehors de tout trouble pathologique sous-jacent. Certains sujets ont eu une vision étrange et l’interprètent en fonction de leur vécu et aussi de la pression médiatique... Tous les sujets qui décrivent ces visions n'ont donc pas de troubles mentaux sous-jacents ni des troubles du sommeil ou des troubles neurologiques... Toutefois, en cas de persistance des troubles un avis spécialisé semble justifié.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
En savoir plus
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Le gorille
- 03/03/2014 - 20:49
Sommeil et fantôme
Quel est le sujet ? le sommeil ou les fantômes ?
Les hallucinations ou les visions ?
Bref, si la personne interrogée a tout axé sur le sommeil, le rêve et les péripéties qui vont autour, je ne vois pas ce que viennent faire les fantômes et les ovnis. C'est un autre sujet, tout à fait indépendant du sommeil ...
Accessoirement, il y a aussi les morts sans qu'ils soient eux-mêmes des fantômes... mais pour cela il faut un "6e sens" qui, bien que très répandu à ma grande stupéfaction d'ailleurs, n'est pas mon apanage.
Voir les morts : c'est différent de voir des fantômes.
Dans le premier cas, le voyant a une disposition particulière ; dans le second, c'est le fantôme qui se "matérialise" ou se rend visible en quelle que sorte.
pehm
- 03/03/2014 - 11:34
Pseudo-rationnalisme
Donc, selon la logique de ce monsieur, si vous rêvez que vous avez un accident de voiture, il ne faut pas envisager que les accidents de voiture puissent exister ?
freddy
- 02/03/2014 - 20:00
@satan
il y en a qui croient en Dieu. J'admets que c'est très optimiste. Les autres n'y croient pas. Donc que l'humanité sort du néant après que le big-bang soit survenu et qui lui même vient de rien. Ce n'est plus de l'optimisme là. ;-)