En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

05.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

06.

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

07.

Philippe Juvin: "Si la France s’en sort aujourd’hui, c’est uniquement grâce aux Français, pas à l’État"

01.

Happy Birthday Mister President

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 8 heures 28 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 11 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 12 heures 40 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 13 heures 17 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 15 heures 13 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 16 heures 31 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 18 heures 37 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 19 heures 8 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 19 heures 49 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 20 heures 38 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 8 heures 43 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 11 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 12 heures 54 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 14 heures 22 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 15 heures 52 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 17 heures 10 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 18 heures 54 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 19 heures 23 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 21 heures 2 min
En 2013, seulement trois films français ont dépassé le million de spectateurs
En 2013, seulement trois films français ont dépassé le million de spectateurs
Résiste !

3 films français uniquement dans les 20 plus vus en 2013 : simple trou d’air ou débâcle ?

Publié le 04 janvier 2014
Parmi les films ayant dépassé le million de spectateurs en 2013 en France, on ne compte de productions nationales que "Les Profs", "Les garçons et Guillaume, à table !" et "Boule et Bill". Un ratio tricolore qui doit sa faiblesse à des raisons structurelles et sociétales.
Nathalie Roncier est consultante en cinéma et en audiovisuel. Elle est chargée de programmation pour des festivals et des salles d'art et essai en France et en Europe. Elle est productrice de documentaires, auteur et documentaliste en documentaires...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Roncier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Roncier est consultante en cinéma et en audiovisuel. Elle est chargée de programmation pour des festivals et des salles d'art et essai en France et en Europe. Elle est productrice de documentaires, auteur et documentaliste en documentaires...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Parmi les films ayant dépassé le million de spectateurs en 2013 en France, on ne compte de productions nationales que "Les Profs", "Les garçons et Guillaume, à table !" et "Boule et Bill". Un ratio tricolore qui doit sa faiblesse à des raisons structurelles et sociétales.

Atlantico : Comme chaque début d'année, c'est l'heure des bilans. Parmi eux la divulgation du box-office de l'année passée.  Entre autres films ayant dépassé le million de spectateurs au cinéma en France, on trouve "Les Profs" en 5e position, "Les garçons et Guillaume, à table !" en 17e position et "Boule et Bill" en 19e. Plus inquiétant, outre leur positionnement, la liste des films français dans les 20 les plus vus en 2013 s'arrête là. L'absence de représentation de productions françaises dans le box-office est-elle alarmante ? Que faut-il conclure d'une pareille information ?

Nathalie Roncier : Bien sûr que c'est alarmant ! Il faut en conclure que le cinéma français n'est plus une vitrine de ce qu'on appelait autrefois le cinéma populaire (avec De Funès, Bourvil, Belmondo…). Les spectateurs (toutes classes d'âge confondues, entre amis ou en famille) allaient beaucoup au cinéma dans les salles de quartier. Maintenant, le cinéma populaire a laissé place au cinéma d'auteur, qui intéresse moins les jeunes générations. Ce n'est donc pas étonnant que les films français soient peu représentés, mais c'est tout de même alarmant. Et dommage.

Cette faible représentation de films français au box-office 2013 est-elle simplement le fruit d'un trou d'air contextuel ? A contrario, est-ce plutôt le signe d'un problème structurel des productions françaises ? Les films de ce top 20 sont-ils représentatifs du cinéma français ?

Si l'on compare avec d'autres disciplines telles la musique ou la littérature, cette tendance ne se retrouve pas. Les chanteurs français sont à la mode. A part la bande dessinée, la jeune génération ne se déplace pas beaucoup en librairie. De ce fait, je pense que c'est un problème structurel des productions françaises.  Prenons l'exemple de "La vie d'Adèle", palme d'or française. Le film a été très médiatisé avec des héroïnes adolescentes. C'était censé attirer beaucoup de public et pourtant on ne retrouve pas ce film dans le box-office. Le problème est donc structurel, mais il vient de la société.

Pour comprendre la faible représentation,  il faudrait regarder les tranches d'âge de ceux qui font les entrées. Si la cible est aujourd'hui les jeunes, c'est une évidence qu'ils préfèrent aller dans les multiplexes, dans lesquels les films français ne sont pas toujours diffusés. L'absence de diversité des films projetés dans les grands centres expliquent la faible représentation des films français au box-office.

De plus, les coproductions ne sont pas prises en compte dans le classement alors qu'elles se développent. Ainsi, "Moi, Moche et Méchant 2" est au top du classement en tant que film américano-français mais n'est pas pris en compte.

Aujourd'hui également, on suit davantage les comédiens américains que les comédiens français car ils sont davantage mis en vitrine. Dans la même idée, les spectateurs suivent davantage les comédiens que les réalisateurs. C'est Le casting qui attire le spectateur. Finalement, les comédiens français sont moins suivis, ce qui explique que les films soient moins visionnés.

Le score des films français au box-office 2013 relance le débat du prix d'un film en France. Les productions françaises coûtant presque autant que les productions américaines pour largement moins de recettes, l'échec économique mis en exergue par ce classement parait alors évident. La véritable question ne réside-t-elle pas dans le (dys)fonctionnement du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), finalement ?

