En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 18 min 1 sec
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 1 heure 35 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 3 heures 56 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 6 heures 5 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 7 heures 1 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 9 heures 27 min
décryptage > International
Exemple taïwanais

Taïwan : les leçons médicales et politiques d’une stratégie réussie face au Coronavirus

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Politique
Impact de la crise sanitaire

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

il y a 11 heures 25 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 54 min 31 sec
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 3 heures 19 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 5 heures 31 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 6 heures 36 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 7 heures 36 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 8 heures 16 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 10 heures 9 min
décryptage > France
Voeux dangereux

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

il y a 11 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Paradoxe : alors que Bruxelles est incapable d’empêcher un désastre économique, les médecins et chercheurs réussissent à coopérer comme jamais pour limiter un désastre humain

il y a 11 heures 47 min
© Reuters
Dans l'exercice du SM, le Syndicat de la magistrature choisit ses victimes sans leur demander leur avis.
© Reuters
Dans l'exercice du SM, le Syndicat de la magistrature choisit ses victimes sans leur demander leur avis.
La Rochelle, ville érotique

Et maintenant, voici les socialistes tendance SM !

Publié le 26 août 2013
Les militants du PS ont fait un triomphe à Christiane Taubira. Et aussi, à Françoise Martres, numéro 1 du SM (Syndicat de la magistrature).
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les militants du PS ont fait un triomphe à Christiane Taubira. Et aussi, à Françoise Martres, numéro 1 du SM (Syndicat de la magistrature).

Le Parti socialiste est depuis toujours riche de ses diversités. Chapelles, écuries présidentielles, courants forment en son sein de bouillonnants tourbillons qui ont néanmoins la détestable habitude de tourbillonner en rond. Mais cela ne suffisait pas car plus on est de fous, plus on rit. C’est ainsi qu’à bien d’autres est venue se joindre à La Rochelle la tendance SM. Elle a été acclamée, plébiscitée, ovationnée aux Journée d’été du PS en la personne de Christiane Taubira. Cette dernière passe pour courageuse, une qualité qui fait singulièrement défaut à la plupart des ministres du gouvernement Ayrault. Qui d’autre qu’elle en effet aurait su résister à la meute déchaînée et droitière qui réclamait des sanctions contre le Syndicat de la magistrature (SM) ? Ce syndicat s’était illustré en placardant dans ses locaux un Mur des cons (révélé par Atlantico.fr, ndlr) où figuraient des photos d’hommes politiques de droite et de financiers à abattre, avec aussi (un peu d’ignoble, ça ne fait pas de mal) la photo du père d’une jeune fille sauvagement violée et assassinée.

La garde des Sceaux a estimé pourtant qu’"il n’y avait pas lieu à poursuites". On comprend qu’elle est été sensible aux arguments de son amie Françoise Martres, numéro 1 du Syndicat de la magistrature, qui a été conviée par elle aux Journées de La Rochelle où elle a été follement applaudie et qui a vu dans ce Mur "une simple blague de potaches". En quelque sorte à peu près la même chose que les graffitis de chiottes où de sombres imbéciles écrivent toutes les insanités qui passent par leur cerveau malade. Pas de quoi, paraît-il, sanctionner un membre du Syndicat de la magistrature. Le problème est que ces juges sortent des chiottes pour rendre la justice avec une sérénité et une objectivité dont il est fortement permis de douter…

Laissons maintenant Mme Taubira. Il est parfaitement inutile de dire du mal d’elle. Son collègue de l’Intérieur, Manuel Valls, le fait très bien. Mais le Syndicat de la magistrature mérite quelques lignes de plus. Ses initiales, SM, veulent dire aussi et depuis toujours, donc bien avant la création de cette officine syndicale, sado-masochisme. Un jeu de mots facile ? A y regarder de plus près, pas tant que ça. Dans ce domaine torride, le syndicat de Mme Martres a innové. Normalement (si l’on peut dire), dans l’exercice du SM, les victimes (masochistes) sont consentantes. Tel n’est pas le cas avec celles du Syndicat de la magistrature : il choisit ses victimes sans leur demander leur avis. Pas question pour ces magistrats de taquiner le goujon, de s’acharner sur le menu fretin des assassins et violeurs, des braqueurs et des trafiquants. Ce qu’ils veulent, c’est du gros, du riche, du puissant, du célèbre.

Ah, lacérer le dos de l'infâme Sarkozy. Que du bonheur (n’est-ce pas, monsieur le juge Gentil ?). Ah, fouetter Hortefeux ! Ça c’est bon ! Ah, enchaîner Bernard Tapie ! Jouissance garantie ! Ah, crever la bedaine du gros Depardieu ! Promesse de nirvana. Planter quelques clous dans les joues grasses d’un banquier ! Et là, c’est l’extase !

Ainsi jouit-on au Syndicat de la magistrature. Chacun ses plaisirs... Ceux du sado-masochisme passent pour marginaux. Mais au ministère de la Justice le SM (là, il s’agit du syndicat) est tout sauf marginal. Et c’est ça que les militants socialistes ont ovationné à La Rochelle. En raison de ces débordements bruyants et enthousiastes, un sondage paru dimanche a eu relativement peu de retentissement. Il dit que seuls 30 % des Français jugent le PS proche de leurs préoccupations. Et ils ne sont que 28 % à penser qu’il a un projet pour la France. Des scores fidèlement proches de ceux de François Hollande. Si vous voulez savoir le pourquoi de ces résultats calamiteux, il suffisait de faire un tour à La Rochelle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ganesha
- 27/08/2013 - 09:39
Prsigland
Il s'agit d'une question importante, un problème de fond, une question de civilisation...Il faudrait de vraies études statistiques, mais comme c'est important, elles sont grossièrement manipulées dans tous les sens : rien que la "politique du chiffre", censée montrer l'efficacité de la Police, en fait, faisait aussi artificiellement monter les indicateurs de la délinquance, qui maintenant devraient baisser spontanément...
Et avec sa perversité intrinsèque, le "divin marquis" (Sarko) non seulement n'avait pas de budget pour construire des prisons, mais diminuait de plusieurs milliers le nombre de policiers : son habituelle et sinistre "poudre aux yeux".
Donc, vouloir comparer différentes périodes, ou différents pays, cela implique tellement de variables que c'est impossible : la vérité s'imposera dans dix ans !
Il n'en reste pas moins pas que la recherche d'autres moyens répressifs que la prison est une tendance mondiale, sauf dans les pays totalitaires capitalistes, comme les USA...
Quant aux petites blagues minables des commentateurs sur Taubira indépendantiste...et ceux qui arrivent à l'orgasme rien qu'en écrivant ici "présigland", c'est la routine quotidienne de cette rubrique!
Beaumanoir
- 27/08/2013 - 09:36
Est ce que ces gens qui applaudissent Taubira et le SM
representent vraiment 30% des Francais??
Je voudrais croire que beaucoup de gens qui votent socialiste après avoir realise que ces personnes sont incompetentes se rendent compte maintenant qu' elles sont dangereuses.
Si le parti socialiste ne represent qu' une minorite de Francais, il faut esperer que les membres du gouvernement a commencer par Taubira ne representent qu' une fraction des socialistes. Sinon ou va la France???
antiflambyste18
- 27/08/2013 - 07:15
La justice est socialiste.
Tout le monde le sait.