En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

04.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

05.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

06.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

07.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

01.

Quand Sarkozy célèbre "la France qu'on aime", plus personne ne s'en aperçoit

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 3 min 18 sec
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 20 min 35 sec
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 54 min 15 sec
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 1 heure 15 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 1 heure 32 min
décryptage > Education
Profession sacrifiée

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

il y a 2 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’aggravation de la crise, Bruno Le Maire renforce les mesures de soutien mais évite toute nouvelle contrainte réglementaire

il y a 3 heures 9 min
pépites > Santé
Coronavirus
Le ministre de la Santé annonce une rallonge budgétaire de 2,5 milliards d'euros pour les hôpitaux et les soignants (qui bénéficieront d'une majoration de 50 % des heures supplémentaires)
il y a 3 heures 16 min
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 15 heures 41 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 18 heures 6 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 14 min 58 sec
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 31 min 33 sec
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 1 heure 2 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 1 heure 20 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 1 heure 33 min
décryptage > Politique
Ambiguïtés ?

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

il y a 2 heures 50 min
décryptage > Santé
Couvre-feu jusqu’à l’été ?

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

il y a 3 heures 16 min
pépites > Justice
Terrorisme
Conflans : sept personnes déférées en vue de l’ouverture d’une information judiciaire, selon le Parquet national antiterroriste
il y a 3 heures 41 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 17 heures 43 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 18 heures 30 min
© Reuters
Des traitements déjà existants permettent de ralentir la perte de cheveux.
© Reuters
Des traitements déjà existants permettent de ralentir la perte de cheveux.
Boule à zéro

Pas de miracle pour les chauves : pourquoi la découverte sur le traitement de calvitie n'en est pas une

Publié le 24 octobre 2013
Des chercheurs ont annoncé lundi 21 octobre être parvenus à faire pousser des cheveux humains sur le crâne de souris, grâce à la culture en laboratoire de cellules spécifiques. Si ces travaux sont intéressants et font avancer la recherche, la découverte sur le traitement de la calvitie n'est pas nouvelle.
Pascal Boudjema
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Boudjema est chirurgien capillaire, spécialisé dans le traitement de la calvitie. Il a créé un site d'information sur le sujet : www.lesgreffesdecheveux.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des chercheurs ont annoncé lundi 21 octobre être parvenus à faire pousser des cheveux humains sur le crâne de souris, grâce à la culture en laboratoire de cellules spécifiques. Si ces travaux sont intéressants et font avancer la recherche, la découverte sur le traitement de la calvitie n'est pas nouvelle.

Atlantico : Pour la première fois, des chercheurs sont parvenus à faire repousser des cheveux en cultivant en laboratoire des cellules humaines du derme papillaire, créant l’espoir de traiter la calvitie. Comment fonctionne le remède contre la calvitie ?

Pascal Boudjema : La chercheuse de l’université Columbia a réussi à reproduire sur un modèle in vitro, c’est-à-dire un modèle en dehors du corps humain, des follicules pileux en trois dimensions. C’est un milieu de culture particulier qui, renseignements pris, suscite un certain engouement mais c’est un résultat de recherche expérimentale pour le moment. La papille est la partie basse du follicule, c’est là que va se construire le cheveu. In vitro il y a des résultats mais de là à les transposer in vivo il y a un grand fossé.

Les traitements déjà existants permettaient soit de ralentir la perte de cheveux soit de prélever des cheveux à l’arrière de la tête mais sans gain de cheveux. En quoi ce remède est-il une nouveauté par rapport aux traitements existants ?

On est tous à la recherche du graal, c’est-à-dire à la possibilité de reproduire des cheveux à l’infini. Les travaux dont j’ai relaté les résultats préliminaires un peu plus haut tendent à penser qu’il sera possible un jour de reproduire à l’infini en laboratoire des cellules qui, une fois réinjectées au niveau des zones chauves, pourront donner de nouveaux cheveux en ayant prélevé très peu de matière au niveau des cellules originelles. On multiplie les cheveux. Aujourd’hui, on arrive à déplacer et à faire repousser des cheveux sur l’homme, c’est la greffe de cheveux. Elle consiste à déplacer une racine du point A vers le point B. Ensuite cette racine va repousser de manière définitive. Cette méthode est très utilisée et donne satisfaction aujourd’hui.

Il existe des traitements médicamenteux. Deux médicaments permettent de ralentir la chute des cheveux et de les faire repousser au niveau des zones chauves. D’une part, il existe une lotion en application locale : le minoxidil que l’on applique sur le cuir chevelu dégarni. Celle-ci permet de ralentir la chute des cheveux voire de faire repousser de nouveaux cheveux. Le deuxième médicament est un comprimé à prendre : le propecia à base de finastéride. Celui-ci permet de faire repousser des cheveux chez des personnes très clairsemées. Il ne fonctionne que chez l’homme et donne de bons résultats. Le seul inconvénient est qu’il entraine une baisse de la libido. Ces troubles sont réversibles à l’arrêt du traitement. L’inconvénient est que ces traitements sont longs et se prennent à vie. En dehors de ces deux médicaments, il n’y a que la greffe qui n’a pas d’effets secondaires. Celle-ci marche dans 99,9% des cas.

Le clonage de cheveux sera très intéressant chez les personnes qui n’ont pas de réserve à l’arrière de la tête. Ces cas sont toutefois rares. Le graal consisterait à trouver une technique de clonage où on prélève une racine à l’extérieur de la tête, on démultiplie en laboratoire et on réinjecte les cellules sur la personne. C’est une réserve inépuisable de cheveux très séduisante pour les personnes exclues de la greffe de cheveux aujourd’hui.

Quelles sont les personnes pour lesquelles cette technique est rendue possible ?

La greffe marche sur les personnes qui ont des brûlures après un accident ou un traumatisme. Le clonage des cheveux permettrait d’extraire des racines au niveau de la couronne, les multiplier en laboratoire et réimplanter au niveau des zones à repeupler. Cela constituerait un progrès intéressant dans cette perspective-là.

Cette technique a été testée sur des souris et, dans cinq tests sur sept, la greffe a produit de nouveaux cheveux pendant au moins six semaines. Est-on certain de son efficacité sur les humains ? Que reste-t-il à déterminer avant de rendre cette technique possible ?

On n’est certain de rien sur l’humain, il ne faut pas brûler des étapes. Ces travaux sont intéressants mais il est bien trop tôt pour en conclure un degré de pourcentage chez l’homme. Il faut savoir relativiser.  

Propos recueillis par Karen Holcman

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Beaumanoir
- 26/10/2013 - 04:24
Encore une fois le titre ne correspond pas tout a fait
au message de l' article.
Cependant cet article est ecrit par quelqu'un qui vend sa methode de greffe de cheveux. Il se fait de la publicite gratuite. Ce n' est pas du journalisme scientifique.
Teo1492
- 24/10/2013 - 17:36
Les greffes de cheveux
- ne permettent jamais de retrouver la densité initiale (exemple le journaliste yves Calvi, il me semble)
- sont onéreuses : il faut bien trois opérations à 2000 euros chacune...