S'il n'y avait pas le CNC, il n'y aurait plus du tout de cinéma français. Grâce aux coproductions qui se développent, le CNC donne de l'argent aux pays affiliés. C'est pour ça qu'on a désormais accès à certains films indien (The lunch box), belges, asiatique... Le CNC finance, et le problème n'est pas lié au financement. La France est le seul pays à avoir un CNC avec une taxe appliquée sur chaque ticket de cinéma qu'on achète qui permet de financer le cinéma national. Heureusement, cette taxe s'applique également sur le cinéma américain, sinon le CNC serait très pauvre… Grâce à cet argent, le CNC finance des films et des coproductions. C'est donc grâce au CNC que le cinéma français existe encore.

En conséquence et sans surprise, 17 des 20 films les plus vus en France au cinéma en 2013 nous viennent des Etats-Unis. Comment expliquer un tel écart entre les deux productions ? Quel est l'avenir du cinéma français face aux blockbusters américains ? Les productions françaises devraient-elles cultiver leur authenticité ou bien se calquer sur le cinéma d'outre-Atlantique ?

La France ne fait pas vraiment de films fantastiques, c'est pourquoi elle n'arrive pas à percer. On l'a dit, en France, on fait surtout des films d'auteurs, qui ne font pas beaucoup d'entrées donc ne peuvent pas apparaitre dans le box-office. Les blockbusters sont hors budget pour la France malgré les dons du CNC. De plus, la France ne fait pas assez de recettes, donc ne pourra pas concurrencer les Etats-Unis.

Les films français sont trop dans la réalité, dans le quotidien, dans la vie courante. Or aujourd'hui, ceux qui font les entrées ont envie de se vider la tête, de s'évader. C'est pourquoi ils se tournent principalement vers le cinéma américain. On ne va plus vraiment au cinéma pour regarder le film et apprécier le travail du réalisateur, on se déplace pour passer un moment convivial avec ses amis ou sa famille. Le cinéma est une sortie.  On ne se déplace donc pas voir des films "prise de tête". Pourtant c'est une évidence que les productions françaises doivent cultiver leur authenticité. Grâce au cinéma français, on peut faire du roman-photo, comme on trouverait au théâtre. Le cinéma français a ce style théâtral qu'il ne devrait pas perdre. Ça n'attire pas les spectateurs qui font des entrées, mais c'est l'authenticité du cinéma français.

De plus, le cinéma d'auteur fonctionne mieux en province qu'à Paris, et surtout lors des festivals. C'est la preuve que le cinéma français attire encore, mais pas assez pour concurrencer les productions américaines et s'insérer dans le box-office. Toutefois, cet engouement pour les salles d'art et d'essai lors des festivals permet de garder espoir pour le cinéma français. Les productions françaises ne doivent pas calquer les Etats-Unis. Elles n'en ont, de toute façon, pas les moyens.

Pour finir, le comble est qu'aux Etats Unis les Américains ne vont même pas voir les films. Il n'y a pas beaucoup de salles de cinéma là-bas. Ce n'est pas une activité développée. En d'autres termes, les Etats-Unis exportent leurs films qui rencontrent ensuite un succès ici, en France. Les films américains font vivre le cinéma français.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (33)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
iznogoud
- 07/01/2014 - 21:52
La seule véritable raison.....
.... c'est justement le financement via le CNC et autres aides étatiques : avec ce système, plus besoin de plaire au public, ils (producteurs, réalisateurs, auteurs, acteurs, intermittents, etc. etc. etc.) s'en mettent quand même plein les poches ! Si les films U.S. marchent si fort, c'est parce qu'ils sont conçus pour plaire au public, tout simplement !
vangog
- 05/01/2014 - 12:40
Ce n'est pas tellement leur "tronche" qui est en
cause, mais leur cerveau...
Formaté à la mode Trotskyste dans les écoles de scénaristes et les écoles de Théâtre, ils perdent au moins deux dimensions, si ce n'est trois, de la "mise en espace" et de la "mise en situation"!
Sans "mise en espace", un comédien ne peut travailler le caractère du personnage, et sans caractères, pas de comédies!
Idem pour les drames, qui pêchent par leur manque de "mise en situation" de scénaristes lobotomisés de leur lobe temporal droit: celui de la Liberté et du pouvoir.
Sans Liberté ni Pouvoir, pas de mise en situation, ni de mise en espace, la comédie devient pitrerie et le drame devient un vrai drame...pour les spectateurs!
gwennkabell
- 05/01/2014 - 11:21
Sans blague
@ plume1520
Donc, selon vous,seul les ados ont le droit de se distraire en allant voir les block busters et les adultes doivent aller se faire ch...er en allant voir les films d'auteur. J'ai 72 ans et je vais voir les block busters et pas les films d'auteur. En général je lis le synopsis et je regarde le casting puis je décide d'aller ou non voir le film résultat le nombre de film français que j'ai vu ces 10 dernières années j'ai encore trop de doigts sur une main pour les compter.Pas question pour moi d'aller voir la vie d’Adèle les histoire de fesses homosexuelles ne m’intéresse pas Les acteur français parlons en: des Bruel, Samy Naceri, Dany Boon. Debouze et consort vous avez vu leur tronche et leur physique ou sont les vrais acteurs les nouveau gabin, belmondo, Marais, Delon Et cela vaut pour les actrices. Je suis un hétero inconditionnel mais je ne risque pas de fantasmer sur une Tautou. ni sur Marion Cotillard ou Sophie Marceau. J'aurai tendance à abonder dans les sens de " Anguerrand " regardez Roger Hanin Pendant vingt ans il à squatteé le cinémaet la télévision Avec les succès que l'on sait surtout dans sa reprise du rôle de Raimu ou il était grotesque.