En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

04.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

05.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Donald Trump : le porte-parole des sans-voix

il y a 1 heure 34 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

il y a 1 heure 35 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la gaullôlatrie a accéléré la disparition du gaullisme

il y a 1 heure 39 min
décryptage > International
Sanction Iraniennes

Le poids des sanctions économiques écrase le peuple iranien sans parvenir à le libérer

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le cœur dans le rétroviseur

il y a 2 heures 18 min
décryptage > International
Primaire démocrate

Pourquoi la stratégie de Michael Bloomberg pourrait vraiment payer (et lui coûter très cher)

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Social
Données personnelles

70 ans de la mort d’Orwell : pourquoi l’auteur de 1984 aurait été horrifié de nous voir nous inscrire sur des sites de rencontre (sans parler du reste de notre vie en ligne…)

il y a 3 heures 14 min
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 17 heures 29 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 21 heures 50 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 22 heures 52 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment le communisme a révolutionné les rapports sociaux par la violence

il y a 1 heure 35 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment le prolétariat s'est réfugié dans le vote contestataire et vers le Rassemblement national

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le "génie" et le "mal" français selon Alexis de Tocqueville

il y a 1 heure 40 min
décryptage > Santé
Crise de la santé

« Il est urgent de sortir l’hôpital de l’impasse comptable dans laquelle on l’a enfermé depuis les ordonnances Juppé de 1995 »

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Environnement
Atlantico Green

Pourquoi la reforestation de la planète lui fait parfois plus de mal que de bien

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Politique
Vote par défaut

Succès passager ? Attention bulle politique en vue chez les Verts

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 3 heures 35 min
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 18 heures 52 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 22 heures 50 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 22 heures 53 min
© Reuters
La mission commune d’information du Sénat sur la filière viande en France et en Europe doit rendre son rapport le 17 juillet.
© Reuters
La mission commune d’information du Sénat sur la filière viande en France et en Europe doit rendre son rapport le 17 juillet.
"Consomme, consomme, sans réfléchir"

Viande : stop aux mensonges faits aux consommateurs

Publié le 01 juillet 2013
Avec WikiAgri
La mission commune d’information du Sénat sur la filière viande en France et en Europe doit rendre son rapport le 17 juillet. Sylvie Goy-Chavent, sénatrice et rapporteur, de la mission, livre d’ores-et-déjà ses impressions.
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La mission commune d’information du Sénat sur la filière viande en France et en Europe doit rendre son rapport le 17 juillet. Sylvie Goy-Chavent, sénatrice et rapporteur, de la mission, livre d’ores-et-déjà ses impressions.
Avec WikiAgri

[Entretien] Présentation de la mission commune... par Senat

 

Comment est née cette mission du Sénat ?

Sylvie Goy-Chavent : Je l’ai demandée à mon groupe politique au Sénat, l’UDI, depuis un certain temps déjà. Il faut savoir qu’un groupe politique ne peut demander une mission d’information qu’une fois par an. Il a donc fallu une étincelle pour qu’elle soit acceptée, et ce fut le scandale de la viande de cheval ayant circulé par plusieurs pays européens avant de se retrouver dans des lasagnes au bœuf. L’objectif étant d’informer sur les pratiques en cours, et donc de les vérifier. Je pouvais soit être présidente de cette mission, soit rapporteur, j’ai préféré la seconde option, plus proche de la quête d’informations qui me tenait à cœur en l’occurrence.

 

Comment s’est-elle déroulée ?

En principe, une telle mission prend entre 6 et 8 mois. Là, nous l’avons voulue plus compacte, et elle n’excédera pas 5 mois. Le 17 juillet, quand nous rendrons notre rapport, nous aurons effectué 70 auditions, visité des exploitations d’élevage ou des unités de transformation de porcs ou de volailles en Bretagne, ou des abattoirs de différentes tailles en Rhône-Alpes, nous avons été à Bruxelles rencontrer les services des fraudes, à Rotterdam ou Amsterdam voir des transformateurs et industriels ovins ou bovins… Selon les filières, les difficultés ne sont pas les mêmes, il faut connaître le fonctionnement de chacune. Je pense que nous avons rencontré tous les acteurs essentiels du dossier, à l’exception des traders de viandes, alors que j’avais pourtant demandé à les auditionner.

 

Votre mission s’adresse aux consommateurs. Que vont-ils apprendre ?

Le scandale de la viande de cheval a révélé au grand public l’existence de minerais de viande (masse de viande reconstituée à partir de muscles et de chutes de viande) pouvant passer par plusieurs pays européens avant d’arriver dans leurs assiettes. L’industrie et la transformation nous disent qu’il est trop compliqué aujourd’hui d’afficher le pays d’origine en transparence. Moi j’estime que l’on pourrait arriver à un affichage minimal qui dirait par exemple « contient 3 % de viande française ». Les consommateurs sauraient ainsi à quoi s’en tenir, et s’ils veulent ou non participer au maintien des éleveurs en France. Plus de 80 % de la viande de volailles de la restauration collective ou même de la restauration tout court est importée. Je pense que le consommateur a le droit de savoir quand il commande un « suprême de volailles » qu’il a 80 % de chances de manger du poulet brésilien ou thaïlandais. D’autant que l’on donne le même nom de « poulet » à une bête qui aura été élevée en plein air ou avec de l’espace qu’à une autre qui aura grandi au milieu de milliers d’autres dans un espace réduit.

 

Vous parlez des producteurs français, qu’avez-vous appris sur eux ?

Il faut, selon les cursus, 3, 8 ou même 10 ans avant de s’installer en France en production porcine ou de volailles. Cela peut réclamer jusqu’à 50 000 € de frais d’études. Derrière, un éleveur français peut s’estimer content quand il gagne le Smic : il y a un problème. Déjà, il faut que les administrations en prennent conscience, il faudrait limiter à 6 mois les procédures d’installation, éviter les interprétations différentes des textes d’un département à l’autre. Et uniformiser les transpositions que livre chaque pays des directives européennes. Pour certaines normes, on trouve une transposition de 12 pages en Italie quand elle en compte 180 en France. Tout cela n’aide pas nos éleveurs. Et cette lecture différente des textes crée des distorsions de concurrence, qui peuvent entraîner d’importants écarts de revenu entre la France et l’Allemagne par exemple.

 

Vous avez visité des abattoirs, et auditionné les cultes. Quelles sont vos conclusions ?

Le mode d’abattage n’est pas mentionné aujourd’hui sur les étiquettes. Or je pense que le consommateur a le droit de savoir comment la bête qu’il mange a été abattue. L’abattage rituel sans étourdissement préalable est très important en France. Je n’ai aucune vocation à m’opposer à quelques cultes que ce soit, je constate simplement. Ce type d’abattages est particulièrement douloureux pour les animaux, et il s’accompagne d’un manque d’hygiène. Lorsque la bête meurt lentement après qu’on lui eut tranché la gorge, elle stresse et des fluides pathogènes peuvent glisser sur la viande. Il faut savoir aussi que dès qu’une bête n’a pas été exactement abattue comme le souhaite le culte, elle est dite « déclassée », c’est-à-dire versée parmi les viandes courantes, sans être étiquetée comme ayant subi ce type d’abattage. Le consommateur ne sait donc pas s’il a affaire ou non à une viande « stressée » par son abattage ou non. J’estime que ce n’est pas normal. Je précise que je suis, personnellement, une mangeuse de viandes. Je cherche à informer, sans arrière-pensée.

 

Qu’avez-vous découvert d’autre sur les abattages rituels ?

Si l’on prend l’exemple du consistoire juif, il reçoit des millions d’euros pour l’abattage des animaux. C’est lui-même qui le dit, regardez sur internet les informations relatives au consistoire juif de Marseille par exemple. Ces sommes, entre autres, permettent à une communauté de soutenir la politique d’Israël. Moi je pense que le consommateur a le droit de manger un gigot sans pour autant, à son insu, financer la politique d’un autre pays que le sien. Ou alors qu’il le sache, que ce soit affiché.

 

Vous savez que ces propos vont être critiqués, ne serait-ce que parce l’abattage rituel a déjà été dénoncé par le FN… Ne craignez-vous pas une mauvaise interprétation de vos propos ?

Je suis aux antipodes du FN, j’ai toujours combattu les extrêmes. Le but à atteindre n’est pas le même du tout. Je n’ai rien contre les religions, je parle ici de pratiques rituelles qui vont à l’encontre du bien-être animal car elles génèrent des souffrances, et qui peuvent générer des problèmes sanitaires pour le consommateur. Je parle également de liberté de conscience pour tous les consommateurs, et pas seulement celle des juifs et des musulmans. On ne peut pas continuer à mentir au consommateur, à lui dire « consomme, consomme, sans réfléchir ». Et si nous ne posons pas aujourd’hui les problèmes à travers une mission d’information du Sénat composée, comme il se doit, de plusieurs sensibilités politiques de droite et de gauche, alors nous allons au devant de nouveaux scandales. Nous devons les anticiper. Et cesser la politique de l’autruche. Jouons la carte de la transparence. Laissons le consommateur acheter en toute transparence. C’est ainsi que nous ne stigmatiserons aucune communauté, sans parti pris, et réussirons à vivre ensemble plutôt que les uns à côté des autres.

En savoir plus : http://www.senat.fr/commission/missions/filiere_viande/index.html (lien vers les travaux déjà transmis de la mission commune d’information du Sénat sur la filière viande).

Retrouvez cet article sur Wikiagri.fr

_______________________

Sylvie Goy-Chavent est rapporteur de la mission commune d’information du Sénat sur la filière viande en France et en Europe. Cette mission (dont le sous-titre est « comment restaurer la confiance du consommateur ») doit rendre son rapport le 17 juillet, mais d’ores-et-déjà la sénatrice (UDI) de l’Ain livre ses impressions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

04.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

05.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
anakyn
- 02/07/2013 - 13:57
Et le mensonge de la viande halal ?
Qui osera en parler, au risque de se faire taxer de xénophobe ?

Je présume que personne dans les instances gouvernementales ne dénoncera la mainmise de l'Islam dans les us et coutumes culinaires européennes !

Il n'est que de voir le scandale, à la fin de l'année dernière, du foie gras halal Labeyrie pour s'en convaincre......
Collectif REC
- 02/07/2013 - 04:02
Stop viande.
Cet été, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques" en ligne sur : http://www.amazon.fr/Têtes-à-flaques-ebook/dp/B00A5ZVJIC/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1364388957&sr=8-1
ou sur :
http://www.thebookedition.com/thiellee--patrick-tetes-a-flaques-p-98534.html
Vinas Veritas
- 01/07/2013 - 20:15
LOL
je viens de lire sur le lien précité la défense de l'abattage hallal ou un bon musulman explique que la tension artérielle baisse. je doute que l'hémorragie massive due à l'égorgement augmente la TA car un examen rapide de TA basse ou chutant est l'examen de référence d'une hémorragie (interne). il défend aussi l'élimination du sang qui extrait les germes et bactéries présentes dans l'animal autrement dit, il défend la consommation d'animaux largement malades et infectés sous prétexte d'une prières tourné vers l'est.
ces musulmans ne cessent de raconter des balivernes grotesques, se référant en priorité à des légendes et refusant toute évidence ayant preuve scientifique.