En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Etre seul tue

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 6 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 9 heures 12 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 11 heures 27 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 12 heures 5 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 13 heures 17 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 17 heures 27 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 1 jour 37 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 7 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 13 heures 16 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 17 heures 13 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 17 heures 32 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
La pilule contraceptive Diane 35.
© Reuters
La pilule contraceptive Diane 35.
Paranoïa

Hausses des IVG et des pilules du lendemain : l'inquiétant bilan de la psychose sur les pilules de 3e et 4e génération

Publié le 28 novembre 2013
L’Agence européenne du médicament (EMA) a estimé lundi que les bénéfices retirés des pilules de troisième et quatrième génération restent supérieurs aux risques. Mais la polémique française liée à la dangerosité de ce médicament a déjà eu des conséquences dramatiques sur la contraception des femmes.
Israël Nisand est un gynécologue obstétricien aux hôpitaux universitaires de Strasbourg et professeur en sciences humaines à la faculté de médecine de Strasbourg.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Israël Nisand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Israël Nisand est un gynécologue obstétricien aux hôpitaux universitaires de Strasbourg et professeur en sciences humaines à la faculté de médecine de Strasbourg.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’Agence européenne du médicament (EMA) a estimé lundi que les bénéfices retirés des pilules de troisième et quatrième génération restent supérieurs aux risques. Mais la polémique française liée à la dangerosité de ce médicament a déjà eu des conséquences dramatiques sur la contraception des femmes.

Atlantico : Dans une tribune publiée dans L'Express en janvier 2013 vous dénonciez l'attitude des pouvoirs publics concernant les pilules de 3e génération. Près d'un an après, quelles ont été les conséquences concrètes de la psychose autour de la pilule de la troisième génération ?

Israël Nisand : On constate :
 
• une montée en puissance de la peur des hormones dans la population;

• une altération de la qualité de vie des femmes dans notre pays, car la polémique est purement franco-française;

• une impression de complot et de mauvaise information des pouvoirs publics qui jouent avec l'information médicale et sont contredits par les instances européennes, car ils n'ont pas été conseillés par des personnes compétentes;

• une contraception en berne.


Certaines femmes ont-elles tout simplement arrêté de prendre la pilule ?  A-t-on constaté une augmentation des IVG depuis cette polémique ? 

Oui, sont nombreuses celles qui ont compris le message : "La pilule tue". Les arrêts intempestifs ont entraîné des grossesses non prévues supplémentaires, ce qui a fait augmenter le nombre d'IVG dans tous les services de France.


Comment en est-on arrivé là ? Quelle a été la responsabilité des pouvoirs publics dans cette affaire ?

Il s'agit là d"un vaste débat. Au début, en septembre 2012, la volonté était de rembourser les pilules les plus chères pour obtenir une recette équivalente à la dépense occasionnée par la décision de gratuité des IVG, soit 13 Millions d'euros.

Sous le prétexte d'un service médical rendu insuffisant, on annonce le déremboursement, pour dans un an. Ceci entraîne une plainte pour une complication liée à une pilule de 3ème génération à l'égard de l'ANSM, déjà bien mal à l'aise avec le scandale, véritable celui-là, du Médiator. Et pour se montrer plus blanc que blanc, on décide alors de dérembourser, comme s'il s'agissait là d'une réponse à la dangerosité alléguée d'un médicament.


Quelles peuvent  être les conséquences à plus long terme ?  

Les femmes, et la population en général, ont compris que la prescription de contraception est un acte médical qui ne peut être confié à des paramédicaux ou à des distributeurs automatiques : un médicament efficace comporte des risques. J'ajouterai que si on peut dire d'un médicament qu'il ne comporte aucun risque, c'est alors qu'il n'est pas efficace.
 
Chaque fois qu'un médicament est largement utilisé, les risque rares apparaissent (vaccin, DIU, pilules de deuxième génération) et les prochaines interpellations scandalisées se feront sur les complications du stérilet et des pilules 2G.
 
L'ANSM ne fait pas son travail de mesure et de vigilance et publie des statistiques de complications qui ne sont que des règles de trois utilisant des chiffres publiés à l'étranger (Diane 35 a injustement été retiré du marché, puis réintroduit par l'agence européenne par contrainte). Or sur des risques aussi faibles que 1/10.000e, seules des études correctement faites pourraient informer les médecins des risques réels. Elles ne sont pas faites et chacun peut donc y aller de sa statistique personnelle, bien sûr fausse, toujours exagérée. C'est donc le règne de la confusion, là où dans d'autres pays, on ne fait pas de politique sur le dos des gens en jetant l'anathème sur des produits qui permettent aux femmes de vivre leur vie comme elles le souhaitent.
 
Mauvaise météo pour les femmes de France ! Merci aux autorités sanitaires françaises qui se disent préoccupées de la santé des femmes et qui n'ont pas pensé à rembourser les seules pilules totalement dénuées de risque thromboemboliques, car ne contenant pas d’œstrogènes...
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Vinas Veritas
- 28/11/2013 - 16:07
société de la sécurité absolue
Les médicaments sont des toxiques, TOUS.
Le principe de sécurité repose sur l'emploi adéquat avec le'estimation honnête du bénéfice et du risque. bénéfice qui n'est jamais total, risque qui n'est jamais nul.
La transparence aussi consiste à bien informer les malades qu'ils ont toujours affaire à un risque, si celui-ci permet l'évaluation par les statistiques, qui oscillera entre 2 entiers seulement lorsque pris individuellement et à posteriori.
Problème = risque = 1 ou 100%.
Rien = risque = 0 ou 0%.
Mais pil faut que l'information devienne sincère et disent clairement que les médicaments, vaccins et dispositifs peuvent ne pas agir toujours et systématiquement comme on le souhaite sinon il reste juste que l'utilisateur attende que l'objectif désiré soit atteint, utilisateur se nommant à la fois prescripteur et traité.
jerem
- 28/11/2013 - 11:47
on dit bravo a la communication gouvernemantale
on dit bravo a l'hystérie officielle avec les annonces précipitées de retrait, de deremboursement ....

sur que le coup d'un ivg doit etre moindre qu'une bonne plaquette de pilule ou qu'un préservatif ....

on a bien montré sa reactivité et les médias on fait tout la bonne caisse de resonance sur la longueur pour que les craintes s'installent suffisamment dans les esprits .....

bavo ....

heureusement le blageur de la 5 etait là .... comme aujourd'hui ou il nous fait son SAv du vaccin de lagrippe pour tous ....
mais il s'ameliorent . au moment de la H1N1 ,ils nous parlait de 9000 morts par an de la grippe saisonniere ,. cette année, il a trouvé les bons chiffres , on est tombé a 2500 comme au moment de la H1n1 ......

blagueur et un chouia manipulateur (normal quand on fait la campagne du doigt pour la protaste pour tous les mecs )

simies c'est le travail a grande echelle ou rien ....

Encore personne pour arreter son emission pour hypocondriaque qui devrait etre mise en podcast sur france. tv , une bonne fois et laisser la place a d'autres programmes (de science par exemple , de chimie, d'histoire, de geographie voirr meme d'economie)
Ravidelacreche
- 28/11/2013 - 10:09
Hausses des IVG et des pilules du lendemain
Pour une sécurité totale :Il faut prendre la pilule ni avant ni après mais à la place de...