En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

05.

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

06.

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

07.

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

ça vient d'être publié
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 3 heures 19 min
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 5 heures 31 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 6 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord") de Maxence Van der Meersch : cet été 2020 marchez en Flandres dans les empreintes du dieu

il y a 8 heures 1 min
pépites > Politique
Bataille pour Paris
LREM : Agnès Buzyn annonce qu'elle est toujours candidate pour le second tour des municipales à Paris
il y a 8 heures 58 min
pépite vidéo > International
Menace pour les récoltes
L’Inde fait face à une invasion de criquets
il y a 10 heures 6 min
décryptage > Economie
Politique industrielle

Les Etats moyens d’Asie, ces alliés "naturels" pour la France et l’Europe

il y a 12 heures 4 min
décryptage > Sport
Activité physique

L’avenir en demi-teinte pour le sport en ville par temps de pandémie

il y a 12 heures 58 min
décryptage > Economie
Génération Covid-19

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

il y a 13 heures 37 min
décryptage > International
Stratégie

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

il y a 14 heures 25 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 4 heures 30 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 6 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 7 heures 45 min
pépites > Politique
"Agir ensemble"
Création d’un 10e groupe politique, situé dans la majorité, à l’Assemblée nationale
il y a 8 heures 21 min
pépites > High-tech
Atout contre le virus
StopCovid : la Cnil autorise l’application de traçage pour lutter contre le coronavirus
il y a 9 heures 36 min
décryptage > France
Monde d'après

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

La BCE et la Cour de Karlsruhe

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Economie
Disparition

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

il y a 13 heures 29 min
décryptage > France
Danger public

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

il y a 14 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les entreprises aspirent à plus de Made in France, moins de CO2... mais surtout pas à la décroissance

il y a 14 heures 45 min
© Reuters
L'artisanat contribue de manière significative à la production de richesses en France.
© Reuters
L'artisanat contribue de manière significative à la production de richesses en France.
Pilier de l'économie

Ce qui pourrait vraiment aider l'artisanat français (et donc 20% du PIB de l'Hexagone)

Publié le 26 août 2013
Sylvia Pinel, la ministre de l'Artisanat, a présenté mercredi un projet de loi visant a aider l'artisanat en France. Il comporte notamment la réforme du régime de l'auto-entrepreneur, qui fait débat.
Sophie Boutillier est maître de conférences habilitée à diriger des recherches en économie à l’Université de littoral Côte d’Opale-Lille Nord de France et docteur en sociologie, et chercheur au Clersé (UMR-CNRS 8019). Elle est directrice du master...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie Boutillier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie Boutillier est maître de conférences habilitée à diriger des recherches en économie à l’Université de littoral Côte d’Opale-Lille Nord de France et docteur en sociologie, et chercheur au Clersé (UMR-CNRS 8019). Elle est directrice du master...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvia Pinel, la ministre de l'Artisanat, a présenté mercredi un projet de loi visant a aider l'artisanat en France. Il comporte notamment la réforme du régime de l'auto-entrepreneur, qui fait débat.

Atlantico : Sylvia Pinel, la ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme, a présenté le projet de loi "artisanat, commerce et TPE" en Conseil des ministres le mercredi 21. Que représente aujourd'hui l'artisanat dans l'économie française ?

Sophie Boutillier : Comme le montrent clairement les chiffres de la Chambre de métiers et de l'artisanat (et de l'Insee), l'artisanat contribue de manière significative à la production de richesses en France, mais également à la création d'emplois dans une gamme de métiers très large, des métiers traditionnels aux activités de haute technologie (informatique, robotique ou autres) [selon les chiffres publiés par le Fonds national de promotion et de communication de l’Artisanat, il représente 300 milliards d'euros de chiffres d'affaires et 1 million d'entreprises, dont 41% implantées dans les villes inférieures à 200 000 habitants pour 3,1 million d'actifs répartis dans quatre secteurs clés : l'alimentation, le bâtiment, la fabrication et les services, ndlr].

Au même titre que l'ensemble de l'économie, les entreprises artisanales évoluent fortement. Elles ne sont pas imperméables au progrès technique, même si l'adjectif "artisanal" fait d'emblée référence à une vague idée de tradition, qui existe certes, mais qui ne représente qu'une partie de la réalité. Les entreprises artisanales participent de cette façon fortement à la compétitivité de l'économie française, par le biais notamment de relations de sous-traitance qu'elles peuvent entretenir avec des grandes firmes.

Les entreprises artisanales ne constituent pas un monde clos, extérieur à celui des grandes entreprises. D'autant plus que les grandes entreprises ont largement modifié leur organisation depuis ces vingt dernières années en privilégiant le recours à la sous-traitance au détriment de la production intégrée. Il importe aussi de souligner que l'artisanat en tant que tel remonte aux années 1920 (période de difficultés économiques après la première guerre mondiale), et qu'il a fait l'objet de réformes, notamment à la fin des années 1990. Mais, le principe reste le même : métier et nombre de salariés (pas plus de dix salariés, sauf droit de suite).

D'un autre côté, des entreprises artisanales se situent dans des niches d’activité bien particulières. C'est notamment le cas dans le secteur alimentaire, en lien avec le souci actuel de nombre de nos contemporains de se soucier de leur santé en consommant des produits "de proximité".

Quelles sont les difficultés rencontrées aujourd'hui par les artisans ?

Il y a deux difficultés majeures auxquelles fait face l'artisanat

  • la gestion et l'organisation de l'entreprise (les "gens de métier" ne disposent pas forcément des qualifications nécessaires en termes de gestion)

  • la réglementation est de plus en plus complexe dans tous les domaines (économique, technique, social, etc.).

L'entreprise artisanale manque souvent de ressources humaines dans ces domaines.

Entre une plus ferme réglementation quant à l'utilisation du terme "artisan" ou encore une réforme du statut d'Entrepreneur indépendant à responsabilité limité (EIRL), le gouvernement penche sur plusieurs pistes. Quelles mesures permettraient vraiment d'aider les artisans français ? Quelles doivent êtres les priorités ?

Cette question est davantage politique qu'économique. C'est une question de rapport de forces entre différentes catégories professionnelles. Mais, on peut aussi souligner que la France est parmi les pays industrialisés celui dont la définition de l'artisanat est la plus stricte. Est-ce un moyen de contrôler la concurrence ? C'est difficile à dire.

La question est de ne pas pénaliser des entreprises qui créent des richesses, et des emplois et qui contribuent à la création du lien social tant dans l'espace urbain que rural. D’où l’urgence de trouver un arrangement institutionnel permettant aux entreprises artisanales de continuer à se développer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
la saucisse intello
- 26/08/2013 - 18:06
@ Vinas Veritas........
Vous souvenez-vous de "les Bidochon font construire" ? On y voit Raymond constater que les maçons (arabes bien entendu !) ont lu les plans.......de droite à gauche ! Raymond les engueule, leur demande s'ils savent lire un plan et là le "chef de chantier" (!!!) apostrophe ses hommes et leur dit "ma parole, mais il insulte le prophète" !!!............tordant, d'ailleurs cette B.D est un chef-d'oeuvre ! Merci, Binet !
Vinas Veritas
- 26/08/2013 - 17:29
Quelle joie d'avoir des artisans (des vrais)
J'ai le malheur de résider encore sur PAris et, à voir les artisans qui oeuvre dans mon ensemble d'immeuble, je me demande bien où ils ont reçu leur CAP, obtenu leur BEP et chez wqui ils ont effectué leur apprentissage.
Ceci étant posé, il est inutile de poser la question puisque ces artisans mandatés par la Mairie (Département) de Paris ne parlent pas, comprennent pas le Français, et s'agenouillent 5 fois par jour.
EOLE
- 26/08/2013 - 15:39
Une artisane...
... de la mauvaise com!