En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

02.

Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1

03.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

07.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Baisse des prix

Le Covid-19 est déflationniste

il y a 3 min 41 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez
il y a 46 min 35 sec
décryptage > High-tech
Fake news

Vidéos trafiquées : les deepfakes deviennent de plus en plus faciles à produire et de plus en plus crédibles

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Economie
Classement

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

il y a 1 heure 35 min
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 16 heures 46 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 18 heures 13 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 18 heures 45 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 21 heures 22 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 22 heures 9 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 23 heures 42 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Traité d’antidiplomatie

il y a 25 min 39 sec
décryptage > International
Retour vers le passé

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

il y a 1 heure 8 min
décryptage > France
La ruée vers l'Ouest

Quel impact des canicules sur l’immobilier ?

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Cléopâtre

il y a 1 heure 50 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 16 heures 59 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 18 heures 29 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 19 heures 22 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 21 heures 39 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 22 heures 35 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 23 heures 58 min
© Reuters
Dieudonné.
© Reuters
Dieudonné.
Badabing

Dieudonné, externalité négative de la tentative de réélection d'un président socialiste en 2017

Publié le 03 janvier 2014
Alors que la polémique autour de "la quenelle" ne cesse d'enfler et que Dieudonné a porté plainte à la suite de menaces reçues, le gouvernement passe une fois encore à côté du débat en l'abordant de manière manichéenne dans une logique électoraliste.
Louis Lanher
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Louis Lanher est né en 1976. Avocat de formation, il est aujourd’hui réalisateur de documentaires et scénariste pour la télévision. Dernier roman paru : Trois jours à tuer, aux éditions du Diable vauvert.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la polémique autour de "la quenelle" ne cesse d'enfler et que Dieudonné a porté plainte à la suite de menaces reçues, le gouvernement passe une fois encore à côté du débat en l'abordant de manière manichéenne dans une logique électoraliste.

Dans la collection bibliothèque rose socialiste « Martine va à la plage contre les méchants », vous avez aimé le Mariage pour tous, et son débat finement anglé « pour ou contre l’homophobie », vous avez adoré le projet de loi pénalisant les clients de prostituées et son choix cornélien « pour ou contre la traite humaine », vous avez plébiscité le retentissement national de la Une de Minute consacrée à Christiane Taubira et  son douloureux dilemme « pour ou contre le racisme » ; alors vous allez être comblé par la nouvelle superproduction présidentielle, mobilisant tous les maquisards du pays, la chaussette Jean Moulin chevillée au corps : j’ai nommé le combat contre Dieudonné et ses quenellistes, qui sévissent, c’est dire le danger, jusqu’au cœur du Parc Astérix. Et la mobilisation de toutes les bonnes âmes est sans faille, de Laurent Joffrin à ma stagiaire de 15 ans pro-Christophe Maé et qui n’aime pas les gens chelous. L’appel au sursaut national est massif afin d’ouvrir un débat où il sera comme souvent difficile de trancher : « pour ou contre l’antisémitisme ».  Mince, c’est presque aussi tendu que « pour ou contre tuer des enfants ».

Allez, je me lance, je choisi le camp « contre l’antisémitisme ». Je sais, c’est carrément courageux, et ça me permet surtout de mener une riposte préventive pour le cas où une photo de moi en train de faire une quenelle avec Dieudonné, la mine ravie, ressortait des tréfonds d’Instagram (mais non, cette photo n’existe pas, allons !). Car me voici paré des pleins pouvoirs nucléaires contre les forces du mal. Et je vous parle des vrais pleins pouvoirs, ceux de l’article 16 de la constitution, que voici : « Lorsque les institutions de la République, l’indépendance de la Nation, l’intégrité du territoire, ou la réélection de François Hollande, sont menacés, d’une manière grave et immédiate, le président de la République prend les mesures exigées par les circonstances, après consultation de Manuel Valls et du calendrier des représentations au théâtre du Rond-Point ». Des pleins pouvoirs, modèle printemps 1956 contre le FLN, qui m’octroient maintenant les mêmes droits que le général Massu, celui d’anéantir sans débat mon adversaire, et de « courageusement » :

- Dénoncer les quenellistes à leur employeur afin de les faire virer

- Fouiller dans les archives de l’Équipe TV pour retrouver toutes les vidéos de sportifs faisant la quenelle après une victoire, afin de les faire sanctionner par la ministre du Droit des sports Valérie Fourneyron.

- Ratisser Facebook et Instagram à la recherche du « quenelliste anonyme » (de trop) pour arracher ce salopard à sa vie calme et tranquille.

- Et, si je m’enhardis vraiment – ce qui serait mon droit, ratonner les quenellistes à la sortie des discothèques lyonnaises et les enfermer dans un coffre de voiture.

Mon courageux combat de « résistant de masse » m’apportera quelques récompenses personnelles (nombreux « like » sur Facebook) et le privilège d’un port de tête altier dans les diners en ville, signe d’une pensée épurante et sainement délatrice. Mais je participerai aussi, ne m’en déplaise, à une victoire à l’arrachée (ou à une courte défaite) d’un président socialiste en 2017, dans un second tour face à Marine Le Pen. Dans un pays de grognards peu enclins aux shoots de moraline, obliger la société à se scinder entre bons et méchants, faire du Front national le dernier rempart fantasmé de la liberté d’expression, c’est lui assurer une place au second tour des élections. Mais cette fois, face à la bête immonde, le représentant des gentils frôlera plus les 50,01% que les 82,21% chiraquiens. C’est ce qui s’appelle « prendre son risque ».

Valls et/ou Hollande sont joueurs, et pour (tenter) de se faire (ré)élire, avec un 7 et un 2 dépareillés, leur martingale est vite vue : mieux vaut enfiler comme des perles les débats gagnés d’avance, que de se confronter à une réalité perdue depuis longtemps. Et ni le chômage, ni les fermetures d’usine, ni les hausses d’impôts, n’auront droit de citer dans ce combat entre les forces du bien et les afficionados de spécialités lyonnaises à base de pâte à choux.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Blurp
- 05/01/2014 - 23:30
Bel article!
Le problème de l'enfumage est que, très rapidement la fumée se dissipe et pour camoufler les dégâts il faut toujours en rajouter, toujours et toujours!... Là, on a commencé tôt, il en faut du rideau... alors en ce moment c'est Dieudonné, qui sera donc la prochaine cible de la dictature de la pensée Juste?...
Redomier
- 04/01/2014 - 07:52
Science fiction
Article nul . Allez faire votre roman de science fiction chez les gosses.

Vous me faites bailler
Blanche Debasenhaut
- 04/01/2014 - 01:13
Dieudonné M'bala M'bala est un humoriste, certes contesté,
mais il est beaucoup moins drôle que son challenger Valse-avec-les-mous qui froufroute et qui papillonne dans tous les médias pour expliquer à quel point la patrie est en danger, précisément par la faute du sieur Dieudonné !
Les français qui risquent quotidiennement leur vie dans les territoires perdus de la République apprécieront...