En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

04.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

Réforme de la fiscalité

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 7 heures 28 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 8 heures 27 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 13 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 14 heures 36 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 15 heures 58 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 17 heures 32 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 18 heures 12 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 18 heures 43 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 19 heures 19 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 7 heures 40 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 11 heures 43 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 13 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 14 heures 57 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 16 heures 55 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 17 heures 19 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 17 heures 51 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 18 heures 22 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 19 heures 29 min
Manipulation

Des origines de la désinformation

Publié le 09 mai 2011
Saddam Hussein à la tête de la 3 armée du monde, c'est une des nombreuses manipulations dont nous sommes victimes par l'intermédiaire de la désinformation. François Géré, historien et auteur du "Dictionnaire de la désinformation", nous livre son analyse.
François Géré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Géré est historien.Spécialiste en géostratégie, il est président fondateur de l’Institut français d’analyse stratégique (IFAS) et chargé de mission auprès de l’Institut des Hautes études de défense nationale (IHEDN) et directeur de recherches à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Saddam Hussein à la tête de la 3 armée du monde, c'est une des nombreuses manipulations dont nous sommes victimes par l'intermédiaire de la désinformation. François Géré, historien et auteur du "Dictionnaire de la désinformation", nous livre son analyse.

La désinformation est aussi ancienne que l’information. La ruse, l’hypocrisie et la tromperie affectent les relations sociales et internationales. Tous les chefs d’Etat ont assuré leur pouvoir sur leur capacité à capter et réserver à leur profit, souvent par le secret, la bonne information et à injecter chez l’ennemi, les rivaux, voire même les alliés la désinformation, sous toutes ses formes.

Louis XIV crée un « cabinet noir » chargé de la cryptologie, c’est-à-dire de décoder les messages diplomatiques secrètement interceptés mais aussi de fabriquer des faux. En cela il ne fait que systématiser une pratique dans laquelle son ancêtre Louis XI était passé maître. Espions, transfuges, traîtres et agents doubles circulent à travers toute l’histoire et dans toutes les civilisations. La différence ne se mesure qu’à l’importance que les gouvernements accordent à leur utilisation. De cela même, la désinformation tire parti lorsqu’elle tend à accréditer que certaines nations ont une propension perverse à la tromperie : « Timeo Danaos et dona ferentes » renvoie à la fourberie d’Ulysse, la « fides punica » permet à Rome de se draper dans la vertu de la parole donnée…., la « perfide Albion », la ruse, la tromperie des « orientaux… chinois, japonais, arabes…». Au fil du temps, le racisme et la xénophobie se nourrissent de ces mythes qu’ils contribuent à propager.

Ainsi va la désinformation, art du masque. En cela elle se distingue de la propagande et de la déception. La propagande -sauf lorsqu’elle est « noire »- affirme un point de vue, développe au grand jour une croyance idéologique politique ou religieuse. Elle vise à l’adhésion en gagnant les esprits à sa Cause. En remplaçant l’information par une propagande d’Etat les régimes totalitaires ont contribué à donner à ce terme un sens nettement péjoratif. Pour Joseph Goebbels toute information devait passer au travers de l’idéologie nazie. L’Union soviétique a fini par prétendre substituer le discours aux faits eux-mêmes, créant ainsi une perte quasi clinique de la réalité qui finit par précipiter sa perte. En ce sens les régimes totalitaires ont franchi un pas décisif : ils ont substitué la désinformation à l’information.

La désinformation, une arme de guerre

En temps de guerre, la désinformation prend le nom, d’origine britannique, de « déception ». Elle vise à tromper l’ennemi en lui faisant prendre « des vessies pour des lanternes ». Elle opère à tous les niveaux : du chef suprême des armées au simple soldat abusé par de faux signaux, de faux uniformes, des écrans de fumée. Au printemps 1944, les Britanniques réalisèrent une gigantesque campagne de désinformation (Bodyguard) visant à tromper Hitler et son entourage sur le lieu du débarquement. En 1990, durant la guerre contre l’Irak, les Etats-Unis multiplièrent les actions de ce type contre Saddam Hussein qu’ils présentèrent comme le chef de la « troisième armée du monde ». Enormité que gobèrent le public américain et l’opinion internationale.

L’information erronée est-elle la désinformation ? Non. Une erreur est par définition involontaire, en dépit des troubles qu’elle crée. La désinformation est d’une toute autre nature.

Elle repose sur une entreprise délibérée, organisée, planifiée visant à introduire la confusion dans les esprits, à égarer le jugement tout comme les passions et l’imagination. Elle n’a qu’un objectif : insinuer le soupçon, créer le trouble, déstabiliser psychologiquement. Elle agit à tous les niveaux, en les reliant, du décideur suprême au simple citoyen, en prenant aussi pour cible les média qui vont relayer le faux message vers l’« opinion publique ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
NOVY12
- 09/05/2011 - 07:52
L'information/désinformation des médias !!
En lisant ce paragraphe je pense aux infos des médias qu'au besoin ils créent..ils suscitent
'Elle repose sur une entreprise délibérée, organisée, planifiée visant à introduire la confusion dans les esprits, à égarer le jugement tout comme les passions et l’imagination. Elle n’a qu’un objectif : insinuer le soupçon, créer le trouble, déstabiliser psychologiquement. Elle agit à tous les niveaux ''
yc
- 08/05/2011 - 10:11
manipulée ?
actuellement la France est manipulée par les médias qui sont tous de gauche et qui ne disent jamais qu'il n'y a actuellement personne à gauche pour diriger la France sans l'amener dans le mur. En France être "de gauche" veut dire faire parti de la pseudo élite des intellos bobo. Il n'y a pas d'idées mais du vomi permanent. Cela n'est pas constructif .
slavkov
- 08/05/2011 - 09:56
déjà vu ...
... en effet, si tous les courants de "presse", de "médias" et politicards ont une opinion commune sur un sujet d'actualité, alors méfiez-vous ...