En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

05.

Retraites : les bénéfices économique de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 54 min 44 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 2 heures 48 min
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 4 heures 13 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 4 heures 31 min
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économique de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 4 heures 33 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 17 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 19 heures 38 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 20 heures 1 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 22 heures 29 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 23 heures 48 min
décryptage > Santé
(Art)thérapie

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

il y a 59 min 14 sec
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 4 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 16 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 19 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 19 heures 43 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 21 heures 59 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 22 heures 37 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 23 heures 49 min
Tout est relatif

6000 euros par mois, 1 million de patrimoine : mais qui sont vraiment ceux que les Français voient comme des riches

Publié le 05 juillet 2013
D'après un sondage BVA pour BFM Business, publié ce jeudi 4 juillet, les Français considèrent une personne comme riche si elle a un revenu d'au moins 6.000 euros par mois et un patrimoine d'un million d'euros. Mais, contrairement à François Hollande qui "n'aime pas les riches", les Français sont indifférents à 68% à ceux qu'ils considèrent comme ainsi.
Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres :...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Cariou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres :...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après un sondage BVA pour BFM Business, publié ce jeudi 4 juillet, les Français considèrent une personne comme riche si elle a un revenu d'au moins 6.000 euros par mois et un patrimoine d'un million d'euros. Mais, contrairement à François Hollande qui "n'aime pas les riches", les Français sont indifférents à 68% à ceux qu'ils considèrent comme ainsi.
  1. Atlantico : Cette vision de ce qu'est être riche en France est-elle pertinente ? Qui sont vraiment les riches en France et quels sont leurs profils ?

Nathalie Cariou : Le salaire médian des Français est de 1 675 €uros : cela signifie qu’un français sur deux gagne moins de 1 675 euros nets par mois.
Et le patrimoine médian (un français sur deux a moins ; un français sur deux a plus) est de 88 000 euros. A partir de là, qui devons-nous considérer comme riches ? Ceux qui sont dans les 10% les mieux payés : ils gagnent en moyenne 3 000 euros par mois (le double du salaire médian) ? Ou ceux qui sont dans le 1% supérieur, qui gagnent en moyenne 7 350 euros par mois (88 000 euros par an) mais ne sont plus que 650 000 ?

Doit-on considérer comme riches les 10% des ménages dont le patrimoine est supérieur à 552 300 euros ? Les 3% dont le patrimoine dépasse le million (1 044 500) ou le 1% des ménages français dont le patrimoine est supérieur à 1 885 200 euros ? Je trouve raisonnable d’arrêter le curseur de la richesse aux 10% des Français les plus riches. De manière à éviter une comparaison outrancière et bien peu significative avec des ultra-riches (0,001% de la population française) dont le patrimoine moyen est certes de 123 millions d’euros, mais qui sont en tout et pour tout 300. Exemple ou repoussoir ? ils n’en sont pas moins une exception qui confirme la règle !

10% des français gagnent donc 88 000 euros ou plus et/ou affichent un patrimoine de 1 885 000 d’euros. A ce niveau, nous trouverons une majorité masculine, composée de dirigeants d’entreprise ou de cadres de haut niveau, ainsi que des professions libérales choisies (professions libérales de santé essentiellement).

  1. Les riches sont-ils devenus de plus en plus riches ? Comment ont-ils subi la crise ? Comment s'y sont-ils adaptés ?

Les écarts entre les 10%, voir les 1% les plus riches des Français et les autres se creusent de plus en plus. Et plus encore par temps de crise. A ceci une explication simple : la fortune des très riches est essentiellement constituée de revenus du capital (les revenus du capital représentent 27% du capital des 1% les plus riches ; 53% des 0,1% et 89% des 0,001% !). Quand celle des plus pauvres est constituée pour l’essentiel de revenus du travail. Quand il ne s’agit pas de la totalité de leurs revenus : 20% des Français ne disposent en effet d’aucun patrimoine. Et ceux dont le patrimoine est essentiellement constitué de leur résidence principale (situation courante dans les ménages français), n’en tirent eux non plus aucun revenu. Or, les revenus du travail ne peuvent augmenter indéfiniment, en particulier dans un marché du travail sous tension. Et travailler plus donne rarement la possibilité de gagner plus, alors que, qui a des revenus « autres » (financiers ou immobiliers), aura toujours la possibilité de réorienter ses investissements en fonction de la conjoncture ; et donc de s’adapter à la crise.
 

  1. Quel indicateur choisir pour mesurer la richesse ?

Dès que l’on pose la question de la richesse, chacun peut constater la difficulté à définir un seuil et un indicateur. En particulier parce que la richesse est subjective ; que notre niveau de vie s’adapte « naturellement » à notre niveau de richesse et qu’en fin de compte, les riches, ce sont toujours « les autres ». Bien sûr, nous pourrions retenir, pour mesurer la richesse, des indicateurs traditionnels tels que les revenus nets ou la valeur du patrimoine.

Il y a d'autres facteurs externes qui entrent en ligne de compte. Par exemple, les conditions de vie sont parfois très différentes selon notre lieu de vie (Paris, la province, l’étranger ...) ; notre situation familiale : le pouvoir d’achat d’une famille avec un enfant en bas âge peut s’avérer beaucoup plus bas que ne le laissent présager les revenus encaissés, voire les investissements préalablement réalisés.

Autrement dit, à revenus comparables, une famille de trois personnes avec un enfant de 15 mois, vivant à Paris et s’étant endettée pour acheter son appartement, sera bien moins riche qu’une famille de trois personnes, avec un enfant d’une quinzaine d’années, vivant en province et dont la résidence principale est totalement payée !

Plus que le patrimoine ou le revenu, qui ne veulent pas dire grand-chose comme le montre l’exemple ci-dessus, il serait bon de mesurer, pour comparer leur richesse, le niveau de vie des uns et des autres. Que l’on appelle parfois le pouvoir d’achat. Même si le critère n’est pas tant ce qui est consommé que ce qui reste, en épargne ou en investissement, après avoir assuré son niveau de vie.

  1. La vision de ce qu'est être riche diffère-t-elle en France des autres pays ? cette notion nous pose-t-elle problème ?

On a longtemps répandu le bruit que les Français n’aiment pas les riches, obligeant ainsi ces mêmes Français à devenir un tantinet schizophrène : celui qui n’aime pas les riches quand ses collègues de bureau l’interrogent dans la journée est aussi celui qui jouera au loto le soir même dans l’espoir de devenir l’un de ces riches qu’il est supposé haïr.

La réalité est peut être différente : 68% des français, selon un récent sondage CSA pour BFM Business, seraient tout simplement indifférents à l’état de fortune de leur voisin. Est-ce à dire qu’ils se transformeraient progressivement en Américains à qui l’on attribue  généralement une grande facilité à parler d’argent ? Pas encore, car ce même sondage révèle que moins d’un tiers des Français éprouve du respect pour celui qui a fait fortune. Autrement dit reconnait les talents particuliers des « faiseurs d’argent » que sont la grande majorité des riches qui, lorsqu’ils sont capitaines d’industrie (0,01% des plus riches) sont aussi créateurs d’emploi. Bien qu’ils paient plus d’impôts que la moyenne des Français (5% pour l’ensemble des foyers ; 18% pour les 1% les plus riches) – et même si ce taux est historiquement l’un des plus bas de notre histoire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

05.

Retraites : les bénéfices économique de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Imragen
- 06/07/2013 - 08:34
Le salaire, seul critère ? Et le niveau de vie ?
Bien sûr, il y a ceux qui ont des revenus qui leur permettent un certain niveau de vie, mais il y a aussi ceux dont la situation permet un certain niveau de vie :
- certains cadres supérieurs, même dans des institutions réputées "morales" :on se souvient que le journal le Monde procurait des avantages matériels coûteux à ses "vedettes". Tous n'ont pas disparu malgré les crises à répétition.
- les élus : voitures de fonction (celle, volée, d'un député a servi à un casse), frais de représentation, logements, accès à des services haut de gamme....
- les hauts fonctionnaires : logements de fonction, personnel, bénéfices d'avantages liés à la fonction ou au grade..... Sans compter cette certitude d'avoir un revenu confortable quelque soit la conjoncture...
Alors le salaire n'est pas la seule mesure à prendre en compte pour juger de la richesse....
Le gorille
- 06/07/2013 - 02:40
Riche à 6000 euros ?
Oups ! 6000 euros pour être riche ? J'ai bien peur de comprendre que le mot "riche" n'ait qu'un seul sens : "celui qui gagne plus que moi est riche !"
Être riche, c'est disposer d'une domesticité à plein temps, avec des résidences secondaires avec gardiens, voire des yachts et des avions privés (ces derniers long-courriers de préférence !...)
Bref, la France est d'une pauvreté absolue.
Au fait, à qui appartiennent-ils donc les yachts du monde entier ? Essayez donc d'en trouver qui batte pavillon français ! Un marché pourtant en plein essor !
Ilmryn
- 06/07/2013 - 00:47
Quel misère !
En suisse le salaire médian est de 4800 euro, le code du travail fait vingt pages, le chômage est à 3.5%, le pays boucle des budgets positifs depuis 10 ans, la dette est à 40% et les impôts 30% moins élevés.
.
Ce pays est infiniment plus libéral et démocratique que la France.
Classement Liberté: http://www.heritage.org/index/ranking
Classement démocratie: http://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_d%C3%A9mocratie
.
La France elle suit la trajectoire socialiste. Toujours plus bas.