En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Société
Polémique
Femme voilée prise à partie par un élu FN : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 1 min 22 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 3 heures 43 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 4 heures 34 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 5 heures 6 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 5 heures 40 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 5 heures 57 min
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 21 heures 52 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 22 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 1 heure 59 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 2 heures 21 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 5 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 6 heures 11 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 22 heures 5 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 22 heures 34 min
© Flickr
"Dans un pays comme la France, les vacances constituent un moment de suspension des enjeux sociaux du quotidien : le travail, l’école, les tâches domestiques…"
© Flickr
"Dans un pays comme la France, les vacances constituent un moment de suspension des enjeux sociaux du quotidien : le travail, l’école, les tâches domestiques…"
Série : les codes sociaux de l'été

Comment ne pas faire tache (et les éviter) dans un club de vacances

Publié le 19 juillet 2013
Vous partez dans un club de vacances cet été ? Notre dernier épisode des "Codes sociaux de l'été" vous indique quel comportement adopter avec votre voisin de tablée.
Gérard Rimbert est docteur en sociologie (EHESS), il est responsable du département risques psychosociaux au cabinet Technologie. Il a également un blog gerard.rimbert.free.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Rimbert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Rimbert est docteur en sociologie (EHESS), il est responsable du département risques psychosociaux au cabinet Technologie. Il a également un blog gerard.rimbert.free.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vous partez dans un club de vacances cet été ? Notre dernier épisode des "Codes sociaux de l'été" vous indique quel comportement adopter avec votre voisin de tablée.

Atlantico : Les clubs de vacances sont très prisés des familles. Repas, soirées, de nombreuses activités sont collectives. Comment bien gérer ces moments de collectivité pendant les vacances ? Quelles sont les règles à respecter dans ces situations ?

Gérard Rimbert : Dans un pays comme la France, les vacances constituent un moment de suspension des enjeux sociaux du quotidien : le travail, l’école, les tâches domestiques… En revanche, même en vacances, les relations sociales obéissent à des règles. C’est d’autant plus vrai dans les clubs, qui proposent aux vacanciers des activités en commun. On fait du sport, on mange côte à côte, on participe à des soirées et à des animations. Pour autant, les convives ne se sont pas choisis comme le font des amis qui louent une maison de vacances.

Chaque personne, ou chaque famille, va ainsi chercher à préserver sa zone d’intimité (manger entre soi, faire des sorties, etc.). Pour autant il n’est pas simple d’ignorer purement et simplement ses voisins de table, sous peine de les froisser : les enfants, la dernière animation ou encore le climat sont les sujets "faciles" qui permettent de lier conversation. Mais ce point d’équilibre sera plus facilement atteint grâce aux règles d’attraction sociale. On va fuir ceux qui parlent trop fort, se rapprocher de ceux habillés comme nous, mais éventuellement aussi aller vers le changement exotique, qui ne porte pas trop à conséquence juste le temps d’un séjour : encanaillement, fréquentation de convives généreux en anecdotes qui font rêver, rapprochement de l’élite sportive locale…

Néanmoins, ces jeux d’attraction sont aussi parfois des jeux de répulsion, car tout cela n’est pas forcément symétrique. Les décalages de conception de ce qui est le tact provoquent des malentendus que la bienséance empêche d’écarter spontanément. On ne peut pas facilement lancer : "vous m’ennuyez, au revoir ".

Faut-il forcément participer à toutes les activités pour s'intégrer correctement dans le club ?

Certains clubs proposent des activités en permanence, sans vraiment de solution de repli (chambres peu confortables par exemple). De plus, les tarifs des séjours sont parfois liés à des activités sportives ou culturelles de standing, qu’il s’agit donc de ne pas manquer.

Si les participants d’un séjour en club recherchent des relations sociales (séduction, prise de distance avec la famille pour se retrouver "entre hommes", " entre jeunes", "entre sportifs"…), alors oui, les activités permettent le contact sans avoir l’air de le chercher.

Inversement, si ce sont les activités elles-mêmes qui sont recherchées, le choix se fera plus à la carte. Le fait de se retrouver avec d’autres participants plus ou moins agréables à fréquenter ne sera qu’accessoire. Mais là encore, les malentendus existent quand pour l’un l’activité n’est qu’un prétexte pour nouer des relations et quand pour l’autre la conversation vient justement polluer l’activité.

Dans les clubs nous croisons régulièrement les mêmes personnes que ce soit pendant les repas ou pendant les activités, est-ce que tout un chacun joue un rôle pour faire bonne figure face à ces individus même sans s'en rendre compte?

Le jeu social fonctionne à plein régime pendant les séjours en club. Les rôles sociaux sont comme des costumes de théâtre qu’on changerait au gré des circonstances. L’avantage des vacances est que l’on se retrouve éloigné des signes sociaux de la vie quotidienne : on ne connait pas en détail votre lieu de résidence, votre travail, vos défauts… On peut donc enfiler les costumes qui nous arrangent pour bien garder la face devant d’autres vacanciers. Mais l’imposture sociale a ses limites : si on ne maîtrise pas un certain vocabulaire, si on ne connait pas le nom d’autres destinations de vacances ou encore si on se sent trop en divergences avec les opinions de l’autre, on ne peut pas vraiment jouer le rôle du sympathique vacancier. Alors on s’éloigne et on se rapproche d’autres auprès de qui tenir un rôle est plus aisé, plus spontané. C’est ainsi que la vie sociale, loin d’être régie par le hasard, permet de se sentir "naturel".

Entre les activités collectives et la vie de famille : comment bien gérer les deux ?

La plupart des clubs proposent une solution simple à cette question : les séquences d’animation pour les enfants, voire le club enfants intégré au club global. Au-delà de ce salut via l’organisation du club lui-même, on retrouve bien souvent les habitudes de la vie domestique : les femmes, les tantes, les grand-mères et les sœurs s’occupent plus des enfants que leurs homologues masculins. Parfois aussi les rôles sont inversés, ce qui souligne de toute façon la dimension exceptionnelle de la chose : "laisse chérie, on est en vacances".

Ceux qui s’en tirent le mieux dans cet équilibre sont ceux dont le groupe familial développe son propre intérêt collectif pour une activité donnée : rafting, randonnée, visite de monuments historiques... Les vacances sont alors un moment d’activation intense d’une pratique de toute façon déjà inscrite dans les habitudes de la famille. Sociologiquement parlant, les vacances en club se préparent donc toute l’année.

Propos recueillis par Manon Hombourger

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires