En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

07.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 5 heures 20 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 11 heures 7 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 11 heures 57 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 12 heures 41 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 13 heures 10 min
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 14 heures 1 min
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 15 heures 18 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 16 heures 1 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 16 heures 56 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 10 heures 23 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 11 heures 19 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 12 heures 35 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 12 heures 53 min
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 13 heures 41 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 14 heures 30 min
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 15 heures 53 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 16 heures 24 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 17 heures 21 min
© REUTERS/Andres Stapff
La sénatrice écologiste Esther Benbassa a déposé jeudi une proposition de loi visant à légaliser le cannabis
© REUTERS/Andres Stapff
La sénatrice écologiste Esther Benbassa a déposé jeudi une proposition de loi visant à légaliser le cannabis
Comme-ci, comme-ça

Cannabis : interdiction ou légalisation, bilan comparé

Publié le 08 février 2014
La sénatrice écologiste Esther Benbassa a déposé jeudi une proposition de loi visant à légaliser le cannabis, sous prétexte que "l'interdiction ne fonctionne pas". Plutôt que de se ranger hâtivement à un raisonnement logique en apparence, il faut d’abord regarder ce qui se passe chez nos voisins européens.
Le Docteur Dan Véléa est psychiatre addictologue à Paris.Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur les addictions, dont Toxicomanie et conduites addictives (Heures-de-France). Avec Michel Hautefeuille, il a co-écrit Les addictions à Internet (Payot)...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dan Véléa
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Docteur Dan Véléa est psychiatre addictologue à Paris.Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur les addictions, dont Toxicomanie et conduites addictives (Heures-de-France). Avec Michel Hautefeuille, il a co-écrit Les addictions à Internet (Payot)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La sénatrice écologiste Esther Benbassa a déposé jeudi une proposition de loi visant à légaliser le cannabis, sous prétexte que "l'interdiction ne fonctionne pas". Plutôt que de se ranger hâtivement à un raisonnement logique en apparence, il faut d’abord regarder ce qui se passe chez nos voisins européens.

Atlantico : La sénatrice écologiste Esther Benbassa a déposé jeudi une proposition de loi visant à légaliser le cannabis, sous prétexte que "l'interdiction ne fonctionne pas". Peut-on dire, alors, que la dépénalisation fonctionne, et a fortiori la légalisation ? Des pays comme le Portugal, l'Espagne ou les Pays-Bas ont tous dépénalisé le cannabis, avec des résultats différents : les Pays-Bas n'ont pas vu leur consommation augmenter, tandis qu'elle a explosé en Espagne. Comment expliquer deux effets différents pour une même cause ? Y a-t-il un terrain sociologique ?

Dan Véléa : L'Espagne et les Pays-Bas sont deux nations différentes, appartenant à deux cultures bien distinctes. A partir de là, on peut effectivement mettre en cause un facteur sociologique. Le caractère latin est connu pour ses penchants festifs et parfois excessifs, voire extrêmes. Néanmoins, tout ne se résume pas à un simple problème d'identité culturelle. Il ne faut pas oublier que les Pays-Bas ont commencé à tolérer le cannabis bien plus tôt, en 1976. Les débuts n'étaient pas ce que sont les temps actuels : les Pays-Bas ont été confrontés à une terrible et violente  hausse de la consommation. Les junkies erraient dans les rues tandis que les gens consommaient sans réfléchir. Un important travail de réflexion et de prévention a été réalisé avec l'ensemble du corps médical, afin de sensibiliser au mieux les usagers. De plus, les Hollandais sont soumis à une consommation très réglementée.

Comment la consommation évoluerait en France, en se basant sur ce raisonnement ?

Prenons appui sur une loi toute simple : celle énoncée par Sully Ledermann, qui concerne avant tout l'alcool, mais peut s'appliquer au cannabis. Cette loi explique un principe simple : "plus l'accessibilité à un produit et un comportement est grande, plus grands seront les risques et les excès." En partant de ce principe, on peut logiquement déduire que la légalisation ou la dépénalisation encourageraient la consommation.

Est-ce que les États, comme le Colorado, ayant autorisé le cannabis assistent à un recul du trafic et du deal  ? Ou bien la situation est-elle restée inchangée ?

Concernant le Colorado, il est pour le moment impossible de se prononcer. Et pour cause : cela s'est fait il y a peine un an. Les données sont encore trop parcellaires pour se prêter à une quelconque analyse. Mais aux États-Unis, ce n'est pas le cannabis, le produit de base, c'est la cocaïne.

Les Pays-Bas n'ont pas assisté à une hausse de la consommation, mais à la naissance du narco-tourisme, susceptible aussi de se développer en France si le cannabis était légalisé.  Ceci dit, aux Pays-Bas, le véritable danger réside ailleurs.  Bien souvent, quand un usager sort défoncé d'un coffee shop, des dealers attendent un peu plus loin, pour vendre des produits autrement plus dangereux tels que de la cocaïne.

Qu'est-ce que les Etats ont à gagner, et à perdre, en légalisant le cannabis ?

Il y a plusieurs arguments en faveur de l'autorisation du cannabis, comme il en existe plusieurs en faveur de son interdiction. Au sein même du corps médical français, on peut retrouver cette ambivalence. Beaucoup de collègues diront certainement que le cannabis n'est pas un produit si dangereux ; qu'il ne s'agit pas d'une drogue particulièrement violente.

Il est vrai, indéniablement, que le cannabis est moins dangereux que l'alcool, par exemple. En matière d'addiction, du moins, car en matière de santé la réponse n'est pas si évidente. Les effets du cannabis peuvent être beaucoup plus intenses.

Si le cannabis est légalisé, les usagers ne seront plus soumis au bon vouloir d'un dealer, ce qui constituerait un progrès en termes de santé publique, vis-à-vis de la consommation de cette drogue.  En effet, l'Etat peut contrôler la substance mise en vente et s'assurer que la concentration en THC n'est pas excessive. Le meilleur moyen d'éviter de mauvaises surprises...

Evidemment, il y aurait aussi une manne financière à déverrouiller. Cela étant, et bien que ce soit très cynique de dire cela, il faut aussi voir la contrepartie. Certes, l'imposition sur le cannabis rapporterait de l'argent à l'Etat, mais il s'agirait d'un argent qu'il aurait tôt fait de dépenser à nouveau pour couvrir les frais de santé publique dus à la consommation. Le nombre de consultations liées au cannabis exploserait, de la même façon que les problèmes qui lui sont intrinsèques, comme le syndrome amotivationnel, qui déconnecte les gens de la vie réelle et sape leur motivation ; ou la bouffée délirante aiguë, plus rare.

Les spécialistes de l'économie auront tôt fait de dire que les bénéfices qui résulteraient des taxes et que les dépenses dues aux problèmes de santé grimperont de façon similaire, je ne crois pas qu'il faille légaliser pour s'accorder aux autres nations et parce que cela pourrait potentiellement rapporter de l'argent. Je me situe du côté des usagers.

Enfin, il existe des gens qui seront capables de modérer leur consommation, bien entendu. Il y aura toujours des gens raisonnables. Mais que fera-t-on des autres ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

07.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Julien1307
- 11/02/2014 - 17:37
Légalisez le cannabis :)
Voici un autre article à lire sur ce projet de légalisation du cannabis en France :

http://www.alchimiaweb.com/blogfr/projet-loi-legalisation-cannabis-france/
Cap2006
- 10/02/2014 - 08:35
Le SEUL argument defavorable à la légalisation...
...c'est le devenir des cités !!!

Pour le reste....

- qu'un psychiatre vienne accuser le cannabis d'effet négatifs que ne personne ne nie , alors que la psychiatrie moderne, à base de pilules, rendent zombies les millions de patients confiants, et ce remboursé par la secu... ( et je ne parle pas de la psychiatrie hospitalière, qui détruit irrémédiablement les personnes qui y rentrent]
- que les arguments défendant la stupidité de la prohibition sous prétexte qu'il est impossible d'autoriser tout ce que l'on ne sait pas interdire... c'est un peu court. Et suivant ce raisonnement, il faudrait alors interdire l'alcool, le tabac, réduire la vitesse à 50km/h, etc...bref, tout ce qui tue...

le cannabis n'est pas un produit ordinaire... la bien timide loi de cetet sénatrice, vise à rassurer ceux qui accepteraient une légalisation controlée d'un produit pourtant moins dangereux que le tabac ou l'alcool.
Patachon
- 09/02/2014 - 11:41
Une France rétrograde !
Que d’hypocrisie face à ce débat !Je lis des commentaires affligeants sur différents sites en ce qui concerne le cannabis !Mais sont qui ceux profondément contre ne font que rapporter ce que les politiciens et la société veulent bien leur faire entendre...Ils n'ont pas la démarche de se renseigner pour argumenter leur position.Alors pourquoi ne pas interdire l'alcool,les jeux vidéos,le sexe,le tabac,certains médicaments qui ont des effets secondaires à faire pâlir le petit fumeur de joints.Dans cette masse de gens qui sont farouchement contre la dépénalisation du cannabis;certains d'entre eux se bourrent la gueule et ensuite,ils prennent leur véhicule dans un état minable et dangereux pour les autres!!!Mais après tout,c'est normal,non?Ah que je ris de cette hypocrisie !Ceux qui sont sous Xanax ou autre de ces médocs finissent par avoir des tendances suicidaires mais ce n'est pas choquant puisqu'ils sont autorisés par l'Etat (vive le lobby pharmaceutique,on se sent mieux,non?)...Et l'image que véhicule notre société sur les consommateurs de cannabis reflète bien la mentalité des détracteurs de cette jolie plante !Allez....Sur ce soyez zen car je vais fumer un bédot !