En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Renault en plein chaos post Ghosn

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

05.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 heure 19 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 3 heures 10 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 5 heures 22 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 6 heures 53 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 7 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 9 heures 25 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 10 heures 35 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 10 heures 37 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 12 heures 11 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 2 heures 51 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 3 heures 38 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 6 heures 15 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 7 heures 31 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 10 heures 36 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 11 heures 55 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 52 min
© Reuters
La Garde des Sceaux met-elle à mal l'indépendance de la justice ?
© Reuters
La Garde des Sceaux met-elle à mal l'indépendance de la justice ?
L'indépendance, pour quoi faire ?

Circulaire sur la remontée de l’information : cette curieuse conception de l’indépendance de la justice de Christiane Taubira

Publié le 15 février 2014
Le 31 Janvier 2014 une circulaire a été transmise aux parquets par la Garde des Sceaux. Il y est fait mention de la nécessité de faire remonter toutes les affaires dites "sensibles" jusqu'à elle. Une exigence qui s'inscrit en contradiction avec le principe de l'indépendance de la Justice.
Jean-Paul Garraud est un magistrat et homme politique. Il est secrétaire national à la justice de l'UMP.Il a été le rapporteur du projet de loi "interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public", dirigé contre le port du voile...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Garraud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Garraud est un magistrat et homme politique. Il est secrétaire national à la justice de l'UMP.Il a été le rapporteur du projet de loi "interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public", dirigé contre le port du voile...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le 31 Janvier 2014 une circulaire a été transmise aux parquets par la Garde des Sceaux. Il y est fait mention de la nécessité de faire remonter toutes les affaires dites "sensibles" jusqu'à elle. Une exigence qui s'inscrit en contradiction avec le principe de l'indépendance de la Justice.

On se souvient de tous les reproches que la gauche assénait à la droite quand cette dernière était au pouvoir, et de ses vibrants engagements  de campagne : lui, président Hollande, on allait voir ce qu’on allait voir :   "Je ferai fonctionner la justice de manière indépendante », martelait-il dans sa mémorable anaphore télévisuelle...  

D’emblée, on avait cru comprendre, en particulier, que le nouveau gouvernement allait émanciper la hiérarchie du parquet (les procureurs généraux et les procureurs de la République, avec leurs substituts) de la férule de la Chancellerie. N’avait-on pas, en effet, annoncé une réforme constitutionnelle visant à aligner le mode de nomination de ces magistrats sur celui des magistrats du siège, pour obliger le ministère à suivre l’avis du Conseil supérieur de la magistrature - alors qu’aujourd’hui, il n’est pas tenu de le faire, ce qui lui donne la maîtrise des carrières et, par là-même, un puissant moyen de pression ? Mme Taubira n’avait-elle pas affirmé  qu'elle ne s'immiscerait pas dans les affaires ?

Nous sommes donc tombés de haut, avec le sentiment d’une volte-face et d’un reniement des engagements pris, avec ce qui s’est passé ces derniers jours.

D’abord, la récente convocation, en urgence, de François Falletti, Procureur Général de la cour d’appel de Paris - que la ministre n’a même pas jugé bon de recevoir elle-même, alors qu’il est le chef du plus grand parquet général de France ! -, pour lui faire demander par des membres de son cabinet, tout bonnement de quitter son poste pour attendre sa retraite dans ce qui n’est rien d’autre, pour lui, qu’un « placard » - serait-il garni de dorures -, à la Cour de Cassation. Il est bien évident que ces deux postes n’ont rien de commun quant à la nature et l’étendue des responsabilités : c’est, déjà, un scandale en soi ; mais, quand on apprend, de la plume de ce haut magistrat - professionnel connu et apprécié pour sa compétence en même temps que pour sa discrétion et son refus des coups d’éclat médiatiques -, que les collaborateurs de la ministre ne lui ont pas caché vouloir un titulaire « de leur sensibilité politique », alors on est obligé de faire le constat que les masques tombent !

Un autre signe, éloquent, de cette volonté de reprise en main de l’institution judiciaire, c’est cette circulaire  qui exige désormais des parquets de rendre compte au ministère de la justice dans une multitude de cas, qui, par définition, concernent pratiquement tous des affaires individuelles. Véritable « Argos aux cent yeux », Mme Taubira veut maintenant tout savoir dans les plus brefs délais des dossiers traités sur le terrain - dès lors, du moins, entre autres, qu’ils touchent des personnalités ou sont susceptibles du moindre retentissement médiatique -, et, des décisions que les magistrats concernés ont l’intention de prendre : on aura du mal à penser que ce soit uniquement pour faire des statistiques… Cette masse d’informations, il est bien évident qu’on ne la réclame pas gratuitement : comment, dès lors, ne pas nourrir le soupçon d’arrière-pensées politiques ? Ne s’agit-il pas - avec des chefs de parquets choisis pour leur « sensibilité politique » -, de se donner tout simplement les moyens d’intervenir aussi discrètement qu’efficacement ?   

On comprend, dans ces conditions, le malaise des procureurs – exprimé par leur Conférence dans un texte que la majorité a lu lors des audiences solennelles de rentrée. Certes, il est de leur métier de signaler à la Chancellerie les cas qui le méritent, et, ils le font depuis longtemps sans restriction ; mais, ils ne sauraient accepter d’être les instruments de logiques partisanes étrangères à l’intérêt de la justice et de la société, dont ils sont les avocats auprès des juges. ET, d’autant qu’ils sont confrontés quotidiennement à de lourdes difficultés de fonctionnement.

D’une manière générale, la Justice est aujourd'hui exsangue, et connaît bien des problèmes autrement graves que ce qui semble polariser l’attention de la Chancellerie ; on s’inquiète, en particulier, dans la chasse aux 50 milliards d’économies du « pacte de responsabilité », de savoir la contribution qui pourrait nous être imposée  - alors, que l’on n'a déjà plus les moyens de payer la franchise des timbres pour envoyer les plis les plus officiels. Plutôt que de laïus, c'est de soutien dont la Justice aurait le plus besoin.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Renault en plein chaos post Ghosn

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

05.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (26)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
DavidDomTom
- 17/02/2014 - 13:57
volte-face et reniement
Ce sont les caractéristiques de ce gouvernement, brillant par son incompétence et sa malhonnêteté.
Il n'y a rien de nouveau sous le soleil.
siegfred71
- 16/02/2014 - 21:08
politique,politique....
je lit et c'est gauchiste et des raisonnement 100% politicar...restez sur la logique direct,j'insiste sur des constructions de prisons,d'une reforme inverse a celle de "maman"plus de securite pour les gardiens,leur quotidien est la crainte sauf si vous pactisez (copinage)
evidemment c'est le cas mais ca ouvre la porte aux derives pas seulement par interet(rare bien sur)mais surtout par crainte.ces lois et regle interne des prisons est illogique a notre mission qui pousse (il y a des cas) qu'un gardien se mefie autant du detenu que son collegue,nom,adresse...etc.nos elus le savent,et surtout on en parle pas a la tele,tout est fait pour une pseudo-anarchie avec les hierarchie ,probleme de responsabilites,qu'on arrete de se soucier des detenues
il n'est nullement questions de politique,certains detenus et de plus en plus font leur pseudo greve de la faim et il mange en secret...eh oui les visites,c'est pratique,toujour des problemes de sous effectif,et personne ne dit rien et tout le monde s'en fout.alors les probleme sont des detenues incontrolable qu'on doit (controler),drogue dur et douce,arme,medicament qui permettent une ballade et OH...surprise des explosifs,j'etais SURPRIS!!!..
vangog
- 16/02/2014 - 18:44
Avec 80% de magistrats et procureurs gauchistes,
une véritable ministre de la Justice aurait dû rééquilibrer ce compte en faveur d'une Justice plus libre...
C'est l'inverse que fait Taubira, en éliminant progressivement les magistrats non gauchistes!
Mais...en doutions-nous?