En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 52 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 5 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 6 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 6 heures 43 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 8 heures 59 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 10 heures 1 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 10 heures 27 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 11 heures 19 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 11 heures 46 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 4 heures 36 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 6 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 6 heures 39 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 8 heures 27 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 9 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 10 heures 42 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 11 heures 27 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 11 heures 34 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 11 heures 52 min
Bonnes feuilles

Origine de l’hyperactivité : que sait-on aujourd’hui ?

Publié le 04 novembre 2013
Bouger, zapper, consommer et plus que tout faire barrage à l’ennui : dans les cas les plus sévères, l’hyperactivité peut pénaliser toute une vie et conduire à une spirale de l’échec. Le Dr Olivier Revol, lui-même hyperactif, témoigne et donne des solutions. Extrait de "On se calme !" (2/2).
Le Dr Olivier Revol est chef du service de neuropsychiatrie de l’enfant à l’Hôpital neurologique au CHU de Lyon. Il est un des tout premiers pédopsychiatres à s’être consacrés aux enfants dits hyperactifs qu’il accueille depuis plus de vingt ans. Il a...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Revol
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Olivier Revol est chef du service de neuropsychiatrie de l’enfant à l’Hôpital neurologique au CHU de Lyon. Il est un des tout premiers pédopsychiatres à s’être consacrés aux enfants dits hyperactifs qu’il accueille depuis plus de vingt ans. Il a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bouger, zapper, consommer et plus que tout faire barrage à l’ennui : dans les cas les plus sévères, l’hyperactivité peut pénaliser toute une vie et conduire à une spirale de l’échec. Le Dr Olivier Revol, lui-même hyperactif, témoigne et donne des solutions. Extrait de "On se calme !" (2/2).

L’hyperactivité a désormais sa place dans l’actualité. Longtemps dans le déni, puis objet de polémique, ce trouble est devenu un sujet de préoccupation qui prend de plus en plus d’ampleur. En raison de connaissances qui s’affinent, d’un repérage plus pointu et d’une société plus sensible au bien-être.

Encore un effort

« Les avancées des neurosciences ont permis de progresser dans la connaissance du comportement de l’homme, il est capital de poursuivre les efforts de recherche dans ce domaine », martèle le Dr Michel Habib, à la fois neurologue et chercheur 1. Spécialiste de l’hyperactivité et des troubles appelés « dys 1 », convaincu que ces « anomalies neurologiques » sont responsables des problèmes d’apprentissage. L’école est son principal champ d’investigation. Les difficultés scolaires, le ticket d’entrée pour accéder à sa consultation. Son objectif, en déterminer les causes. Car pour lui, il n’y a pas de fatalité.

Avec un tel état d’esprit, pas étonnant que nos routes ne cessent de se croiser. Depuis vingt-cinq ans, nous fréquentons les mêmes sociétés savantes, et nous sommes invités à intervenir dans les mêmes congrès. Nos discours s’enrichissent mutuellement et naturellement. Michel s’applique à décoder le cerveau de ces enfants pas tout à fait comme les autres, qu’ils soient dyslexiques, à haut potentiel ou hyperactifs. Je ne me lasse pas de ses présentations, avec des images de cerveaux en 3 D qui illustrent, grâce à l’IRM fonctionnelle 2, les mécanismes de pensée et de raisonnement des enfants différents. Comme tous les professionnels qui maîtrisent parfaitement leur sujet, Michel Habib donne l’impression que sa spécialité est simple ! Comme ces coups de fil que nous échangeons brièvement et régulièrement, juste pour un conseil, ou valider de nouvelles idées. Car ce qui me bluffe le plus chez Michel, c’est ce souci constant de remettre en question des données qui paraissaient pourtant bien établies.

Pas étonnant que son éclairage sur le TDAH ouvre de nouvelles perspectives.

L’inattention pure

Actuellement, son cheval de bataille est « l’inattention pure ». Une forme méconnue de l’hyperactivité, dans laquelle l’enfant souffre d’un déficit d’attention, mais sans son corollaire, un excès d’agitation motrice. L’enfant est inattentif, mais se tient tranquille. Trop calme pour attirer l’attention sur lui et donc, pas repéré. Cette forme est loin d’être négligeable. Elle représente 45 % des TDAH1, qui ne sont donc pas diagnostiqués ou alors tardivement. Pourtant, tout comme les autres hyperactifs « agités », ils souffrent d’un manque de concentration qui les pénalise. Mais qui ne se voit pas. C’est le cas type de l’élève isolé, silencieux, qui fait tout pour ne pas se faire remarquer. En revanche, ce sont ses notes qui risquent de lui attribuer, bien malgré lui, le statut de dernier de la classe. D’après Michel Habib, il y a urgence à sensibiliser l’école sur cette pathologie invisible. Source d’échec scolaire et d’élèves incompris.

