En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 4 heures 24 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 6 heures 37 sec
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 9 heures 9 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 10 heures 45 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 9 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 13 heures 26 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 22 heures 51 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 6 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 5 heures 10 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 7 heures 27 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 10 heures 24 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 10 heures 53 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 11 heures 20 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 12 heures 24 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 13 heures 51 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 23 heures 24 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
TripAdvisor est victime de son système de détection de faux avis, qui serait défaillant.
© Reuters
TripAdvisor est victime de son système de détection de faux avis, qui serait défaillant.
Ouï-dire

Les faux avis de TripAdvisor : le géant du voyage en ligne, pris au piège de son modèle économique

Publié le 06 août 2013
TripAdvisor serait gangéné par les entreprises qui font leur auto-promotion en déposant de faux avis. Pourtant, le site de voyage insiste sur le fait que tous les avis passent au travers de "filtres anti-fraude". 100 modérateurs sont chargés d’enquêter sur tout avis suspect. Malgré tous ces efforts, qu’est-ce qui cloche encore ?
Jean-Pierre Nadir est un homme d'affaire. Il est le président fondateur du comparateur de vol et de voyages Easyvoyage. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Nadir
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Nadir est un homme d'affaire. Il est le président fondateur du comparateur de vol et de voyages Easyvoyage. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
TripAdvisor serait gangéné par les entreprises qui font leur auto-promotion en déposant de faux avis. Pourtant, le site de voyage insiste sur le fait que tous les avis passent au travers de "filtres anti-fraude". 100 modérateurs sont chargés d’enquêter sur tout avis suspect. Malgré tous ces efforts, qu’est-ce qui cloche encore ?

Atlantico : Selon un article du Daily Mail (ici), TripAdvisor est victime de son système de détection de faux avis qui serait défaillant. Pourtant, le site de voyage insiste sur le fait que tous les avis passent au travers de "filtres anti fraude" et que les adresses IP et email sont vérifiées par un algorithme sophistiqué. 100 modérateurs sont chargés d’enquêter sur tout avis suspect. Malgré tous ces efforts, qu’est-ce qui cloche encore dans le système de TripAdvisor ?

Jean-Pierre Nadir : On ne prête qu’aux riches… Le problème de TripAdvisor est que ce site joue tout sur la quantité. Étant donné qu’il est leader, il réunit une quantité astronomique d'avis de consommateurs, forcément difficiles à modérer.

Le système de TripAdvisor est un modèle de rentabilité, et le rêve de tout entrepreneur : les contenus sont entièrement produits par les internautes, ce qui minimise les coûts tout en maximisant les bénéfices. Au départ, ce modèle c’est : zéro coût, et un maximum de bénéfices amenés par l’extérieur. C’est brillant.

Depuis 2 ans, sous la pression médiatique et celle des consommateurs, TripAdvisor a progressivement pris conscience du problème. Bien qu’ils communiquent toujours assez peu et assez mal, ils ont commencé à investir, à embaucher des modérateurs. Ce faisant, ils s’éloignent de leur modèle de départ : leurs coûts augmentent. Mais c’est le prix à payer pour se pérenniser, et rester leader.

Mais à mes yeux leur communication reste assez médiocre : à chaque attaque, à chaque « affaire » de faux avis révélée, ils se justifient péniblement du bout des lèvres, alors qu’ils devraient commencer par assumer, et dire que oui, il y a un problème, et qu’ils y travaillent.

Autre problème : les 100 modérateurs embauchés ne sont pas des spécialistes du voyage. Leurs choix ne sont donc pas toujours pertinents. Chez EasyVoyage, nos modérateurs sont au contraire des experts, des spécialistes du voyage.

Quelles méthodes pourraient permettre d’améliorer le système de protection contre les faux avis ?

Il faut être sévère avec les fraudeurs. Certes, il n’est pas possible de bannir un établissement suite à une fraude, car il serait absurde d’éliminer du site un établissement qui continue pourtant d’exister et d’intéresser les internautes. De plus, il est généralement difficile de désigner l’auteur exact de la fraude.

