En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

06.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 5 min 9 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 1 heure 5 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 2 heures 32 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 4 heures 2 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 5 heures 21 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 7 heures 4 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 7 heures 34 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 8 heures 20 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Guerre commerciale : Donald Trump argue du coronavirus pour relancer les hostilités avec Pékin

il y a 9 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 50 min 46 sec
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 1 heure 28 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 3 heures 23 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 4 heures 41 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 6 heures 47 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 7 heures 19 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 8 heures 49 min
décryptage > Consommation
Crash

Energie : la plus grande chute de la demande depuis la crise des années 30 redéfinit les marchés

il y a 9 heures 14 min
décryptage > Economie
Automatisation

Post-pandémie : cette fois-ci, les robots pourraient vraiment remplacer de très nombreux emplois salariés

il y a 9 heures 38 min
© REUTERS/Tobias Schwarz
Les hackers s'en prennent désormais aux frigos
© REUTERS/Tobias Schwarz
Les hackers s'en prennent désormais aux frigos
Mais jusqu'où iront-ils ?

Cyberattaques : maintenant les hackers s'en prennent même aux télévisions et réfrigérateurs "intelligents"

Publié le 16 février 2014
La société de sécurité informatique Proofpoint a récemment annoncé avoir découvert le premier réseau d’objets connectés à l’Internet, utilisés par des pirates informatiques pour diffuser des centaines de milliers de spam.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La société de sécurité informatique Proofpoint a récemment annoncé avoir découvert le premier réseau d’objets connectés à l’Internet, utilisés par des pirates informatiques pour diffuser des centaines de milliers de spam.

Les réfrigérateurs sont-ils la cyber menace de demain ? Cette question a le mérite d'être posée tant les hackers semblent être de plus en plus puissant et de plus en plus imaginatifs. En effet, selon des spécialistes de la société de sécurité informatique Proogpoint une vaste cyberattaque a récemment eu lieu. Mais celle-ci, comme le précise Business Insider, avait comme particularité d'avoir pour cible de nombreux "objets connectés" à Internet, comme des télévisions et un réfrigérateur donc. Une grande première qui inquiète tant, avec le développement massif des "objets intelligents", tout peut être potentiellement connecté. Et donc sous la menace d'une attaque…

La société californienne assure que les pirates informatiques sont parvenus à pénétrer les systèmes informatiques de divers objets connectés à Internet au sein du domicile de nombreuses personnes. Le but ultime de cette manœuvre étant la création d'une plateforme envoyant depuis ces appareils des centaines de milliers de spams ou courriels frauduleux.

Concrètement, selon The Independent, ce sont plus de 100 000 objets connectés - comme des télévisions dernier cri, des routeurs de réseau, des centres multimédia_ qui ont été piratés. Ils ont ensuite utilisé ces objets pour envoyer 750 000 malwares. Le tout ayant été effectué entre le 23 décembre et le 6 janvier et essentiellement à des entreprises et des individus situés au quatre coin du monde. Dans son rapport Proofpoint s'alarme : "Alors qu'il est estimé que le nombre d'appareils connectés va être multiplié par quatre dans les prochaines années, la preuve de cette cyberattaque basée sur 'l'internet des objets' (à savoir l'extension d'Internet à des choses et à des lieux dans le monde physique, ndlr) a des conséquences importantes en matière de sécurité pour les futurs acquéreurs d'appareils de ce genre".

La société de sécurité informatique met en garde contre une éventuelle recrudescence des attaques de ce genre. "Les cyber-criminels ayant l'intention de s'attaquer aux adresses IP et d'infiltrer les systèmes informatiques des entreprises ont trouvé un nouvel environnement grâce à ces appareils connectés mais mal protégés. En effet, ceux-ci sont encore plus facile à pirater que des PC, des ordinateurs portables ou des tablettes" peut-on lire dans le rapport.

En effet, selon Proofpoint, la plupart des utilisateurs ne prennent pas le temps de configurer et de changer le mot de passe de leurs appareils "intelligents". En conséquence, ils sont beaucoup plus vulnérables aux cyberattaques. De quoi faire des hackers, les futurs maîtres du monde ? Un pas qu'il ne faudrait pas franchir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires