En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

02.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 1 heure 48 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 7 heures 35 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 8 heures 25 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 9 heures 9 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 9 heures 38 min
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 10 heures 29 min
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 11 heures 2 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 11 heures 46 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 12 heures 29 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 13 heures 24 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 6 heures 51 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 7 heures 47 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 9 heures 3 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 9 heures 20 min
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 10 heures 9 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 10 heures 58 min
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 12 heures 21 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 12 heures 52 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 13 heures 48 min
Gabegie

Ce n'est pas la suppression de la publicité qui a coûté 746 millions d'euros à l'État mais les erreurs des dirigeants de France Télévisions

Publié le 12 juillet 2013
La suppression de la publicité après 20 heures sur France Télévisions a coûté près de 746 millions d'euros à l'État depuis son entrée en vigueur en 2009, a estimé le 10 juillet 2013 Marcel Rogemont, rapporteur du projet de réforme de l'audiovisuel.
Francis Guthleben est un journaliste d'investigation. Il est auteur, écrivain, réalisateur. Il a publié Scandales à France Télévisions aux éditions JC Gausewitch. Il vient également de publier Enceint ! Journal d'un futur père. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Guthleben
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Guthleben est un journaliste d'investigation. Il est auteur, écrivain, réalisateur. Il a publié Scandales à France Télévisions aux éditions JC Gausewitch. Il vient également de publier Enceint ! Journal d'un futur père. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La suppression de la publicité après 20 heures sur France Télévisions a coûté près de 746 millions d'euros à l'État depuis son entrée en vigueur en 2009, a estimé le 10 juillet 2013 Marcel Rogemont, rapporteur du projet de réforme de l'audiovisuel.

Atlantico : La suppression de la publicité après 20h00 sur France Télévisions a coûté au total près de 746 millions d'euros au budget de l'État depuis son entrée en vigueur début 2009, selon Marcel Rogemont, rapporteur du projet de réforme de l'audiovisuel. A quoi aura vraiment servie la suppression de la publicité après 20h00 ? Quels sont les avantages et les inconvénients ?


Francis Guthleben : Si la suppression de la publicité sur France Télévisions a coûté 746 millions d’euros au budget de l’Etat, c’est parce que les dirigeants de la télévision publique n’ont pas tenu les objectifs qui leur ont été fixés.

En 2009, au moment de la réforme de l’audiovisuel public, le nombre de chaînes de télévision augmentait de façon rapide et les ressources publicitaires des médias diminuaient. Nicolas Sarkozy, alors président de la République, voulait que France Télévisions se réforme, se modernise et réalise des économies.

La suppression de la publicité avec à la clé une baisse mathématique des recettes devait s’accompagner d’un plan d’économie.

En parallèle, Nicolas Sarkozy a instauré une taxe pour les opérateurs de télécommunications pour assurer un financement stable aux chaînes publiques.

Ainsi les seuls qui n’ont pas tenu leurs engagements sont les dirigeants de France Télévision et sous leurs mandats la situation financière s’est dégradée.

Débarrassé des contraintes publicitaires le soir, le groupe n'est donc plus sous la pression constante de l'audience. Cela lui a-t-il permis de mieux assurer sa mission de service public ?

Depuis 2009, France Télévisions ne remplit pas la mission confiée par la loi sur l’audiovisuel. Le service public devait engager un vrai et franc virage éditorial. Sans la dictature de l’audience et de la publicité, France Télévisions avait une chance unique de revoir en profondeur les formes, les formats et les modes de diffusion de ses contenus. Mais le groupe France Télévisions est prisonnier de ses habitudes, sclérosé dans ses structures, figée dans une vision de la télévision d’un autre temps.

Il suffit de regarder la télévision ces jours-ci pour s’en rendre compte. France 2 propose une émission culinaire copie-conforme des programmes du même type à l’antenne sur M6 et TF1 depuis des années. France 2 diffuse toujours Fort Boyard, concept vieux de 23 ans. Les différentes antennes du service public programment une dizaine d’émissions de jeux bien loin de contenus apportant innovation, intelligence, ouverture d’esprit. France 2 vient de lancer une série documentaire sur le mariage, qui n’est rien d’autre que de la télé réalité qui ne dit pas son nom. Et j’arrête là.

La réforme de l’audiovisuel de 2009 devait encourager France Télévisions à faire preuve d’audace, mais ce mot là n’est toujours pas dans le vocabulaire de la télévision publique.


Après des pertes programmées de 42 millions d'euros en 2013 et 32 millions d'euros en 2014, France Télévisions prévoit un retour à l'équilibre d'ici 2015. La suppression de la publicité peut-elle être désignée comme la seule responsable de cette situation ? Comment expliquer ce déséquilibre budgétaire ?

Au manque d’audace de la télévision s’ajoute un autre défaut, le manque de courage. Plutôt que de reconnaître que sous la pression syndicale, ils ont été incapables de tenir les charges de personnel et de réduire les dépenses, les dirigeants de France Télévisions préfèrent trouver un bouc émissaire.

En 2009 déjà on savait que le seul moyen pour réaliser des économies était de réduire les effectifs que divers rapports de l’Etat jugent pléthoriques. Malheureusement, seules des "mesurettes" ont été prises et le trou financier s’est creusé.

Depuis quelques mois, dans tous les services de France Télévisions c’est enfin le branle-bas de combat pour réduire les dépenses. Mais n’est-ce pas trop tard ? Le jour où un financier mettra en parallèle le coût astronomique de France 3 et l’audience de la chaîne qui se réduit comme une peau de chagrin le couperet tombera…

Comment dans ces conditions conserver l’indépendance de l’audiovisuel public à long terme ?

La question de l’indépendance de l’audiovisuel public est soulevée de manière grandiloquente à chaque fois qu’il est question de réduction des dépenses. Or, la question de l’indépendance de l’audiovisuel est d’abord une question de posture individuelle des dirigeants de France Télévisions. De tous temps, ils ont été davantage sous la pression de leurs syndicalistes, des lobbys des producteurs privés et des hommes politiques réclamant un temps d’antenne, que de l’argent lui-même.


Quelles sont les autres pistes à explorer pour financer l’audiovisuel public ?

De mon point de vue, il ne faut pas rétablir la publicité, c’est une avancée culturelle extraordinaire pour une télévision vraiment différente. Mais cette télévision là reste à inventer.  Si ce n’est pas le cas rapidement la question même de la légitimité de la redevance pourra être posée sur le plan juridique.

Comment justifier de faire payer aux Français une taxe pour un service à peu près équivalent qui est accessible gratuitement par ailleurs. ?

Si la télévision publique n’est pas fondamentalement démarquée de la télévision privée, les Français auront beau jeu de refuser de payer la redevance.


Le projet de loi sur l'audiovisuel public d'Aurélie Filippetti prévoit, entre autres, de maintenir la publicité en journée. Ce projet va-t-il dans le bon sens ?

Mais de quel projet de loi d’Aurélie Fillipetti parlez-vous ? Revoyez ses positions fluctuantes sur le retour ou non de la publicité, réécoutez ses déclarations floues sur la redevance, relisez ses écrits bourrées de belles intentions inconsistantes. Cette femme ne connaît pas grand chose à la télévision et ne sait pas où elle va, alors qu’au moins elle s’entoure de personnes compétentes, porteuses d’une vision et dénouées d’intérêts personnels.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

02.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
CFAN17
- 13/07/2013 - 08:32
supprimait France télévision
Et si on supprimait France télévision avec tous ces copains journalistes donneurs de leçons il nous restera que de la merde , mais on n y est pas loin en ce moment

MAIS PEPERE FLAMBY A BESOIN D EUX que fais Sérillon Drucker a le droit de survoler les champs pour le 14 juillet
legaulois
- 13/07/2013 - 07:49
la taxe
TV devrait être supprimée avec toute la pub qui envahie tous les programmes d'ailleurs assez nul mais il faut entretenir plus de cinq mille employés avec pour certains des gros salaires alors que pour le même nombre de chaines dans d'autre pays deux mille personnes suffisent
Vinas Veritas
- 13/07/2013 - 07:11
Parfaitement
LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES EFFETS ! Défaut qui est propre au Service Public ; Dès lors que le financement est assuré , tout comme l'emploi , par le contribuable , la notion fondamentale de productivité disparaît complètement !