Mais lorsqu’une enseigne est prise la main dans le sac, il faut rendre sa faute publique sur sa fiche. Qu’il s’agisse de faux avis positifs ou de faux avis négatifs déposés chez un concurrent, l’historique d’un établissement doit garder la trace de ces faits et gestes. Les internautes pourraient ainsi se faire une idée des établissements fiables ou non. Cela permettrait de créer une sorte d’indice de fiabilité. Ce serait ensuite aux internautes de faire la part des choses : un mauvais comportement datant de plusieurs années ne doit pas obliger à proscrire définitivement un établissement, car il y a prescription, et il faut oublier de la même façon qu’on pardonne les crashs aux compagnies aériennes.

Cette méthode permettrait aussi de responsabiliser les marques ou les établissements, en les incitant à un meilleur contrôle de leurs pratiques en interne. Car si les établissements sont aujourd’hui les premiers à pleurnicher et à pointer du doigt les effets néfastes des sites d’avis d’internautes, il ne faut pas oublier qu’ils sont les premiers responsables des mauvaises pratiques, qu’ils ont développées et incitées.

Sur EasyVoyage, un avis coute 10 euros de coûts de production, si l’on additionne les coûts de « collecte » et les coûts de modération. C’est excessivement cher, mais cela paie du point de vue de la fiabilité des avis. Ce système est aussi rendu possible par le fait que notre modèle ne repose pas entièrement sur les avis : nous produisons également nous-mêmes des contenus, contrairement à TripAdvisor. Nous sommes encore en phase développement, mais notre modèle prouve que le pari de la qualité est faisable. Nous sommes en ce moment en fin d’accélération, mais notre système, bien que plus compliqué à défendre, semble stable.

Interdire l’anonymat n’est pas simple, car il est toujours possible de créer une fausse identité. Certains, à l’image du consultant en e-réputation Alexandre Villeneuve (ici), recommandent d’obliger les personnes qui publient des avis à associer leurs commentaires et leur profil à leur page Facebook, leur compte Twitter ou leur blog. Qu’en pensez-vous ?

Cette solution est certes efficace du point de vue de la fiabilité, mais susceptible de repousser nombre d’utilisateurs, qui ne posséderaient pas de compte Facebook ou ne souhaiteraient pas le partager. Elle est donc risquée, surtout si l’on privilégie la quantité comme TripAdvisor. Mais c’est ce que nous allons essayer de mettre en place chez EasyVoyage, car nous pouvons nous le permettre.

Propos recueillis par Julie Mangematin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ali ce
- 06/08/2013 - 19:25
faux avis
tripadvisor bat tous les records de faux avis, bon ou mauvais, des gens qui n'ont jamais mis les pieds dans un restaurant ou un hôtel peuvent écrire ce que bon leur semble.
C'est un grand n'importe quoi, les gens aiment se faire rouler dans la farine alors ce site leur en donne, de la farine.
Nous étions au Sénégal, petite structure de 5 chambres d'hôtes, très bien, des avis, une horreur et pour les nouveaux gérants un grand manque à gagner, ces avis datent d'une direction précédente, 2 ans quand même, rien n'est réactualisé.
Plus près de chez nous, dans mon village très touristique, un petit établissement qui n'existe plus depuis bien 4 ans est toujours sur leur site, la propriétaire a pris contact, rien n'y fait, sa fiche n'est pas supprimée et surprise quelqu'un a même ajouté un commentaire odieux avec des photos qui ne sont pas de chez elle !! ça la fait beaucoup rire.
Rien n'est fiable, ni les prix, ni les avis, ni même l'existence des lieux répertoriés, un journaliste en a fait une belle démonstration avec un établissement super qu'il a fait bien classé qui n'a jamais existé, il a fallut beaucoup de plaintes de gens qui se cassaient le nez sur une porte close pour réagir.
ciceron
- 06/08/2013 - 17:50
Honnêteté journalistique ?
Grosse pub pour EasyVoyage et flingage de Tripadvisor par le dit concurrent.......... Procédé honnête ?
Drôle d'impartialité............
Je suggère un article sur Samsung par Apple, sur Audi par Renault....
Le bashing TripAdisor ne sert à rien car ce site reste incontournable et fiable malgré tout, par contre il gêne quantité de concurrents et d'hôteliers...........
eb
- 06/08/2013 - 16:52
Joli
Beau "publireportage"