En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 18 min 41 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 51 min 18 sec
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 2 heures 5 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 4 heures 25 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 5 heures 26 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 6 heures 12 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 8 heures 17 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 10 heures 52 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 12 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 39 min 19 sec
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 1 heure 11 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 3 heures 40 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 4 heures 48 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 5 heures 52 min
pépite vidéo > Sport
Vive émotion
L'hommage bouleversant de Vanessa Bryant et de Michael Jordan à Kobe Bryant
il y a 7 heures 52 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 8 heures 43 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 12 heures 49 min
© Reuters
"Les voix, de façon inconsciente, nous ramène à notre construction psychologique."
© Reuters
"Les voix, de façon inconsciente, nous ramène à notre construction psychologique."
Chaudes, rauques et sensuelles

Les secrets de ces timbres de voix qu'on écoute plus que les autres

Publié le 28 juin 2013
Mélodieuse, aiguë, grave : les voix sont toutes différentes. Pour attirer l'attention de l'assemblée, il n'est pas tant question de contenu ou d'histoire que de façon de narrer et d'emporter ceux qui nous écoutent dans un imaginaire. Une spécialiste de la voxthérapie nous dévoile les secrets des voix que l'on écoute plus volontiers.
Agnès Augé est orthophoniste spécialisée principalement dans les troubles de voix, le bégaiement, les troubles neurologiques, les surdités acquises et les dyslexies. Elle est thérapeute comportementaliste, voxthérapeute. Elle est l'auteur de "Vivre...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Agnès Augé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Agnès Augé est orthophoniste spécialisée principalement dans les troubles de voix, le bégaiement, les troubles neurologiques, les surdités acquises et les dyslexies. Elle est thérapeute comportementaliste, voxthérapeute. Elle est l'auteur de "Vivre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mélodieuse, aiguë, grave : les voix sont toutes différentes. Pour attirer l'attention de l'assemblée, il n'est pas tant question de contenu ou d'histoire que de façon de narrer et d'emporter ceux qui nous écoutent dans un imaginaire. Une spécialiste de la voxthérapie nous dévoile les secrets des voix que l'on écoute plus volontiers.

Atlantico : Depuis quelques années déjà, de nombreux CD audio racontent des histoires aux enfants à la place des parents. En quoi le pouvoir de la voix, la façon de narrer une histoire, peut-il être plus important que l'histoire en elle-même ? Est-ce la même chose au cinéma avec les doublages ?

Agnès Augé : Le paysage sonore des enfants par rapport aux contes est particulier, cela les ramène à un univers affectif, dans lequel ils vont se sentir bercés par la voix. Il faut qu’ils soient touchés par la voix pour entrer plus facilement dans l’histoire. On va forcément proposer des voix douces, car les voix agressives vont les détourner de leur attention. Raconter une histoire peut être comparé à l’hypnose : si on parle trop fort et de façon trop brutale, la séance échoue. Pour permettre à l’enfant d’entrer dans le monde fantasmagorique, il faut des voix particulières.

Pour les doublages c’est la même chose. Les voix nous renvoient à des choses inconscientes dont on ne maîtrise pas la portée. Elles ont des connotations subjectives en lien avec sa construction personnelle. Certaines personnes vont détester des voix et rejeter le personnage, car cela les ramène à une image négative dans leur affectif.

Quelles sont les voix que l'on écoute le plus : aiguë, grave, mélodieuse... ? A contrario quelles sont celles qui nous déplaisent ? Comment l'expliquer ?

Les voix douces sont des voix qui nous font du bien, qui nous mettent en sécurité, tout comme les voix graves qui sont rassurantes et maîtrisées. Les voix agressives sont celles qui sont trop aiguës, trop éraillées, de crécelle. 

Il faut qu’on sente intuitivement dans la voix, la subjectivité de la personne. Les voix, de façon inconsciente, nous ramènent à notre construction psychologique, c’est de la reconnaissance auditive. Ces mécanismes nous sont propres à chacun, certains sont universels comme repérer la tristesse dans la voix.

Avons-nous tous conscience de notre propre voix ? Peut-on agir sur notre voix pour la rendre plus agréable aux autres ?

Il suffit de s’habituer à écouter sa voix enregistrée pour la reconnaître, l’apprivoiser et l’aimer. Les gens qui n’ont jamais entendu leur voix ne l’aiment pas car ils ne la reconnaissent pas. Notre voix ne résonne pas de la même façon à l’intérieur de nous qu’à l’extérieur. Lorsqu’on connait sa voix, on peut la contrôler pour donner une intention particulière dans la voix. Le non contrôle de notre voix renvoie à des conflits internes.

Barbara disant que la voix "est la musique de l'âme", sommes-nous d'une certaine façon trahis par nos voix ?

Evidemment elles nous trahissent car la voix est une carte d’identité émotionnelle, on trouve le paysage psychologique de la personne dans la voix. Intuitivement chacun est capable de déceler certaines émotions dans les voix des autres.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Glabre et Ingambe
- 28/06/2013 - 19:14
Euhhh
Trahi par notre voix.
Trahi par notre nez.
Trahi par nos jambes.
Trahi par nos gestes.
On est vraiment mal entouré !
ntzsch
- 28/06/2013 - 11:09
"les voix que l'on écoutent"..;etc.
L'orthophoniste maîtrise sans doute mieux l'oral que l'écrit.