En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

02.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

03.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

04.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

05.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

06.

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

07.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 7 heures 38 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 8 heures 57 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 9 heures 29 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 10 heures 11 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 10 heures 59 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 12 heures 34 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 12 heures 59 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 13 heures 26 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 14 heures 12 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 15 heures 16 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 7 heures 49 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 9 heures 4 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 9 heures 43 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 10 heures 42 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 12 heures 50 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 13 heures 48 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 14 heures 52 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 5 heures
Atlantido

Aux origines de l'Atlantide (3)

Publié le 12 avril 2011
Dernier volet de notre trilogie sur le mystère de l'Atlantide. Apparue dans l'œuvre de Platon il y a 2 500 ans, l'île engloutie continue de fasciner. Entre mythe et réalité. L'écrivain et historien Jacques Gossart nous livre en avant-première un nouvel extrait exclusif de son dernier ouvrage et revient sur les possibles localisations de l'Atlantide.
Jacques Gossart
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Gossart est historien, écrivain et conférencier.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages traitant des civilisations disparues, dont La longue marche du svastika (Editions Dervy, 2003) et L'Atlantide (Editions Dervy, 2011).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dernier volet de notre trilogie sur le mystère de l'Atlantide. Apparue dans l'œuvre de Platon il y a 2 500 ans, l'île engloutie continue de fasciner. Entre mythe et réalité. L'écrivain et historien Jacques Gossart nous livre en avant-première un nouvel extrait exclusif de son dernier ouvrage et revient sur les possibles localisations de l'Atlantide.

Les tentatives de localisation ont promené l’Atlantide pratiquement partout à la surface de la terre. Pour originales qu’elles puissent être, beaucoup ne présentent toutefois qu’un intérêt anecdotique et, aujourd’hui, seules quelques hypothèses sont scientifiquement étayées.

Santorin

C’est durant la deuxième moitié du XVIIe siècle avant notre ère que Santorin (une des Cyclades), fut le siège d’une intense activité volcanique. Après plusieurs mois de secousses sismiques, une gigantesque éruption et un tsunami ravagèrent, non seulement l’île, mais toute la Méditerranée orientale. Entre autres dégâts, le tsunami balaya les côtes de la Crète, portant un rude coup à la remarquable civilisation minoenne.

On imagine aisément qu’une catastrophe de cette ampleur a dû marquer vivement les esprits et le souvenir peut s’en être gardé dans la mythologie, comme dans le déluge de Deucalion. Mais c’est dans l’œuvre d’un scribe égyptien que l’on a cru trouver le témoignage le plus manifeste de l’éruption. Ce manuscrit est connu sous le nom de papyrus Ipuwer.

En fin de compte, le seul texte relatant la catastrophe de Santorin serait celui de Platon, la submersion de la terre atlante étant l’écho lointain du tsunami qui ravagea la Crète. Toutefois, selon cette hypothèse, le récit de Platon, pour « historique » qu’il soit, n’en contiendrait pas moins des erreurs, notamment au niveau des chiffres – dates et dimensions –, qui seraient donc à réinterpréter.

Les archipels atlantiques

C’est l’hypothèse qui serre au plus près le texte de Platon : localisation dans l’océan, au-delà des colonnes d’Héraclès, existence d’un « véritable continent » au-delà de l’Atlantide… C’est aussi la plus ancienne puisque les érudits l’évoquaient déjà au XVIIe siècle. Elle situe l’Atlantide dans l’Atlantique, à l’emplacement des actuels archipels des Açores et des Canaries. Dans ce contexte géographique, l’île se serait effondrée dans l’océan, suite à la chute d’un astéroïde dans cette zone fragile, connue pour son activité volcanique.

Les traces de la présence d’une terre habitée dans cette région sont multiples. On pense en trouver des échos dans les mythologies et traditions, comme le Jardin des Hespérides. Et contrairement à ce que l’on croit généralement, il existe aussi des témoins archéologiques étonnants, comme les structures sous-marines de Lanzarote (Canaries) et celles de Bimini (Bahamas).

Mais les traces de l’existence d’une Atlantide atlantique ressortissent également du domaine de l’humain, avec la découverte, au tout début du XIVe siècle de notre ère, d’un étonnant « peuple vestige » installé dans l’archipel canarien.

De la mer du Nord à la mer Noire

D’autres hypothèses peuvent encore être retenues, comme celle qui identifie l’Atlantide à l'archipel d'Heligoland en mer du Nord et les Atlantes à des Germains connus sous le nom de Peuples de la mer. Le souvenir des séismes qui ravagèrent le nord de l’Europe serait à la base de la légende de l’Atlantide.

Retenons également cette hypothèse récente de l’existence d’une île dans le détroit de Gibraltar. Cette île fut entièrement engloutie vers 9000 avant J.-C., suite à la montée des eaux. C'est au départ de cet événement que se serait formé le mythe de l'Atlantide.

Nous terminerons avec ce scénario qui évoque l’envahissement, par les eaux de la Méditerranée, d’un lac situé derrière la barrière du Bosphore. Conséquence d’une élévation rapide du niveau des océans, vers 5600 avant notre ère, l’inondation est peut-être à l’origine des mythes du Déluge et de l’Atlantide.    

 

L'Atlantide de Jacques Gossart sera disponible en librairie, le 12 avril 2011.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires