En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 5 heures 2 sec
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 7 heures 24 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 8 heures 38 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 10 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 11 heures 15 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 12 heures 14 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 12 heures 58 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 13 heures 29 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 13 heures 53 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 14 heures 28 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 7 heures 2 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 7 heures 49 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 9 heures 50 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 11 heures 30 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 12 heures 53 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 13 heures 14 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 13 heures 46 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 13 heures 59 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 14 heures 28 min
Relations (super) tendues

Iran, Egypte, Syrie : Israël face à la nouvelle donne de ses voisins

Publié le 15 juillet 2013
Depuis la première guerre israélo-arabe de 1948, l'Etat hébreu ne doit pas seulement faire face à des régimes hostiles, mais aussi à des peuples gagnés collectivement à une propagande haineuse alimentée par le nationalisme arabe et le fanatisme religieux.
Alexandre Del Valle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France Soir, Il Liberal, etc.), il intervient à l'Ipag,  pour le groupe Sup de Co La Rochelle, et des institutions patronales et européennes, et est chercheur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis la première guerre israélo-arabe de 1948, l'Etat hébreu ne doit pas seulement faire face à des régimes hostiles, mais aussi à des peuples gagnés collectivement à une propagande haineuse alimentée par le nationalisme arabe et le fanatisme religieux.

Ilot majoritairement juif, occidentalisé et pro-américain dans un océan arabo-musulman majoritairement anti-juif, anti-occidental et anti-américain, l’Etat hébreu ne doit pas seulement faire face, depuis la première guerre israélo-arabe de 1948, à des régimes hostiles, mais aussi à des peuples gagnés collectivement à une propagande haineuse alimentée par le nationalisme arabe et le fanatisme religieux. Or l’islamisme politique a remporté la plupart des élections depuis le début du printemps arabe. Et comme en Turquie avec le Premier ministre très anti-israélien Erdogan, seule la menace d’intervention militaire dissuade encore les partis issus des Frères musulmans au pouvoir en Tunisie, au Maroc ou en Egypte, d’aller plus loin.

Parmi les ennemis de l’Etat hébreux, l’Iran chiite, jadis précieux allié d’Israël sous les Shah, revêt une place spéciale : il est certes le pire ennemi idéologique, politique et stratégique de l’Etat hébreux, depuis l’arrivée de l’Ayatollah Khomeyni en 1979, mais il est également en guerre avec le monde arabo-sunnite. Pour les stratèges les plus cyniques de Téhéran, Israël est un "ennemi utile", dont la dénonciation permet de mobiliser les masses arabes afin de leur faire croire que la bombe nucléaire de l’Iran islamiste n’est destinée qu’à "détruire Israël"... alors qu’elle est surtout tournée contre l’Arabie saoudite... Bien que n’étant pas en conflit de territoire avec l’Iran, Israël n’en est pas moins devenu l’ennemi suprême des Mollahs, tout comme d’ailleurs leurs alliés nationalistes arabes syriens ou Hezbollahis libanais, tous pris au piège de leur rhétorique maladivement antisioniste.

Pourtant, dans le cadre de la guerre totale qui oppose l’axe chiite Irak-Liban-Syrie-Iran à l’axe sunnite Arabie-saoudite-Salafistes-Frères musulmans, les Mollahs chiites iraniens, irakiens ou libanais, comme les Syriens chiites-alaouïtes auraient tout intérêt à sceller avec l’Etat hébreux des "alliances de revers". Certes, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a qualifié le nouveau président iranien, Hassan Rohani, de "loup déguisé en mouton". Il rappelle en effet le "réformateur" Khatami, qui présida la République islamique iranienne de 1997 à 2005 et qui endormit les Occidentaux afin de gagner du temps pour accélérer le programme nucléaire, ce que le "gentil mollah" Rohani pourrait très bien faire, sachant qu’il ne pourra pas imposer des improbables vues "modérées" au vrai homme fort du régime, le Guide suprême Khamenei.

Quant à la Syrie, même si certains modérés de l’ASL annoncent de meilleures relations futures avec l’Etat juif, et bien que des stratèges syriens et israéliens estiment qu’une paix serait possible entre Damas et Jérusalem en échange de la restitution du Golan à la Syrie, on voit mal comment persuader les leaders du Baas au pouvoir en Syrie, comme les Frères musulmans ou autres salafistes du front al-Nosra, intégré à Al-Qaida en Irak, de voir en Israël autre chose qu’un diable coupable de tous les maux...

Morale de l’Histoire, les Etats et hommes ne se battent pas seulement au nom d’intérêts géo-économiques froids. Ils sont souvent aveuglés par des fixations idéologiques qui contredisent leurs propres intérêts géopolitiques à long terme. Car les Etats chiites et les minorités alaouites (voir même chrétiennes) auraient tout intérêt, face à la menace globale de l’islamisme sunnite en provenance du Golfe, à s’allier avec Israël. Certes, on peut considérer cette proposition comme une fantaisie pure. Mais les exemples passés ou actuels des Druzes d’Israël, des chrétiens du Liban dans les années 1980 avec Béchir Gémayel ou encore des Iraniens chiites avant 1979 montrent que "l’alliance des minorités" peut fonctionner face à une masse hostile. L’avenir dira si le fanatisme anti-juif et anti-israélien des différentes branches du chiisme et d’autres minorités persécutées par les sunnites pèsera plus que leur intérêt communautaire direct...

En tout cas, les révolutions arabes ont initié un nouveau processus qui risque, à terme de changer la donne régionale et idéologique : les masses musulmanes arabes ne se rebellent plus seulement contre le "sionisme", l’Occident impérialiste-croisé ou le sionisme, mais de plus en plus contre leurs propres dirigeants, militaires nationalistes ou islamistes. L’idéologie du complot et du bouc-émissaire n’est plus le seul carburant des masses arabo-musulmanes. Et la réactivation de la guerre séculaire sunnites-chiites risque de contribuer encore plus à faire évoluer les registres et à détrôner les fixations...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Cêdre
- 16/07/2013 - 18:44
Israel, éternel victime! Ça fait vieux jeu, genre 1967...
"Îlot majoritairement juif, occidentalisé et pro-américain dans un océan arabo-musulman majoritairement anti-juif, anti-occidental et anti-américain"
Fallait y penser avant de s'établir dans cet "Îlot" soit disant "dépeuplé et désert" mais connu d'avance pour être potentiellement hostile.
Quant tu t'installes sans droit (pas le droit divin) dans une propriété qui ne t'appartient pas, tu dois t'attendre au pire, faut pas être sorcier.
Les propriétaires des biens où s'installent les Roms, ainsi que ces derniers, peuvent en témoigner.
Papy Geon
- 16/07/2013 - 17:10
«l’Iran chiite, jadis précieux allié d’Israël sous les Shah»(2)
La maîtrise de ces armes aurait-elle pu se retrouver dans des mains étrangères, avec sa bénédiction et celles d’autres quidams de son entourage ?
Espérons que non, car il est très facile, pour des fous dominateurs, de transformer la destination de ce type d’arme : au lieu d’être défensive, dissuasive, elle peut se transformer en arme de conquête.
Les équipements Hadès par exemple, passés au pilon, ont peut-être été copiés à notre insu ?
Le camion Hadès n’a-t-il pas été testé dans des régions sablonneuses et désertiques ?
Là se trouverait le pire héritage du fourbe en question, et ce n’est pas uniquement de la poudre qui risque d’exploser aujourd’hui, 30 ans plus tard, dans le merdier en gestation au moyen-orient.
Papy Geon
- 16/07/2013 - 17:08
«l’Iran chiite, jadis précieux allié d’Israël sous les Shah» (1)
Est-ce bien sûr ?
Alors, il faut nous expliquer comment, juste avant l’ère Mitterrand, à la fin de l’ère Giscard, nous avons pu héberger un personnage ayant permis d’anéantir le régime des Shahs.
Quels étaient, à partir des années 1970, les buts du fourbe, parvenu ensuite par des manœuvres et des aides diverses aux commandes de la France en 1981?
L’une de ses manœuvres électoralistes, pour contenter ses complices staliniens du moment, avait d’ailleurs consisté à promouvoir une réformette des retraites, sans toucher à l’essentiel, et qui nous fait tourner en rond depuis 20 ans.
N’oublions pas que durant l’époque Mitterrand, la réalisation d’armes nucléaires de nouvelle génération était en cours en France. Quelles ont été les activités cachées du fourbe dans ce domaine?