En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

02.

Inflation en chute libre : la déflation est en marche et nous ne réagissons pas (assez)

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

05.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

06.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

07.

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Données des Ehpad communiquées
Covid-19 : plus de 6.500 morts en France, selon les derniers chiffres dévoilés par Jérôme Salomon
il y a 2 heures 20 min
pépite vidéo > Economie
Leçons de la crise
Jacques Attali estime que "commencer à parler" maintenant "du déconfinement est une plaisanterie du 1er avril"
il y a 3 heures 51 min
pépites > Santé
Recommandations
Covid-19 : l'Académie de médecine se prononce pour le port obligatoire du masque, même pour les modèles "alternatifs"
il y a 5 heures 41 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir se noircit et quand le bleu devient plus bleu : c’est l’actualité toujours pas déconfinée des montres
il y a 8 heures 25 min
pépites > France
Polémique
Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse
il y a 9 heures 34 min
pépites > Justice
"Bombe" sanitaire
Coronavirus : les prisons françaises comptabilisent 6.266 détenus en moins depuis le début du confinement
il y a 10 heures 29 min
décryptage > Politique
Contagion

Abjurez le libéralisme et vous serez sauvé !

il y a 11 heures 46 min
décryptage > Economie
Ralentissement

Inflation en chute libre : la déflation est en marche et nous ne réagissons pas (assez)

il y a 12 heures 28 min
décryptage > Science
Prouesse

Super décodeur : une machine réussit désormais à traduire des ondes cérébrales en phrases

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Politique
Premier ministre face à la crise

Edouard Philippe joue la carte de l'humilité (et s'avère meilleur acteur qu'Emmanuel Macron)

il y a 14 heures 20 min
light > France
Manœuvres militaires
Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement
il y a 2 heures 54 min
Avec modération
Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique
il y a 4 heures 51 min
light > Culture
"Magie" du confinement
J.K Rowling lance un site Internet dédié à Harry Potter en cette période de confinement
il y a 6 heures 13 min
pépites > International
Bilan présidentiel
Coronavirus : Donald Trump révèle qu'il a été testé une nouvelle fois et qu’il est toujours négatif
il y a 8 heures 51 min
pépite vidéo > Politique
"Restez chez vous" pour sauver des vies
Le gouvernement a un message clair : "ne partez pas en vacances" et "respectez le confinement"
il y a 10 heures 10 min
pépites > Education
Calendrier bouleversé
Jean-Michel Blanquer révèle que les épreuves du bac 2020 et du brevet seront remplacées et validées par le contrôle continu
il y a 11 heures 2 min
décryptage > France
Face à la crise

L’incapacité bureaucratique française face au Covid-19

il y a 12 heures 1 min
décryptage > International
Le bon vieux temps ?

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

il y a 13 heures 9 min
décryptage > International
Enseignements

Si l’union (européenne) fait la force, mais comment survivent la Corée du Sud, Taïwan… dans la compétition internationale ?

il y a 13 heures 46 min
décryptage > International
Règles strictes

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

il y a 14 heures 35 min
© Reuters
L'opération de la prostate de François Hollande a créé un buzz médiatique à l'intérêt douteux.
© Reuters
L'opération de la prostate de François Hollande a créé un buzz médiatique à l'intérêt douteux.
Ecran de fumée

Pendant que les médias mettaient la prostate de François Hollande à la Une, les 5 sujets largement aussi intéressants que vous avez peut-être manqués

Publié le 05 décembre 2013
Avec
François Hollande a bien été opéré de la prostate... en février 2011. L'information, à l'intérêt contestable, a déclenché un véritable tsunami médiatique.
André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est notamment connu pour ses ouvrages publiés sous les pseudonymes Philippe de Commines et Caton.Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), de Qui choisir (First editions, 2012) et plus récemment...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est notamment connu pour ses ouvrages publiés sous les pseudonymes Philippe de Commines et Caton.Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), de Qui choisir (First editions, 2012) et plus récemment...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande a bien été opéré de la prostate... en février 2011. L'information, à l'intérêt contestable, a déclenché un véritable tsunami médiatique.
Avec

Soudain le monde s’est arrêté. Les glaciers de l’Arctique se sont figés, les chefs d’Etats de la planète ont observé cinq minutes de silence : la nouvelle selon laquelle on avait touché, en 2011, à la prostate de notre président bien-aimé, a justement dominé l’espace médiatique, reléguant au second plan un certain nombre de babioles dont nous ferons quand même état, par souci de précision...

L'amende à 1,7 milliards d’euros infligée par l’Union européenne aux banques

André Bercoff : Dans une monarchie bien pensante et bien pensée, la santé du Roi éclipse naturellement tout le reste. Il n’est donc pas étonnant que l’on ait accordé plus d’importance à cette intervention chirurgicale datant presque de trois ans, qu’à la sanction de 1,7 milliards d’euros infligée par l’Union européenne à quatre grandes banques. C’est la première fois que Bruxelles montre à ce point et légitimement les dents, mais c’est sans doute un détail.

Eric Verhaeghe : Une fois de plus, les citoyens seront privés des explications utiles pour comprendre l'histoire. Comme par hasard, les banques qui subissent les sanctions ont truqué les cours et cartellisé le marché des produits dérivés, ou produits complexes, juste avant la grande crise de 2008. On peut légitimement penser que ce cartel a eu une influence déterminante sur l'arrivée de la crise, dont une part essentielle tient à ces fameux produits dérivés, si opaques que les financiers eux-mêmes s'y perdent.

On aurait aimé que la France préconise une grande commission d'enquête parlementaire au niveau européen pour faire la lumière sur les dessous de ce scandale. Malheureusement, la plupart des banques ont décidé de coopérer pour obtenir une remise de peine ou une mesure de clémence. Nous voilà frustrés d'une belle explication.

Manifestement, le Crédit Agricole est également dans le collimateur de ce scandale. Ses dirigeants, qui ont affirmé pendant des mois, voire des années, à la fois péremptoirement et agressivement que tout allait bien chez eux, vont enfin passer sur le grill que le gouvernement français a toujours refusé de placer sous eux.

L'Allemagne gagne 9 places au classement PISA quand la France en perd 2

Eric Verhaeghe : Longtemps, la technostructure de l'Education Nationale a considéré que les enquêtes PISA étaient un vaste pipeautage qu'il fallait au mieux lire avec attention, mais dont il valait mieux se méfier dans l'absolu. D'où le déclin constant de la France et l'impossibilité de réformer l'Education Nationale. Dans les couloirs de la rue de Grenelle, il se murmure à mots couverts qu'en réalité tout va bien dans l'école en France, et que seul un complot anglo-saxon soutient le contraire. Pendant que les technos français criaient au loup, les Allemands réorganisaient leur école au vu de l'électrochoc que constitue Pisa, et ce choix est porteur de sens: l'Allemagne progresse quand la France régresse. Cherchez l'erreur.

 L'économie française part en vrille

Eric Verhaeghe : Bien sûr, il y a tous les indicateurs défavorables. Le commerce extérieur en berne, la croissance en vrille, la consommation qui s'effondre etc. Bien sûr il y a le chômage qui, à coup d'emplois publics aidés et de radiations administratives forcées de Pôle Emploi, se stabilise de façon tout à fait artificielle. En réalité, la situation est très mauvaise et même très inquiétante. Les affaires ne se font plus, le climat est déprimé, et tout le monde s'attend au pire. Nouriel Roubini annonce une nouvelle crise systématique. En tout cas, malgré les grands délires de Pierre Moscovici, l'activité régresse, se contracte, reste à la peine. Certains disent que la vague qui arrive n'a rien à envier aux événements de l'hiver 2008-2009. Pour une majorité qui soutient que la croissance est revenue, cela promet des lendemains très difficiles.

Le Sénat et le Conseil constitutionnel retoquent le gouvernement

André Bercoff : A l’intérieur du royaume, Sénat et Conseil constitutionnel continuent de retoquer consciencieusement les décisions gouvernementales, là pour le budget, ici pour la garde à vue des fraudeurs du fisc. Mais tout cela n’est que broutilles : Dieu soit loué, Jaurès et Blum soient bénis, François Hollande est sain et sauf et continue ainsi à réenchanter le rêve français avec le succès que l’on sait, dont témoignent éloquemment tous les sondages effectués depuis six mois. On ne pourra jamais dire, suite à cette intervention chirurgicale que le monde nous envie, que l’on cherche à nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Eric Verhaeghe : Le débat politique interne a commencé à se fissurer dans de grandes largeurs. Sous les apparences tout à fait transitoires d'unité à l'une ou l'autre occasion, la majorité présidentielle a explosé, soit selon des courants idéologiques opposés, soit selon des conflits de personne, sur fond d'accusations d'incompétences. C'est le cas de la généralisation de la complémentaire santé où le président de la commission des lois, Jean-Jacques Urvoas, socialiste, accuse Marisol Touraine de présenter un texte mal ficelé et inconstitutionnel. Au-delà, les dissensions entre les Verts, le Front de Gauche, lui-même divisé entre mélenchoniens et communistes, les Radicaux et le Parti Socialiste sont de moins en moins supportables. Les mois à venir seront probablement lumineux pour la faiblesse de la majorité actuelle.

Et pendant ce temps-là, la Syrie et la Libye se désagrègent

André Bercoff : Depuis l’accord avec l’Iran, pro et anti-Assad continuent à massacrer allègrement hommes, femmes et enfants en Syrie en évitant soigneusement les armes chimiques, ce qui fait toute la différence dans les cimetières. La Libye, elle aussi, se désagrège et dispatche son magnifique arsenal de mort en Afrique et au Proche-Orient. Là aussi, anecdotes.

Eric Verhaeghe : Pendant que Laurent Fabius et François Hollande vont faire des courbettes en Israël, les "états-voyous" de la région trinquent. La Libye s'est perdue dans des conflits internes tout à fait prévisibles, que le gouvernement français a fait semblant de nier pendant toute la durée du conflit anti-Kadhafi. La Syrie, où l'on annonçait une intervention imminente il y a quelques mois encore, s'est également perdue dans une guerre civile sans nom.

Ce désastre pose question: cette région du monde est une zone d'influence traditionnelle de la France, même si (pour la Libye) cette influence est plutôt lâche. Force est de constater que la présence française dans ces pays est devenue fantomatique. Au nom d'une politique étrangère très israélophile et dont on aurait du mal à suivre les contours, la France s'est perdue.

Rappelons que, traditionnellement, c'est-à-dire selon une ligne gaulliste définie dès Louis XIV, la France ne fait pas la guerre aux puissances d'Orient et joue de sa proximité avec elle pour préserver ses positions. Une politique abandonnée sous Sarkozy, sans que François Hollande ne la remette en cause.

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

02.

Inflation en chute libre : la déflation est en marche et nous ne réagissons pas (assez)

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

05.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

06.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

07.

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
oicaros
- 07/12/2013 - 19:14
hypertrophie de la prostate?
Il n'y a pas que la prostate qui est hypertrophiée... Moi, Président
zouk
- 06/12/2013 - 14:01
Prostate et autres détails
De l'art de détourner l'attention sur un non-sujet? Ou de l'art non moins habituel de nier/ignorer les problèmes? Jusqu'à quand....
ヒナゲシ
- 06/12/2013 - 07:45
Et le cactus ?
copélia : « […] hypertrophie de la prostate.
Pour traiter cette affection gênante,
la racine d'ortie est très efficace. »
 
Ça doit passablement piquer le cul, vos orties, non !?