En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

03.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

04.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

05.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

07.

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Destruction massive de productivité

Pourquoi les booms immobiliers sapent notre futur économique

il y a 6 min 18 sec
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 36 min 5 sec
décryptage > Politique
Gardiens de la paix

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

il y a 58 min 1 sec
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 16 heures 41 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 17 heures 56 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 20 heures 38 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 21 heures 59 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 22 heures 31 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 23 heures 13 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 1 jour 19 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 16 min 3 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 41 min 23 sec
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 16 heures 2 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 17 heures 40 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 20 heures 33 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 21 heures 41 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 22 heures 22 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 22 heures 54 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 23 heures 21 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 1 jour 36 min
© REUTERS/Reinhard Krause
Quand on a les moyens, on ne se refuse rien
© REUTERS/Reinhard Krause
Quand on a les moyens, on ne se refuse rien
Évasion fiscale, euh non, juste estivale

Où partir en vacances quand on dispose de moyens illimités

Publié le 07 juillet 2013
Quand on possède des moyens financiers largement au-dessus de la moyenne, des possibilités de vacances beaucoup plus atypiques apparaissent. Tour d'horizon de ces plaisirs d'été que ceux qu'une facture de cinq chiffres – minimum – ne rebute pas.
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quand on possède des moyens financiers largement au-dessus de la moyenne, des possibilités de vacances beaucoup plus atypiques apparaissent. Tour d'horizon de ces plaisirs d'été que ceux qu'une facture de cinq chiffres – minimum – ne rebute pas.

Atlantico : Compagnies aériennes low cost, tour operators, club de vacances : depuis 1936 et les congés payés, et même en temps de crise, les vacances semblent ne pas cesser de se démocratiser. Quels sont aujourd’hui les endroits qui restent destinés aux privilégiés ? Où partir si l’on a les moyens de s’offrir des vacances exceptionnelles ?

Quentin Desurmont : Les notions de luxe et d’exception sont très relatives. Elles sont intimement liées aux goûts de chacun. Des goûts rythmés par les passions, le besoin de repos, l’envie d’aventure, de petites familles avec jeunes enfants, couples, familles multi générationnelles… bref de nombreuses raisons pour avoir des envies très particulières et personnelles. Pour l’été, les fortunés de ce monde ont plusieurs options : rester en Europe à proximité des amis, partir loin à l’aventure d’exception, se replier sur une île privée, ou encore partir en découverte culturelle voire très érudite.

TOP 5 :  

1 – L’Europe tous simplement

Location d’une villa dans les parcs de Saint-Tropez avec vue mer sur le yacht open deck ou bridge de 30 à 163m. La villa permet de se reposer le soir ou de recevoir de nombreuses fêtes et le yacht offre la possibilité de s’évader chercher la fraicheur et l’immensité saline lors des journées chaudes, voire de partir quelques jours en Corse. Compter de 20 000 à 100 000€ la semaine pour les plus belles villas et de 30 000 à 2 700 000€ la semaine pour les plus grands yachts.

2 – L’aventure lointaine

Peplum a créé le concept HD Travel Experience pour les fortunés. Il s’agit de produire et d’être le "héros" d’un film d’exploration privé en haute définition. Destination les iles de Flores. 5 cameramen, 4 explorateurs et une famille de 8 personnes, au plus, filmée en hélicoptère sur des volcans, en immersion avec des requins, des méduses et des raies. Le tout dans des conditions de confort uniques, avec un jet privé, deux hélicoptères, le fameux phinisi Silolona, et repos au Jimbaran Puli Bali Resort d’Orient-Express Hotels.

3 – Iles privées

C’est le choix de certains nantis. L’île privée permet toutes les folies sans être importuné. Quelques îles sont célèbres mais peu les ont fréquentées. On peut louer notamment l’île de Calivigny au sud de Grenade et propriété de Georges Cohen. Cette île peut recevoir 40 personnes dans des conditions très luxueuses, avec "water toys", voilier et yacht à moteur.

4 – Découverte culturelle

Le meilleur moyen de faire le tour des grands musées de ce monde et de se déplacer en jet privé accompagné de ses 2 experts préférés, un historien spécialiste de peinture ancienne et un critique d’art contemporain. Londres, Florence, Venise, Rome, Naples, Vienne, Saint-Pétersbourg, Moscou, Bombay, Hong-Kong, Shanghai, Tokyo, Los Angeles, New-York, et j’en passe. De quoi affiner un œil d’acheteur sur les marchés de l’art et d’en profiter pour découvrir la gastronomie de ce monde dans les meilleurs palaces de Four Seasons, Shangri-La, Orient-Express, Raffles tout en faisant quelques pauses farniente dans les Aman et autres Six Senses. 

5 – Villa secondaire

Beaucoup de fortunes se replient l’été dans leur villa, dans le sud, en Corse, au pays basque ou dans quelque château. Ils gardent alors les vacances d’hiver pour partir en Safari ou à la découverte de l’hémisphère sud…

Au-delà des destinations, quelles sont les activités qui sont les plus prisées par les touristes les plus argentés ?

On distingue réellement 2 types de comportements chez les grands entrepreneurs fortunés. A la base ils partent en vacances exténués par le travail, la pression du risque, des marchés et des atermoiements de divers gouvernements en quête de solutions macro-économiques mal adaptées à des problèmes micro-économiques qui les dépassent… Il y a donc l’option farniente, famille, amis, bouquins et fiesta d’un côté et l’option "je-continue-à-200KM/H-même-en-vacances". Dans le deuxième cas, il y a les sportifs (golf, bateau ; kite ; triathlon), les aventuriers ( montagne ; pays exotiques ; safaris) et les intellos (Japon ; Chine).

Qu’est-ce qui rend selon vous des vacances ou un voyage hors du commun ? L’argent est-il le seul facteur pour vivre des expériences inoubliables ?

Je pense que nos clients ont chacun leur notion du luxe. A vrai dire, le luxe est le sur-mesure pur. Il s’agit de mettre en place un voyage à la demande, à partir d’une feuille blanche qui corresponde parfaitement aux attentes de tous les membres d’une famille.

Tout le monde peut trouver son type de voyage de luxe selon notre définition. L’argent sert uniquement à avoir accès à une logistique et à un confort qui peuvent être effectivement très onéreux.

On trouve cependant un dénominateur commun : le ressourcement en famille ou entre amis. Finalement, le luxe n’est-il pas simplement de passer un temps précieux donc unique entre hommes et femmes de qualité ?

A quoi aspirent aujourd’hui, les touristes les plus riches : isolement, homogénéité sociale, normalité ? Avoir d’importants moyens modifie-t-il vraiment notre vision des vacances ? 

Des facteurs culturels ou externes ont certainement une influence sur le type de voyages recherchés. Les Russes ont une perception forte du côté éphémère de la vie et de la fortune, ils sont donc enclins à vivre leurs vacances à fond. Ce qui peut souvent déboucher sur des dépenses importantes et parfois très bling-bling pour vivre le moment présent de façon ultra intense. Les Américains ont souvent ce côté grégaire qui leur donne le goût pour les resorts de luxe ou les destinations connues. Ils sont même fans de bateaux de croisière ultra luxueux, mais non privatifs. Cependant on trouve aussi des Américains très élégants en quête de privatisations raffinées. Quant aux Français, ils sont généralement convaincus que pour vivre heureux il faut rester caché, surtout par les temps qui courent. Et justement un beau voyage peut coûter autant qu’une très belle sportive tout en étant "invisible" contrairement à la voiture rouge et en permettant d’acquérir des souvenirs et des émotions tellement plus importantes et structurantes dans une vie que n’importe quel objet fastueux et vide de sens.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
DEL
- 07/07/2013 - 17:30
Où?
chez soi.
ciceron
- 07/07/2013 - 17:19
Destinations exotiques ?
La France, juste en bas de chez moi ou un peu plus loin....
J'ai la terre entière et ses cultures à portée de main, pourquoi partir ?