D’après les tout premiers travaux de recherche, la zone concernée par l’hyperactivité se situerait dans le lobe frontal : « La partie la plus humaine, la plus développée chez l’homme par rapport à l’animal. Le siège de la pensée et des sentiments. Mais aussi celle qui permet à l’homme de s’interdire d’agir et de lui dicter ce qu’il convient de faire. »

Démonstration

Les patients atteints de TDAH ont plus de difficultés à se freiner ou à s’empêcher d’agir. La démonstration est réalisée à partir d’imageries cérébrales fonctionnelles, centrées sur le cortex frontal. La zone des fonctions cognitives, repérée par Barkley, comme responsable dans l’apparition des troubles chez les hyperactifs.

Parmi les nombreux tests, l’un d’eux consiste à demander à un sujet d’actionner un bouton ou de s’en abstenir selon une règle qui peut être résumée ainsi : Quand le sujet voit (x) il doit appuyer, quand il voit (y), ne pas appuyer, etc

Les participants sont divisés en deux groupes, hyperactifs ou pas. Le but est de vérifier si leur comportement est différent. Pour les départager, un certain nombre de mesures, comme le nombre d’erreurs commises ou encore le temps de réaction. Autant d’indices capables de mettre sur la piste d’un manque d’attention, une difficulté à se retenir et une tendance à l’impulsivité. Ce genre d’expérience 1 permet aussi d’évaluer un défaut d’inhibition. La difficulté à éliminer ce qui parasite la pensée, principale caractéristique des TDAH.

L’intolérance au délai

Plus récemment, une nouvelle piste a été explorée : la tendance des hyperactifs à « fuir le délai 2 ». Il a été démontré que, placés devant un choix, entre une récompense modeste mais immédiate et une plus forte, mais différée, ils optent pour l’immédiateté. Comparés à un groupe standard, la différence est très nette. Quand ils n’ont pas le choix, lorsqu’ils ne peuvent échapper à une contrainte de temps, ils essaient, à leur façon, d’éviter une attente qui leur est insupportable : « Ils vont alors agir pour réduire cette perception en se focalisant sur des aspects de l’environnement indépendants du temps. » Autrement dit, regarder par la fenêtre, parler ou bouger.

Le modèle démontre que cette « intolérance au délai » implique aussi la sélection d’activités générant un plaisir immédiat. Comme les jeux vidéo 1 dans lesquels l’enfant hyperactif trouve matière à se calmer. Parfois pendant des heures. Premiers surpris, les parents, de le voir devant l’écran plus persévérant et même plus performant que d’habitude.

Cette aversion pour le délai, typique des hyperactifs, a été expliquée, non plus par un dysfonctionnement préfrontal, mais par une anomalie d’une autre partie du cerveau, plus profonde, celle de la motivation. Une zone dédiée à l’émotion, commune à tous les êtres vivants et où se situe « le circuit de la récompense ». Ce mécanisme mis en cause quand l’homme recherche un objet de satisfaction. En imagerie fonctionnelle, cette zone s’active quand il est question d’argent, de sexe, de chocolat et de toutes sortes d’addictions. Chez les TDAH, au lieu d’un déficit, il s’agirait cette fois-ci de l’inverse. Leur système de motivation fonctionnerait à plein régime. Comme un moteur qui s’emballe. Ils souffriraient d’un trop-plein de cette « hormone de la motivation ». Celle qui permet l’action.

Pour Michel Habib, c’est une bonne surprise : « Cette nouvelle conception constitue une remise en cause des idées reçues, une explication alternative qui n’exclut pas les autres et qui, au contraire, enrichit la connaissance. » Car pour ce chercheur : « Il y a ce que l’on est au départ de la vie, et ce que l’on peut changer. » Toutes les pistes de recherche sont à encourager, car elles s’ouvrent sur des applications pratiques et thérapeutiques pour les patients qui souffrent d’une « pathologie dont les rouages restent encore bien énigmatiques ».

D’autant plus qu’en matière d’hyperactivité, il faut bien savoir de quoi on parle…

Extrait de "On se calme !", Olivier Revol, (JCLattès Editions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
yavekapa
- 04/11/2013 - 12:10
on sait que tout le gouv en est atteint
dixit naja belquassomme ( ... retroussent leurs manches ...)