En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Ce que la redoutable efficacité vietnamienne face au Coronavirus pourrait nous apprendre pour faire face à une potentielle 2eme vague (et ce dont nous ne voulons surtout pas...)

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

05.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Add Oil
Hong Kong : les manifestations reprennent, cette fois contre un projet de loi sur la sécurité imposé par la Chine
il y a 8 heures 37 min
pépites > Economie
Puits sans fond
La dette française dépassera "très certainement" 115% du PIB en fin d'année
il y a 9 heures 40 min
light > Culture
On ira tous au paradis
Le romancier et parolier Jean-Loup Dabadie est décédé
il y a 10 heures 29 min
pépites > Politique
Duo
Popularité : Macron en baisse, Philippe en hausse
il y a 13 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Soifs d’amitié

il y a 15 heures 15 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Cette grande bouffée d’air marin que vous respirez est probablement pleine de particules de microplastique
il y a 15 heures 33 min
décryptage > International
Animal social

Les années 2020, nouvelles années folles ?

il y a 15 heures 51 min
décryptage > International
Confrontation

Face à la Chine : l’Occident oublie les éléments qui nous avaient permis de gagner la guerre froide

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Economie
Proposition

500 milliards pour relancer l'Europe... Mais de nombreuses questions en suspens

il y a 16 heures 39 min
décryptage > International
White only?

"Un Noir n'est pas un Noir s'il pense voter Trump" : les nouvelles théories racialistes de Joe Biden

il y a 16 heures 39 min
light > Culture
Visites
Déconfinement : quels sont les musées français qui ont rouvert ?
il y a 9 heures 9 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"
il y a 10 heures 18 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Les premiers stades de la formation d'une planète observés en direct ; Le Pentagone rend public huit rapports de rencontres avec des « phénomènes aériens inexpliqués »
il y a 13 heures 13 min
pépites > International
Confrontation
Le ministre chinois des Affaires étrangères estime que son pays est "au bord d'une nouvelle Guerre froide" avec les États-Unis
il y a 14 heures 8 min
décryptage > International
Accalmie

Téhéran-Washington : Le calme d’après ou d’avant la tempête ?

il y a 15 heures 24 min
décryptage > High-tech
Volontariat

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

il y a 15 heures 45 min
décryptage > Société
Tentation liberticide

Covid-19 : une nouvelle servitude volontaire

il y a 16 heures 5 min
décryptage > Economie
Problème culturel

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

il y a 16 heures 39 min
décryptage > France
Agriculture

Les abeilles, atout des céréaliers dans leur volonté de reconquête de l'opinion publique

il y a 16 heures 39 min
décryptage > High-tech
Big Brother

Facebook se lance dans la vente en ligne pour vraiment TOUT savoir de vous

il y a 16 heures 40 min
Bonnes feuilles

Ange ou démon ? Pourquoi les surdoués ne sont pas ceux que l'on croit

Publié le 20 août 2013
Un enfant intellectuellement précoce est un enfant qui réfléchit autrement. Son mode de pensée particulier génère certaines difficultés ou fragilités : une hypersensibilité, des retards psychomoteurs ou une vulnérabilité psychologique pouvant compromettre sa réussite scolaire et sa sociabilisation. Extrait de "Au secours, mon enfant est précoce !" (2/2)
Laurence Lalande est co-fondatrice d'une école dédiée aux enfants surdoués et nous livre son expérience de terrain, de la maternelle au collège, auprès des enfants à haut potentiel.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurence Lalande
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurence Lalande est co-fondatrice d'une école dédiée aux enfants surdoués et nous livre son expérience de terrain, de la maternelle au collège, auprès des enfants à haut potentiel.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un enfant intellectuellement précoce est un enfant qui réfléchit autrement. Son mode de pensée particulier génère certaines difficultés ou fragilités : une hypersensibilité, des retards psychomoteurs ou une vulnérabilité psychologique pouvant compromettre sa réussite scolaire et sa sociabilisation. Extrait de "Au secours, mon enfant est précoce !" (2/2)

Les quolibets discriminants sont légion ! Incompris dans leurs différences, les surdoués sont l’objet de remarques désagréables. Les enseignants ont parfois beaucoup de mal à imaginer qu’un enfant précoce puisse être en difficulté d’adaptation sociale, et des réflexions telles que « s’il est si intelligent, il comprendra et il s’adaptera ! » ne sont pas exceptionnelles. Elles sont bien rapportées en ces termes par tous ces enfants et leurs parents.

Une non-reconnaissance de la spécificité

À l’heure où le droit à la différence est une question sensible, paradoxalement on constate que ce droit est foulé du pied et bien malmené lorsqu’il s’agit de l’appliquer aux sujets ayant une cognition particulière de pensée bien au-delà de la norme. On le voit, lorsque la différence n’est pas acceptée, elle peut être destructrice de bien des façons. Nous avons rencontré de nombreuses familles qui, tantôt dans le désespoir, tantôt dans la prévention, cherchaient des solutions pour pallier la souffrance qu’exprimait leur enfant de n’être ni reconnu ni pris en charge dans un système indifférent.

Une perte d’identité

Beaucoup de ces enfants sont en réel mal-être. Ils s’interrogent sur la place qu’ils occupent en milieu scolaire, mais aussi chez eux. La plupart y perdent leur identité. Ils ne savent plus qui ils sont, ni pourquoi ils sont si différents des autres. Le renoncement à être soi est extrêmement préjudiciable sur un plan psychologique.

Les parents attentifs devront veiller à ce que leur enfant ne prenne pas un chemin de traverse qui le mènera à la pactisation pour être accepté et se conformer à une norme où il s’asphyxiera sans autre forme de procès. Les enfants les plus calmes comme les plus perturbateurs peuvent être victimes de cette marginalisation à l’origine de nombreuses pathologies liées au surdouement. Nous avons eu souvent l’occasion d’accueillir dans notre école des jeunes en totale rupture avec le milieu scolaire. Non acceptés dans leurs différences, ils faisaient constamment figure d’enfants à multiples problèmes, tant sur un plan intellectuel que social. Leur intégration dans nos classes leur a permis à tous de reprendre confiance, de s’épanouir et de réussir à nouveau.

Un rejet destructeur

Parce qu’ils comprennent tout trop vite, parce qu’ils savent anticiper, le monde et son évolution les effraient également… Décidément trop affectés par des sentiments dévastateurs de rejet, d’incompréhension et de scepticisme, ils échoueront sur les rives de la solitude, de la frustration, de la colère ou de la dépression. Renonçant à ce qu’ils auraient voulu être pour devenir ce qu’ils sont, certains souhaiteront mourir pour mettre un terme à leurs souffrances, abandonnant leur combat pour retrouver une paix intérieure qu’ils pensent libératrice pour eux-mêmes, mais aussi pour leurs proches.

Non, le tableau n’est pas exagéré. Là aussi, nous les avons rencontrés et nous avons vécu leurs drames. Certains ont poursuivi leur chemin, mais quelques-uns sont partis. Doit-on continuer à ignorer que l’intelligence se conjugue aussi avec la tristesse et le malheur ? Qu’être surdoué, c’est aussi parfois souffrir dans l’indifférence générale ? Doit-on faire du surdouement une forme de pathologie ?

 

Extrait de "Au secours, mon enfant est précoce !", Laurence Lalande, (Eyrolles éditions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
White Rabbit
- 20/08/2013 - 21:31
Le jour où c'est reconnu...
Pathologique, je suis à 100% handicapé mental, merci pour la pension à vie!!!!
White Rabbit
- 20/08/2013 - 21:24
je ne me relis jamais
*substituez*
White Rabbit
- 20/08/2013 - 21:23
Merci pour les "petits"...
Mais hormis cette néo-mouvance surfant sur la vague du ressentimentalisme des parents vis à vis de leur(s) enfant(s) en souffrances pour se tailler une part de cette nouvelle niche très porteuse issue des tests de Waiss ou bon nombre de "psyqlqchose" ont senti le filon porteur, qu'en est il de l'intégration de ces "adultes en devenir" dans cette société ?
Est ce que les hqi ou thqi resteront encore dans la marginalisation pro&sociale car "dérangeants" à bien des égards ?
Merci pour votre démarche madame Lalande mais personnellement le parallèle est identique de celui du comportementaliste canin...
C'est pas le chien que l'ont rééduque, mais le maître, alors merci pour votre sérail/chenil, mais le vrai problème des "surefficients mentaux" concerne la hiérarchie et l'autorité au sein de ce système ; si vous souhaitez réellement aider ce "moins de 1%" (= maladie orpheline...sic...), ce n'est pas tenir une école ni faire parler de vous qui aidera, mais plutôt d'élargir le débat et de le mener à ?qui de droit?, comprenez bien que le mythe d'orphée ne concerne pas cette frange là, à contrario, substituer y celui de prométhée, ça nous aidera plus à moyen et à long terme.
Sans illusion ...